L’impression a le pouvoir de transformer le secteur de la santé | Ricoh

Les professionnels de santé européens considèrent que les nouvelles technologies d’impression sont indispensables pour répondre aux demandes des patients et personnaliser les traitements 

Selon une nouvelle étude réalisée pour Ricoh Europe les nouvelles technologies d’impression ont un effet disruptif sur les systèmes de santé européens (allègement de la pression budgétaire, personnalisation des soins pour les maladies chroniques…) 68 % des professionnels de santé croient que les nouvelles technologies d’impression ont le potentiel de transformer radicalement leur secteur.

En plus des avancées en matière de prothèses sur mesure et de fabrication de médicaments sur demande, 74 % des experts de la santé utilisent désormais les nouvelles technologies d’impression pour améliorer la précision de leurs diagnostics et réduire les taux de mortalité. De plus, 51 % d’entre eux affirment que l’utilisation des nouvelles technologies pour fabriquer rapidement des implants sur mesure, comme les greffons osseux et dentaires, permet de réduire de manière significative le temps que les patients doivent passer à l’hôpital, et sont essentiels pour améliorer les délais de récupération.

David Mills, PDG de Ricoh Europe, explique « Avec le mandat d’en faire plus avec moins, l’utilisation des technologies d’impression innovantes va s’avérer un élément indispensable pour permettre aux systèmes de santé européens de continuer à fournir des soins de santé de grande qualité. De nouvelles techniques comme l’impression d’organes en aquagel signifient que les chirurgiens peuvent désormais s’entrainer à la suture et à l’ablation de tumeurs avant l’opération réelle. L’impression de médicaments couche par couche pour cibler des maladies spécifiques pourrait bientôt être monnaie courante. »

Avec l’augmentation de l’espérance de vie et la prévalence de maladies chroniques à la hausse dans toute l’Europe[1], les traitements deviennent plus complexes par nature alors que les maladies affectent les patients plus tard dans leur vie. En réponse à cela, 65 % des professionnels de santé utilisent les nouvelles technologies d’impression pour adapter ces supports imprimés à des besoins différents notamment ceux des personnes âgées et des patients en régions éloignées.

Certains professionnels de la santé (46 %) vont même jusqu’à dire que sans investissements dans l’impression 3D, ils auront des difficultés à répondre aux besoins de leurs patients dans les cinq prochaines années. 

David Mills ajoute « Ce n’est pas uniquement à travers des développements à la pointe du progrès que les établissements de santé bénéficient des avancés dans les technologies d’impression. Le secteur des soins de santé est lourd du point de vue administratif. En digitalisant leurs processus, les prestataires de soins peuvent alléger les tâches administratives et ainsi gagner du temps, diminuer les coûts et améliorer la sécurité. »

 

Plus d’informations sur www.ricoh-europe.com/thoughtleadership.

 

Remarque : Ricoh a commandé une étude quantitative qui a examiné les opinions de 787 décideurs en matière de soins de santé à travers l’Europe

[1] OCDE, Panorama de la santé : Europe 2016 – https://www.oecd.org/els/health-systems/Health-at-a-Glance-Europe-2016-CHARTSET.pdf

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?