A l’occasion du 5ème Observatoire « Les Français et le Papier », MEDIAPOST partenaire de Culture Papier se félicite de l’attachement des Français au papier !

– Expertise d’Adèle Albano, Directrice Générale de MEDIAPOST –

Hier, en pleine actualité du Salon du Livre et de la jeunesse, s’est tenu le colloque « Le Papier dans la Cité » lors duquel Culture Papier a dévoilé son observatoire annuel[1] explorant la relation des Français au papier.

Entre réel attachement aux valeurs du papier et conscience que le digital peut le remplacer, de nouvelles opportunités d’usage se dessinent pour le papier. Le papier fait sa révolution… 

« Nous nous réjouissons des résultats de l’Observatoire de Culture Papier qui réaffirme la puissance du média courrier. Aujourd’hui, 71% des Français déclarent rester attachés au papier malgré une forte digitalisation dans tous les secteurs et 44% d’entre eux pensent que le numérique remplacera un jour le papier.

Si environ 1 Français sur 2 préfère recevoir ses relevés de compte (55%) ou encore ses factures (43%) en format numérique, quand ils ont l’initiative ou le choix du support, ils privilégient encore nettement le papier : 92% ont consulté un prospectus au cours des 6 derniers mois (+3% 2017), 84% un catalogue, 81% ont lu un livre papier.

Ces chiffres confirment ceux de BALmétrie* qui montrent que le média courrier dispose d’une très bonne audience. Ainsi, 92,9% des Français ont au moins un contact hebdomadaire avec le média courrier et le nombre moyen de courrier lu par semaine se monte à 10.

Le papier reste, rappelons-le, un média incontournable car il apporte une information claire et précise. Fournisseur de bons plans, de coupons et même d’échantillons pour le courrier commercial, mais aussi d’informations importantes pour la gestion quotidienne du foyer voire apporteur d’informations utiles locales quand il s’agit du courrier des collectivités, le média courrier est toujours très apprécié par les Français », indique Adèle Albano, Directrice Générale de MEDIAPOST.

Guillaume Pannaud, Président de TBWA France, qui participait hier à la dernière table-ronde de la journée « Le papier au cœur de l’attention et de la déconnexion », a indiqué que certains annonceurs, qui avaient arrêté les imprimés publicitaires, ont vite réalisé l’impact d’une telle mesure sur leur chiffre d’affaires. L’un des leaders de la grande distribution l’a constaté avec une baisse de 14% sur son chiffre d’affaires.

« Les annonceurs commencent à reconsidérer le poids du digital dans leurs investissements publicitaires. (…). Je ne crois pas en la substitution d’un media par un autre (…).  Le papier pose, le papier cristallise, le papier fixe l’imaginaire, le digital non (…)», a-t-il précisé.

 


[1] Méthodologie de l’étude

Étude réalisée par MEDIAPOST Publicité sur un échantillon de 1000 individus représentatifs de la société française âgés de 18 ans ou plus selon la méthode des quotas. Durée du terrain du 21 septembre au 27 septembre 2018. Questionnaire online d’une durée de 10 minutes.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?