in

Avaya transforme les systèmes de communication des services de secours du Portugal afin de préparer l’arrivée d’eCall

Cette innovation sauve des vies en indiquant aux services de secours la localisation précise des incidents et d’autres informations vitales, ce qui aide les intervenants à réagir plus efficacement

Avaya Holdings Corp. a annoncé aujourd’hui que les services de secours du Portugal avaient adopté sa gamme de solutions de communication. Ils transforment leurs systèmes existants pour l’arrivée d’eCall, le système d’appel d’urgence embarqué de nouvelle génération.

eCall, est une innovation, qui sauve des vies, obligatoire sur tous les nouveaux types de véhicules de tourisme, commercialisés dans l’Union Européenne depuis avril 2018 ; elle permet d’envoyer, en cas d’accident, les données télémétriques d’un véhicule aux services de secours, en assurant la localisation précise de l’événement et d’autres informations vitales que les coordinateurs peuvent utiliser pour acheminer les secours beaucoup plus rapidement et efficacement en vue de sauver des vies. Avec 25 670 accidents mortels en 2016, et plus de 135 000 blessés graves sur les routes et autoroutes de l’UE en 2014 selon le Road Safety Performance Index, du Conseil européen pour la sécurité des transports, eCall devrait réduire le délai des interventions d’urgence de 40 % en zones urbaines et de 50 % dans les zones rurales, sauvant ainsi près de 2 500 vies, ce qui représente plus de 130 milliards d’euros en termes de coûts pour la société, chaque année.

Les services de secours ont donc mené des tests à travers le Portugal pour démontrer leur capacité à réceptionner ces nouveaux appels automatisés, et à y répondre. En tant que leader mondial de solutions pour les Centres d’appel, Avaya a été sélectionnée pour son écosystème et sa structure à plateforme ouverte, propices à l’intégration sur un ensemble de systèmes diversifiés. Les solutions déployées incluent notamment : la création d’un nouveau centre à Porto pour augmenter la résilience et la redondance géographique ; l’actualisation complète du centre de données des services de secours à Lisbonne ; et la modernisation de l’environnement des communications existantes, avec notamment une intégration ultérieure dans l’application de coordination.

Markus Bornheim, ingénieur technico-commercial de la division Sécurité publique et services de communication d’urgence, chez Avaya, et Vice-Président du Comité Technique de l’EENA (European Emergency Number Association) a déclaré : « Les communications des services de secours nécessitent une coordination complexe entre plusieurs canaux différents, des appels vocaux aux appareils mobiles et maintenant eCall. Il est important d’offrir une solution qui puisse répondre aussi bien aux besoins présents que futurs sans soumettre à une pression excessive les personnes travaillant dans les centres d’appel ou en première ligne. La solution eCall d’Avaya a été conçue pour s’intégrer avec les systèmes existants et fournir une plateforme à l’évolution évidente pour les développements ultérieurs. Nous sommes heureux de voir notre travail obtenir d’excellents résultats au Portugal, et nous envisageons avec intérêt d’élargir cette approche à travers l’Europe. »

La mise en œuvre de ces solutions a été exécutée par le partenaire local de l’intégration d’Avaya, PAPTI/DECUNIFY, qui a coopéré avec le fournisseur des technologies de base Oecon, et le développeur de logiciels Engelbart Software pour adapter et modifier la plateforme de développement d’applications, existante, de manière à permettre l’intégration avec les services de secours du Portugal. Les services de secours portugais du « 112 » peuvent désormais recevoir, interpréter et répondre aux messages envoyés par eCall ; de même qu’ils peuvent s’intégrer à d’autres technologies associées à eCall et à des services tiers similaires destinés aux deux roues, aux poids lourds, aux constructeurs automobiles, aux compagnies d’assistance et aux Automobile Clubs. Avec le soutien, les solutions et l’architecture d’Avaya, le Portugal a achevé une préparation complète au lancement d’eCall, en amont de l’évaluation de conformité de l’UE.

