Les nouveaux dangers de la 4G par Jean-François Beuze, Président et Fondateur de SIFARIS

L’arrivée de la 4G, à grand renfort de publicités et d’offres alléchantes, peut nous faire oublier un point essentiel : la sécurité.

On entend beaucoup parler de la nocivité des ondes électromagnétiques, de la vulnérabilité de ce nouveau réseau, des terminaux et forfaits pas encore adaptés, etc. Mais quid des risques de piratage ?

Car si l’amélioration de l’accessibilité aux services web est séduisante, elle est également synonyme de vulnérabilité. En effet, l’Internet mobile ultrarapide va désormais permettre aux utilisateurs de surfer comme s’ils étaient au bureau. Or un téléphone connecté à la 4G est sujet aux mêmes dangers qu’un ordinateur classique. Avec un facteur aggravant : les utilisateurs ne sont souvent pas conscients de cela, et ne prennent donc pas les précautions nécessaires.

Un récent sondage réalisé par le réseau Viadeo auprès de ses membres* a montré que plus d’un tiers des professionnels utilisent encore les fonctions de Location Tracking de leur téléphone portable. Ils oublient que cette fonction permet de suivre tous leurs déplacements depuis Internet. Bien évidemment, nous parlons là de situations très particulières, où des personnes mal intentionnées tenteraient de les espionner. Mais s’agit-il réellement d’un simple fantasme paranoïaque ?

Rappelons-nous des récentes révélations à propos des agissements de la NSA…

Voici donc quelques règles de bon sens à suivre afin de minimiser les risques de piratage de votre téléphone mobile :

  • Modifier le code PIN par défaut et utiliser un mot de passe lors de son utilisation courante, afin de minimiser les risques en cas de perte ou de vol ;
  • Ne pas laisser son mobile à la portée de tous, afin d’éviter qu’on y installe des applications espionnes ;
  • Eviter d’activer la fonction Location Tracking (géolocalisation) ;
  • Se connecter aux réseaux Wifi des lieux publics avec précaution ;
  • Ne pas stocker de données confidentielles de l’entreprise sur son mobile sans les crypter ;
  • Eviter de synchroniser ces données sur le Cloud ;
  • Utiliser des antivirus ou autres applications de protection.

Sondage Viadeo du 16 octobre 2013

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Les nouveaux dangers de la 4G par Jean-François Beuze, Président et Fondateur de SIFARIS

19th novembre, 2013

L’arrivée de la 4G, à grand renfort de publicités et d’offres alléchantes, peut nous faire oublier un point essentiel : la sécurité.

On entend beaucoup parler de la nocivité des ondes électromagnétiques, de la vulnérabilité de ce nouveau réseau, des terminaux et forfaits pas encore adaptés, etc. Mais quid des risques de piratage ?

Car si l’amélioration de l’accessibilité aux services web est séduisante, elle est également synonyme de vulnérabilité. En effet, l’Internet mobile ultrarapide va désormais permettre aux utilisateurs de surfer comme s’ils étaient au bureau. Or un téléphone connecté à la 4G est sujet aux mêmes dangers qu’un ordinateur classique. Avec un facteur aggravant : les utilisateurs ne sont souvent pas conscients de cela, et ne prennent donc pas les précautions nécessaires.

Un récent sondage réalisé par le réseau Viadeo auprès de ses membres* a montré que plus d’un tiers des professionnels utilisent encore les fonctions de Location Tracking de leur téléphone portable. Ils oublient que cette fonction permet de suivre tous leurs déplacements depuis Internet. Bien évidemment, nous parlons là de situations très particulières, où des personnes mal intentionnées tenteraient de les espionner. Mais s’agit-il réellement d’un simple fantasme paranoïaque ?

Rappelons-nous des récentes révélations à propos des agissements de la NSA…

Voici donc quelques règles de bon sens à suivre afin de minimiser les risques de piratage de votre téléphone mobile :

  • Modifier le code PIN par défaut et utiliser un mot de passe lors de son utilisation courante, afin de minimiser les risques en cas de perte ou de vol ;
  • Ne pas laisser son mobile à la portée de tous, afin d’éviter qu’on y installe des applications espionnes ;
  • Eviter d’activer la fonction Location Tracking (géolocalisation) ;
  • Se connecter aux réseaux Wifi des lieux publics avec précaution ;
  • Ne pas stocker de données confidentielles de l’entreprise sur son mobile sans les crypter ;
  • Eviter de synchroniser ces données sur le Cloud ;
  • Utiliser des antivirus ou autres applications de protection.

Sondage Viadeo du 16 octobre 2013

By
@coesteve1
backtotop