L’impact du Covid sur le commerce : les publicités de mode sur Facebook et Instagram surpassent Google

Les clics et impressions sur les publicités Facebook et Instagram bondissent respectivement de 93 % et de 149 % entre février et mai 2020

Emarsys, plateforme mondiale d’engagement client, a mis en place en collaboration avec GoodData l’outil de suivi des performances du commerce intitulé ccinsight,pour suivre l’impact du Covid 19. On peut constater que les publicités sur des articles de mode ont récolté beaucoup plus de clics et d’impressions sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram, par comparaison à Google. Ceci grâce notamment aux contenus sponsorisés sous format vidéo, bien présents sur les réseaux.

La période de confinement mondial comprise entre février et mai a été le théâtre d’une augmentation considérable de 93 % des clics sur des publicités sur Facebook et Instagram pour des articles de prêt-à-porter à l’échelle mondiale, principalement due à des articles sponsorisés par Instagram et à des publicités vidéo sur Facebook Live et Messenger. De son côté, Google n’a enregistré qu’une augmentation de 44 % des clics sur les publicités d’articles de mode.

Grâce à son partenariat avec les géants du digital comme Facebook et Google, Emarsys a pu constater que les impressions ont également considérablement augmenté au cours de la même période. Les impressions (nombre de fois où le contenu est visible sur Internet) publicitaires de Facebook pour les articles de mode ont augmenté de 149 %, celles sur Google sont loin derrière avec +25 %.

Cette nouvelle arrive à un moment où l’utilisation des réseaux sociaux a considérablement augmenté dans le monde entier, à la faveur de la pandémie.

Alex Timlin, Vice-Président Senior Verticals chez Emarsys a analysé les données et déclare : « Il est clair qu’en raison du confinement, les consommateurs du monde entier ont été contraints de rester à l’intérieur, ils ont passé plus de temps en ligne pour consommer et rester en contact avec leurs proches et sont plus exposés que jamais exposés à la publicité en ligne. »

Il poursuit : « La domination de Facebook pendant le confinement s’explique par la variété des contenus sponsorisés proposés, notamment par les marques de mode. Ces dernières ont particulièrement augmenté leurs volumes d’investissement dans la publicité sur réseaux sociaux durant la période. »

Pour poursuivre son travail d’analyse des conséquences du Covid, Emarsys étudie actuellement les moyens d’intégrer des données sur la publicité en ligne à son projet ccinsght, qui montre l’impact de la pandémie sur la confiance des consommateurs.

L’outil Covid-19 Commerce insight s’appuie sur plus d’un milliard d’interactions clients et 400 millions de transactions dans 120 pays, permettant une image globale, mais aussi pays par pays, de l’activité et des tendances commerciales, que ce soit pour les pure-player e-commerce ou les retailers.

Les principales conclusions de l’outil Covid-19 Commerce Insight portent sur la manière dont la pandémie affecte le nombre de transactions en ligne des consommateurs, le nombre de commandes passées, la valeur moyenne des paniers, les types d’articles achetés et plus encore – quels que soient les secteurs ou régions du monde.

Les données ont été compilées entre février et mai 2020 grâce au partenariat entre Emarsys et Facebook d’un côté et avec Google de l’autre.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?