7 conseils aux femmes entrepreneurs – Par Alexandra Costa, Absoluce

Le 8 mars dernier, à l’occasion de la journée de la femme, Bpifrance et l’Etat ont signé un accord-cadre en faveur de l’entrepreneuriat des femmes. L’occasion pour Alexandra da Costa, expert-comptable associée Absoluce, d’encourager les femmes à concrétiser leur projet de création d’entreprise.

Si les entreprises sont encore majoritairement dirigées par des hommes, la tendance est favorable à un rééquilibrage. La part des femmes dans le paysage de l’entrepreneuriat augmente, l’écart se réduit entre le nombre de salariés employés par des entreprises dirigées par des femmes et le nombre de ceux employés par des entreprises dirigées par des hommes, etc. Les femmes ont tous les atouts pour entreprendre, encore faut-il qu’elles en soient elles-mêmes persuadées !

Conseil n°1 : Osez !

Si vous avez un projet dont vous pensez qu’il peut être viable, et que vous avez les compétences pour le mener, allez-y ! Lancez-vous ! La création d’entreprise est faite pour vous. La première condition de la réussite : être soi-même convaincue, et avoir suffisamment de charisme pour convaincre vos partenaires, en premier lieu les banquiers.

Conseil n°2 : N’en faites pas une montagne

Désacralisez la création d’entreprises. Il ne s’agit ni plus ni moins que de vendre des biens ou des services, au juste prix, en sachant trouver des clients, tout en étant une gestionnaire rigoureuse et bien organisée. D’autres l’ont fait avant vous, vous y arriverez aussi. Et votre ambition n’est pas forcément non plus de faire partie du CAC 40 dans 10 ans…

Conseil n°3 : Soyez consciente de vos atouts

Savez-vous que les entreprises gérées par les femmes dégagent 8 % de rentabilité, contre 5,7 % pour celles gérées par des hommes ? Qu’il y a moins de faillites de TPE gérées par des femmes que parmi celles qui sont gérées par des hommes ? Les femmes sont réputées pour être prudentes, bonnes gestionnaires, et pour avoir les pieds sur terre : elles ne créent pas une entreprise pour être « patronne reconnue et encensée par son milieu social » mais parce qu’elles croient en leur projet et que celui-ci va leur permettre de s’épanouir tout en gagnant leur vie, pas pour épater la galerie…

Conseil n°4 : Décomplexez-vous par rapport aux diplômes

En entrepreneuriat, le diplôme est loin d’être une garantie de réussite. Les qualités d’une bonne dirigeante sont avant tout la compétence dans son secteur d’activité, la bonne gestion, et, d’une manière générale, le bon sens commun !

Conseil n°5 : Utilisez tous les soutiens et toutes les aides disponibles

L’accord-cadre cité plus haut a pour objectif de développer une offre d’accompagnement adaptée avec l’élaboration d’une nouvelle génération de plans d’actions régionaux pour l’entrepreneuriat des femmes (PAREF) en partenariat avec les régions, l’accroissement des financements accordés aux femmes créatrices et repreneuses d’entreprises et la mobilisation de l’ensemble des acteurs. De nombreuses associations et de nombreuses aides existent par ailleurs, soit pour financer un accompagnement, soit pour octroyer des prêts d’honneur, des subventions, etc. Renseignez-vous et n’hésitez à les solliciter.

Conseil n°6 : Soyez super bien organisées

L’un des freins pour se lancer est la crainte de ne pas pouvoir assumer en parallèle sa vie familiale et sa vie professionnelle. Pour les femmes mariées avec enfants, c’est une question légitime. Le secret réside en deux points. Le premier : être particulièrement bien organisée. Sachez que pour tout individu, une gestion du temps performante peut faire gagner 20 à 30 % de productivité, alors formez-vous à la gestion du temps ! Le deuxième : être soutenue et aidée par son conjoint et sa famille.

Conseil n°7 : Faites-vous accompagner

Les professionnels les plus opérationnels pour vous aider à créer votre entreprise sont le plus souvent les experts-comptables. Pour Alexandra da Costa : « Lorsque nous accompagnons des femmes qui souhaitent créer leur propre activité, nous sommes généralement toujours favorablement impressionnés – entre autres ! – par leur pragmatisme. Mais comme tous les créateurs d’entreprise, c’est un nouveau monde qui s’ouvre à elles, et nous sommes là pour les conseiller, pour les challenger, pour trouver des solutions alternatives si nécessaire, pour être le garant de la faisabilité de leur projet et surtout, pour les soutenir et les encourager ! »

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?