88 % des professionnels de santé ont accéléré leur adoption du Cloud en raison de la pandémie

Etude Trend Micro

Toutefois, le secteur de la santé surestimerait encore sa capacité à protéger ces environnements.

 

Trend Micro Incorporated, entreprise japonaise parmi les leaders mondiaux en matière de sécurité du Cloud, dévoile ce jour les résultats de son étude ‘Cloud Security Survey’. Menée par Sapio Research auprès de plus de 2 500 RSSI à travers le monde (différents secteurs d’activités au sein de 28 pays), cette dernière se penche sur l’accélération des dépenses liées à la migration vers le Cloud, et plus particulièrement dans le secteur de la santé.

L’étude démontre que, depuis le début de la pandémie de Covid-19, 88 % des professionnels de santé ont accéléré leur migration vers le Cloud, principalement pour répondre à des besoins d’économies budgétaires et d’agilité informatique, mais également pour faire face au développement du télétravail.

Le passage rapide au Cloud a exposé les organisations à un risque accru de menaces 

L’étude Trend Micro a permis d’identifier quatre défis majeurs auxquels font face les organismes de santé lors de leur migration vers le Cloud :

  • Le manque de compétences : 43 % des RSSI considèrent que le manque de compétences constitue un obstacle persistant à la migration vers des solutions de sécurité dans le Cloud
  • Les tâches quotidiennes : la mise en place et la maintenance des politiques de sécurité (34 %), la gestion des correctifs et des vulnérabilités (32 %), ainsi que les mauvaises configurations (32 %), sont autant de défis à relever pour protéger les workloads dans le Cloud
  • L’augmentation des coûts : 43 % soulignent que le principal investissement se situe au niveau des services sous-traités, tandis que 39 % déclarent avoir dépensé en frais d’exploitation et de formation dans le cadre de leur migration
  • La responsabilité en matière de sécurité : seuls 40 % sont convaincus d’avoir assuré leur part du modèle de responsabilité partagée

« L’aspect sécurité fait partie intégrante de la migration vers le Cloud, et ne doit en aucun cas être considéré comme un domaine distinct.  Assurer des contrôles de sécurité permet en effet aux équipes de développer leur infrastructure Cloud de façon optimale », explique Renaud Bidou, Directeur Technique SEUR chez Trend Micro. « La sécurité peut même être un accélérateur lorsque l’on passe au Cloud mais, pour y parvenir, il est essentiel d’utiliser les bons outils et de bien identifier les plateformes à utiliser. »

Le secteur de la santé a été en première ligne dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. La transformation numérique revêt de multiples avantages en termes de productivité des équipes, et notamment pour celles en charge des soins dispensés aux patients, en cette période critique. Néanmoins, les RSSI doivent tenir compte du fait que la surface d’attaques peut être plus étendue que l’infrastructure elle-même. Aujourd’hui, les menaces pèsent également sur les dispositifs médicaux connectés.

En s’appuyant sur des solutions conçues spécialement pour la sécurité des environnements Cloud, les organismes de santé peuvent bénéficier des avantages offerts par le Cloud sans mettre en péril leurs systèmes critiques ou leurs données patients. Ces outils permettent également de compenser la pénurie de compétences en identifiant les mauvaises configurations, en automatisant la gestion des correctifs et des politiques et en intégrant la sécurité DevOps, tant dans les environnements Cloud que sur site.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?