Le colonel Vitor Judicibus, directeur de l’équipe multidisciplinaire des communications d’urgence, au Secrétariat général à l’administration du Ministère de l’Intérieur (Secretaria-geral da Administração Interna) a déclaré : « eCall représente une étape majeure pour l’automobile européenne et les communautés dédiées à la sécurité routière ; sa technologie de nouvelle génération sera largement déployée pour aider les personnes et sauver des vies. Il est essentiel pour les coordinateurs et le personnel des centres d’appels des services de secours au Portugal, de disposer des outils nécessaires pour incorporer eCall et réaliser les objectifs de cette initiative. Nous sommes heureux que les services de secours portugais du « 112 » aient été modernisés en intégrant pleinement eCall, et en proposant des services plus rapides et plus fiables qui soient compatibles avec les évolutions futures. »

Francisco Gomes, Secrétaire général adjoint aux technologies, du Ministère de l’Intérieur (Secretaria-geral da Administração Interna) a confié quant à lui : « Si l’on en croit Nikola Tesla, ‘La science n’est rien de plus qu’une perversion d’elle-même si son objectif final n’est pas d’œuvrer au bien de l’humanité.’ Je pense qu’il en va de même pour la technologie, eCall constitue l’un des meilleurs exemples récents d’une amélioration majeure de la capacité de réactivité des secours en Europe. L’objectif global d’une plus grande efficacité en termes de préservation des vies humaines après les accidents de la route, connaîtra des progrès considérables avec l’introduction d’eCall. Nos équipes techniques du Ministère et nos partenaires ont permis ensemble, au Portugal, d’être tout à fait prêt et réagir de façon optimale aux situations d’urgence. »

Mise en garde au sujet des déclarations prévisionnelles

Ce document contient certaines « déclarations prévisionnelles ». Toutes les déclarations ne revêtant pas un caractère historique constituent des « déclarations prévisionnelles » au sens de la législation étatique et fédérale des États-Unis sur les valeurs mobilières. Ces déclarations se reconnaissent habituellement à l’emploi de termes de nature prospective tels que « penser », « continuer », « estimer », « prévoir », « envisager », « notre vision », « planifier », « potentiel », « préliminaire », « prédire », la forme négative de ces termes et leurs variantes, ainsi qu’à l’emploi du conditionnel et du futur ou d’une terminologie comparable, et comprennent, sans toutefois s’y limiter, les économies attendues et les déclarations sur la croissance attendue et les stratégies de croissance, les futurs investissements et les nouvelles technologies. La Société a rédigé ces déclarations prospectives en se basant sur ses suppositions, estimations et projections au regard du contexte actuel. Même si la Société estime que ces suppositions, estimations et projections sont raisonnables, ces déclarations prospectives ne sont que des prédictions et incluent des risques, connus et inconnus, ainsi que des imprécisions et incertitudes, nombre d’entre eux étant hors de notre contrôle. Ces facteurs, qui sont analysés dans notre déclaration d’enregistrement sur le formulaire 10-K déposé auprès de la Commission américaine des opérations (SEC), peuvent faire en sorte que nos résultats, performances ou accomplissements diffèrent sensiblement des résultats, performances ou accomplissements anticipés, exprimés ou supposés dans ces déclarations prospectives. Pour obtenir la liste et la description complète des risques et incertitudes, référez-vous au dossier Avaya, disponible auprès de la SEC sur www.sec.gov. La Société signale que la liste des facteurs importants inclus dans les dossiers que vous déposons auprès de la SEC pourrait ne pas contenir l’ensemble des facteurs déterminants qui comptent particulièrement pour vous. De plus, du fait de ces risques et incertitudes, il est possible que les événements à caractère prévisionnel mentionnés dans le présent rapport ne se produisent pas. La Société n’assume aucune obligation de mise à jour ni de corrections publiques de ces déclarations prospectives, que ce soit du fait de nouvelles informations, d’événements futurs ou pour d’autres raisons, sauf si la loi l’exige.

Written by Morgane Palomo

Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.