in

Share.Place : l’application qui met fin aux pièces jointes des emails

Share.Place permet de travailler en équipe sur tous types de documents sans se perdre dans des échanges par emails chronophages et non-productifs.

Share.Place est né d’un constat simple : les collaborateurs perdent près de 2 heures par jour à rechercher, commenter et partager des documents (étude McKinsey).

Beaucoup de nouveaux outils tels que Slack, Skype, Dropbox, Google Drive… ont fait leur apparition en entreprise et tentent de répondre à un besoin de collaboration même si ce n’est pas leur vocation première. S’ils sont efficaces dans leur domaine, ils ne communiquent pas entre eux et augmentent in fine la dispersion de l’information.

Collaborer à plusieurs autour d’un sujet ou d’un document reste un cauchemar dans les entreprises.

Travailler ensemble sur Share.Place est aussi simple que d’utiliser WhatsApp

A la croisée des outils de messagerie, emails et drive partagés, la plateforme collaborative Share.Place répond à cette problématique avec une simplicité déconcertante. L’application a été conçue sur un principe : faire dialoguer les collaborateurs autour d’un sujet aussi simplement que sur WhatsApp, tout en leur permettant de se focaliser sur ce qui crée de la valeur pour l’entreprise : les documents.

Les documents produits par les collaborateurs, qu’importe leur nature (Word, Excel, Powerpoint, Photoshop, Autocad…) sont la richesse première d’une entreprise.

Une totale transparence sur les contributions des collaborateurs boostant l’avancée des projets

Sur chaque projet et chaque document, les utilisateurs sont au même niveau d’information et peuvent désormais collaborer avec simplicité et efficacité. Chacun peut participer ou suivre les progrès réalisés par l’équipe.

SharePlace réuni toutes les discussions autour d’un sujet, (autrefois réparties dans les emails et les messageries instantanées), en créant une dynamique d’équipe efficace. Share.Place gère les versions, archive les documents dans un cloud sécurisé français et relie les historiques des conversations automatiquement.

Des premières réflexions sur un projet jusqu’à sa finalisation, l’intégralité du cycle de vie et des versions du document est gérée. Un gain de temps et un confort de travail précieux lorsque l’on échange par exemple sur un contrat, une recommandation, un document juridique ou un cahier des charges.

Une capitalisation du savoir beaucoup plus riche pour l’entreprise

Un collaborateur peut accéder, à tout moment, aux documents validés mais aussi à leur historique et aux discussions qui s’y rapportent afin de ne jamais perdre le contexte du document.

Share.Place est non seulement l’espace de travail collaboratif idéal pour toutes les sociétés de services tels que cabinets de conseil, avocats, experts-comptables, architectes, agences marketing… mais aussi la mémoire vivante de tous les projets et documents de l’entreprise.

 « Les retours de nos 300 premiers utilisateurs sont très explicites. Notre outil est devenu en quelques semaines la colonne vertébrale de l’entreprise, les collaborateurs commencent leur journée en ouvrant Share.Place avant même d’aller consulter leurs emails » explique Patrick Amiel, cofondateur et CEO de Share.Place.

« Nous utilisons SharePlace au quotidien pour le travail collaboratif à tous les niveaux de l’entreprise. Les documents de réponse aux appels d’offres sont centralisés sur l’application et chaque intervenant peut les modifier jusqu’à la validation finale. L’utilisation de SharePlace est simple et intuitive et nous a permis de mettre en place un référentiel documentaire structuré. » Julien Sureau Associé chez Cedrus Partners (Société de conseil en investissements financiers).

Written by Morgane Palomo

Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.