Maître Julien Gasbaoui nommé maître de conférences associé à l’Université d’Aix Marseille pour développer le pôle Chiffre et Droit

Maître Julien Gasbaoui, 38 ans, est avocat au barreau de Paris, où il a développé au sein du cabinet éponyme des compétences particulières en droit pénal des affaires et en défense des professionnels du chiffre – experts-comptables et commissaires aux comptes – dont la responsabilité est mise en cause. Il est diplômé de l’Institut des sciences pénales et criminelles, titulaire d’un master 1 en droit des affaires, d’un master 2 en droit économique et d’un doctorat en droit privé. Il a écrit de nombreux ouvrages, dont Normes comptables et droit privé : analyse juridique des documents comptables et L’évaluation du préjudice économique.

Donner une dimension doctrinale au thème du croisement du chiffre et du droit

Cette nomination intervient dans le cadre du pôle Chiffre et Droit du Centre de droit économique de l’université d’Aix-Marseille, qui anime la recherche en droit économique, en partenariat étroit avec les professionnels et les entreprises. L’idée est de nourrir l’université de cette pratique et de donner une dimension doctrinale à ce thème du croisement du chiffre et du droit qui est encore trop peu abordé par les universitaires.

Dans un premier temps, Julien Gasbaoui enseignera ses matières de prédilection – droit pénal des affaires, droit comptable et droit des sociétés – au sein des masters 2 du Centre de droit économique. Son objectif, à terme, est de créer un master dédié afin de spécialiser comptables et juristes à ces matières, en formation initiale et en formation continue

Promouvoir la transdisciplinarité du chiffre et du droit

La nomination de Julien Gasbaoui en tant que maître de conférences associé démontre la volonté stratégique du Centre de droit économique d’accompagner cette dynamique et d’encourager cette convergence de plus en plus évidente, sur le terrain, entre les professionnels du chiffre et du droit. Pour Julien Gasbaoui : « Il s’agit d’une activité transdisciplinaire et chaque juriste devrait maîtriser les normes comptables qui concernentforcément sa matière. Les fiscalistes le savent déjà mais il faut aller au-delà. Le prisme comptable doit s’imposer en droit des sociétés, en droit des entreprises en difficulté, bien sûr, mais aussi en droit pénal puisque la comptabilité occupe une place centrale dans tous les litiges de délinquance d’affaires. »

Faire de l’Université d’Aix-Marseille une référence pour les « juriscomptables »

Ces parcours de formation ont pour objectif de faire de l’Université d’Aix-Marseille une référence pour cette matière que l’on pourrait décrire comme « Les juriscomptables ».

Pour promouvoir cette interprofessionnalité dans toute la France, le Centre de Droit Economique, désormais fort de l’expertise de Julien Gasbaoui, a pour projet d’organiser des colloques et des tables rondes entre experts-comptables, juristes et entreprises poursensibiliser ces publics à l’importance de la complémentarité de ces deux disciplines, et pour nouer des liens entre les étudiants et le monde professionnel.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?