Covid-19 : la crise sanitaire, un accélérateur de chiffre d’affaires pour certaines entreprises françaises – L’analyse d’Olivier Clemence, expert en e-commerce

Si la crise sanitaire est synonyme de crise économique pour nombre d’entreprises françaises, il y a une autre réalité à garder à l’esprit : elle est aussi une formidable opportunité qui a fait décoller le chiffre d’affaires de certains secteurs d’activité.

Il y a notamment le secteur de la santé, les outils et logiciels de télétravail, les loisirs et sports en ligne (ex : cours de yoga), les services à domicile, les entreprises qui ont fait le pari du Made in France…

Voici quelques exemples :

  • Kadolis, un fabricant de matelas, draps et oreillers en matières naturelles, a enregistré une hausse de 200% de ses ventes en ligne à l’annonce du 1er confinement et profite d’un engouement qui ne se dément pas (source) ;
  • la start-up Dynacure, qui élabore des traitements médicaux pour lutter contre les maladies orphelines rares, a annoncé une levée de fonds de 50 millions d’euros (source) ;
  • Kokoroe, la plateforme d’apprentissage en ligne, a enregistré 30% de deals en plus en une semaine à l’annonce du confinement (source) ;
  • Le Comptoir d’Ici, une plateforme bretonne qui propose de la vente alimentaire en circuit court et qui fédère une quarantaine de producteurs locaux (source) ;
  • Meet in Class, qui propose du soutien scolaire en ligne, a doublé son nombre d’utilisateurs en un mois (source)…

Le e-commerce et le e-business (en BtoB) représentent ainsi un nouveau canal de distribution à investir et à développer pour générer du chiffre d’affaires et gagner des parts de marché.

Mais il y a une réalité à garder à l’esprit : les entreprises qui vendent en ligne sont celles qui figurent en bonne place sur Google.

Olivier CLEMENCE, expert en e-commerce, souligne :

« Les consommateurs ont pris l’habitude d’acheter en ligne donc l’avenir du e-commerce est plutôt radieux… mais seulement pour ceux qui seront visibles ! »

Ce spécialiste de la vente en ligne partage son analyse et ses conseils pour rebondir et réussir dans le monde de demain. Il présente également la formation au référencent naturel qu’il a spécialement conçue pour les e-commerçants.

Se préparer dès maintenant aux enjeux de demain

En 2020, le e-commerce a réalisé près de 110 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit une hausse de 6% par rapport à 2019 et ce malgré la crise (source : Fevad).

Les commerçants, artisans, et même tous les e-commerçants qui ont vu leur activité ralentir ou stopper à cause de la crise doivent donc dès à présent s’interroger sur les moyens d’atteindre ces e-shoppers.

Olivier précise :

« Cette absence d’activité, même si elle est contrainte, doit être mise à profit. Habituellement, les commerçants, les artisans et les entrepreneurs n’ont pas le temps de travailler en profondeur sur leur business. Aujourd’hui, ils peuvent le faire évoluer pour accélérer leur croissance en ligne. »

En effet, il ne faut pas se tromper : créer un e-commerce ne suffit pas à vendre sur Internet. Encore faut-il que les internautes le trouvent…

Il est donc devenu indispensable d’être visible sur les moteurs de recherche et tout particulièrement sur Google, qui reste le leader mondial avec plus de 91% de parts de marché (source).

Or figurer en première place sur Google ne s’improvise pas : pour y parvenir, il est indispensable d’apprendre à utiliser les techniques de référencement naturel (SEO).

Devenir autonome en référencement naturel

Olivier le constate au quotidien : le référencement naturel est un puissant levier pour générer du chiffre d’affaires.

Il confirme :

« Un de mes clients, qui vend des produits pour faire de la visio-conférence, n’avait pas réussi à vendre durant le premier confinement et son CA restait très faible. Après avoir travaillé son référencement naturel et gagné en visibilité, il a multiplié son CA par 7 sur certaines catégories de produits durant le second confinement. »

D’autres clients affichent une réussite similaire :

  • Damien Nicou (Planet Yam) a réalisé en 4 mois l’équivalent de 50% de son CA annuel ;
  • Renan Ayrault (Ammareal) constate une hausse de son CA allant de 15 à 20 % tous les mois ;
  • Sonia Mounier (Peau de Vache) enregistre 38% de trafic organique en plus grâce à un meilleur positionnement sur les moteurs de recherche.

Mais attention à ne pas se faire piéger ! Certaines agences web peu scrupuleuses profitent de la méconnaissance des commerçants et de l’apparente complexité du référencement naturel pour leur vendre à prix d’or des prestations peu qualitatives.

D’où l’importance de devenir autonome afin de reprendre la main sur cet élément stratégique et indispensable pour réussir à vendre en ligne.

https://youtu.be/L90EYEgeLuI

La formation SEO AlphaGoogle : un programme d’accompagnement sur 12 mois

Olivier a développé la formation SEO AlphaGoogle pour rendre le référencement naturel simple et accessible à tous.

Son objectif : permettre tout simplement aux meilleurs sites d’être présents aux meilleures places sur Google.

Il explique :

« En tant que développeur ou formateur, je travaille depuis longtemps avec les e-commerçants et j’ai conscience qu’ils ne sont ni des techniciens, ni des marketeurs. C’est pour cela que cette formation est simple à suivre et ne demande pas de compétences techniques. »

La formation AlphaGoogle donne ainsi aux e-commerçants les outils et la méthode pour utiliser leurs expertises, la connaissance de leurs clients, de leurs produits et de leur marché pour mettre en place un référencement naturel efficace et éthique.

https://youtu.be/TMFCKoYWKcY

Zoom sur le contenu de la formation

La formation AlphaGoogle s’appuie intégralement sur la méthode P², à l’efficacité avérée pour permettre de placer sa boutique en ligne en première position sur Google, sur les mots-clés utilisés par ses futurs clients.

Elle se décompose en 3 étapes :

  1. Planification : apprendre à mettre en place une stratégie SEO personnalisée qui garantisse des résultats ;
  2. Pertinence : créer des pages ultra-pertinentes qui séduisent les prospects et Google, apportant ainsi plus de visiteurs et une meilleure conversion ;
  3. Popularité : augmenter sa popularité en utilisant des stratégies efficaces et éprouvées pour décupler sa visibilité et faire connaître sa marque.

Prix : 350 €/mois durant 12 mois incluant l’accès à la méthode P², à 3 coachings individuels, à 3 coachings de suivi, à 40 coachings de groupe et à une communauté Facebook dédiée.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?