Le Groupe dynaMIPS poursuit sa croissance dans le Grand Ouest avec l’acquisition de la société Mayennaise SDP Informatique

Le Groupe dynaMIPS (siège à Saint-Herblain dans le 44) , entreprise de services du numérique qui propose un accompagnement global à ses clients pour leur gestion informatique, continue son déploiement dans le Grand Ouest, avec le rachat de la société SDP Informatique en Mayenne. Déjà présent en Loire-Atlantique, en Vendée, dans le Maine et Loire et en Ille-et-Vilaine, dynaMIPS entend poursuivre son développement sur le territoire français à travers une stratégie de croissance externe qui lui permet de mettre à disposition de ses clients une équipe de proximité, complète et autonome sur chacun de ses sites. En dépit du contexte sanitaire actuel, dynaMIPS a déjà recruté 33 personnes en 2020 et prévoit de clôturer l’année en croissance.

Après le rachat des sociétés AZERTY en 2014, 3C SYSTÈMES en 2015 et EDCI en 2019, c’est au tour de SDP Informatique basée dans la ville de Mayenne de rejoindre le Groupe dynaMIPS qui continue de tisser sa toile dans le grand Ouest. L’ensemble des équipes SDP Informatique est conservé, l’actuel gérant continuera à diriger cette agence.

“J’ai choisi d’adosser SDP Informatique à dynaMIPS car le temps était venu de penser à la suite. La confiance s’est de suite instaurée avec Antoine Voillet, PDG de dynaMIPS, avec qui nous partageons valeurs et visions communes. Ce rachat est une véritable opportunité pour nos clients, qui pourront bénéficier de nouveaux services et de l’expertise technique reconnue de dynaMIPS, notamment sur les technologies Microsoft”, affirme Patrice Bridier, gérant de SDP Informatique.

dynaMIPS prévoit une période d’intégration de 90 jours pour les 7 salariés de SDP Informatique afin de bien appréhender l’offre et les process du Groupe.

Une stratégie de croissance ambitieuse malgré la crise sanitaire

En 2021, l’ESN entend poursuivre sa croissance organique de +10 % par an, tout en maintenant sa stratégie de croissance externe, et au-delà du Grand Ouest.

 

“Le rachat de SDP Informatique est une très belle opportunité pour nous car c’est une entreprise qui nous ressemble : saine avec des clients fidèles et une belle ancienneté. De plus, la Mayenne représente un département limitrophe à nos implantations actuelles et sur lequel nous n’étions pas encore présents. Le portefeuille d’offres de nos deux structures est totalement complémentaire, et SDP Informatique dispose notamment de développeurs, profils plutôt rares chez dynaMIPS”, déclare Antoine Voillet, PDG de dynaMIPS.

Malgré le contexte pandémique actuel, le Groupe a maintenu ses recrutements et recherche encore de nouveaux profils (techniciens support, administrateurs systèmes & réseaux, ingénieurs avant-vente et fonctions commerciales). DynaMIPS a également ouvert fin septembre 2020 une école interne, dynaSCHOOL, qui a accueilli ses 15 premiers apprenants. Cette démarche vise à la fois à anticiper les recrutements en formant directement les étudiants aux pratiques et process dynaMIPS, créer de l’emploi et participer à une dynamique territoriale, conformément à ses engagements RSE.

dynaMIPS en chiffres

  • Dirigeants : Antoine VOILLET, Arnaud DELMASSE, Florian FRUCHET
  • Année de création : 1992
  • 5 agences en France : Saint-Herblain (44), La Roche-sur-Yon (85), Angers (49), Mayenne (53), Pacé (35)
  • 127 collaborateurs
  • 33 recrutements en 2020
  • CA 2019 : 15,8 millions d’euros
  • 4 agences rachetées en 6 ans : AZERTY en 2014, 3C SYSTÈMES en 2015, EDCI en 2018 et SDP Informatique en 2020.
Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?