Glowbl déploie des espaces de coworking en ligne pour les étudiants et les universités

Avec sa nouvelle offre d’open-space virtuel, la société française EdTech Glowbl s’attaque aux études à distance.

Glowbl, la société française spécialiste de l’EdTech, annonce un partenariat avec l’Université Jean Moulin Lyon 3. Pour la première fois, Glowbl équipe les étudiants d’une université avec sa solution de coworking. Elle permet ainsi aux étudiants de continuer à vivre l’expérience du présentiel et de lutter contre la déshumanisation des échanges sociaux.

Des salles de coworking pour tous les étudiants de l’Université Lyon 3

La fermeture physique des universités et des établissements d’enseignement supérieur suscite un malaise croissant parmi les millions d’étudiants contraints de suivre leurs cours en visioconférence tout en faisant une croix sur le lien social. Si la poursuite des apprentissages a souvent été assurée, ce n’est pas le cas de la socialisation des étudiants, tant sur le plan relationnel qu’académique.

L’Université Jean Moulin Lyon 3 l’a bien compris et a décidé, par l’intermédiaire des associations étudiantes, de s’associer à Glowbl pour mettre à la disposition des étudiants des salles virtuelles, elles-mêmes composées de 9 tables de travail autour desquelles ils peuvent s’installer durant la journée, seul à une table ou à plusieurs pour parler, préparer un exposé ou réviser. Ils se connectent quand ils le veulent et retrouvent leurs amis sans limite de temps. C’est leur lieu, chaque étudiant possède une salle qu’il utilise comme la bibliothèque de l’école, une salle de classe libre, un café ou son salon. L’adresse de connexion reste la même donc une fois qu’on la connaît on y retourne en un clic.

Sarah, étudiante, confie que « il y a des étudiants qui ont abandonné les cours ». Les webcams sur les outils en ligne sont souvent fermées, ce qui rend les cours magistraux très durs. Elle ajoute « Ce qu’il manque vraiment, ce sont les interactions entre les élèves ». La frustration de ne pas connaître les élèves de leur promotion est particulièrement lourde pour les étudiants.

Valérie Martel, coordinatrice de projets et ingénieur pour l’enseignement numérique, précise déjà que les étudiants utiliseront leurs open spaces pour « diffuser des informations, échanger sur différents thèmes, se regrouper pour travailler ensemble mais surtout pour rester en lien autour d’éléments culturels comme des films ou de la musique ».

L’open space by Glowbl pour reformer les équipes

La réorganisation des modes de travail depuis bientôt un an a poussé Glowbl à mettre son ergonomie au service du travail en équipe au sein de toutes les organisations, entreprises et établissements d’enseignement supérieur. Sa nouvelle offre permet de reconstruire l’expérience de vrais bureaux en laissant les équipes se reformer même lorsqu’elles sont à distance.

Les salles sont distribuées dans les entreprises qui choisissent d’attribuer un espace de travail  à chacun de ses collaborateurs ou à chacun des services. Comme au sein de leurs locaux, les équipes se déplacent librement dans l’espace en allumant la webcam de leur bulle si elles souhaitent interagir avec les autres collègues.
Lorsque deux bulles se trouvent autour d’une même table, elles peuvent se parler, se voir, collaborer sur les documents partagés sur la table, co-construire des contenus ou tout simplement discuter comme autour de la machine à café.
L’objectif de ce dispositif est de reconstruire l’énergie et les émotions du travail en présentiel, retrouver la fluidité et la spontanéité des échanges informels.

Une solution française conçue autour de l’exigence de sécurité

Glowbl a fait de la sécurité une priorité :

  • Sécurité et protection des données : les échanges et les données stockées sont chiffrés afin de protéger les données des utilisateurs.
  • Confidentialité des données : la solution Glowbl est développée en France et est conforme au RGPD. Les données sont hébergées dans des datacenters basés en France.
Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?