Attirer les talents dans une petite commune de province… c’est facile ! Moneway

Moneway : fintech provinciale à 50% en télétravail

 

Des attraits dignes des GAFA : Un appartement dédié aux collaborateurs en colocation, un jardin potager cultivé par les équipes

Comment recruter des talents très spécialisés quand la société est implantée dans une ville de moins de 5 000 habitants ? C’est la problématique de Moneway, la première néo-banque grand public évolutive et collaborative. Un défi que la jeune fintech française a su relever avec brio !  Lien officiel : www.moneway.com

3, puis 11 collaborateurs, puis 20, puis 50 d’ici 2020

Moneway est située dans le Doubs àVillers-le-Lac, une commune de 4800 habitants. Le recrutement est donc un véritable défi pour cette fintech novatrice.La cooptation est l’un des facteurs clés.Ainsi, la plupart des développeurs recrutés sont issus de l’Epitech, l’ancienne école informatique de Benjamin Chatelain et Romain Vermot, deux des trois cofondateurs.

« Nous nous sommes lancés en juin dernieret nous avons recruté en seulement 4 mois11 développeurs. Ils viennent compléter une équipe de 14 personnes, qui passerarapidement à plus de 20 d’ici décembre 2019, puis 50 à fin 2020 », a déclaréNoémie Nicod, Co-fondatrice et Directrice générale de Moneway.

Appartement privé en colocation, jardin à cultiver, télétravail, etc.

Pour accompagner sa croissance et également accélérer les développements de la version bêta de son application, Moneway a misé sur un mode de management innovant.

Tous les collaborateurs de Moneway ont la possibilité d’organiser 50 % de leur temps en télétravail. La présence dans les locaux de Moneway n’est importante que lors des sessions d’organisation ou les réunions de travail.

Pour les personnes encore plus éloignées, Moneway met à leur disposition des appartements d’environ 100 m². Chaque collaborateur qui utilise cet espace de vie, ne paye qu’une part minime du loyer. Pour faciliter les déplacements, les transports en commun font également partie des avantages offerts.

Alizée Adam, 24 ans, content manager chez Moneway commente que « tout est pensé pour le bien-être des collaborateurs. Aussi bien l’environnement de travail que les espaces privés. Ainsi, en plus de l’appartement en colocation, Moneway met à notre disposition un jardin potager que nous cultivons nous-mêmes. »

Attirer les talents par l’innovation et l’ambition

Pour séduire les talentueux développeurs, Moneway, met en avant son architecture en micro-services, ainsi que l’utilisation de la base de données ScyllaDB, ou encore des outils nouveaux tels que React et le langageGo. Enfin, Moneway mise sur les capacités de ses collaborateurs à innover et à faire évoluer leurs missions. Si l’expérience dans le domaine bancaire est un atout incontestable, les équipes de Moneway sont surtout à l’écoute des capacités d’adaptation à la culture d’entreprise des collaborateurs,à leur polyvalence et à leurs ambitions.

 

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?