60% des entreprises européennes n’ont pas de stratégie formelle concernant l’espace de travail de demain selon l’étude de Dimension Data

Pourtant 49% des entreprises indiquent que les salariés feront du télétravail à temps plein d’ici 2 ans

Selon le rapport Digital Workplace Report: Transforming Your Businesspublié par Dimension Data, 60% des entreprises européennes n’ont toujours pas développé de stratégie formelle ou claire sur le déploiement des nouvelles technologies sur le lieu de travail.

3 leviers de la transformation de l’espace de travail

En Europe, les entreprises mettent davantage l’accent sur les bénéfices à destination des salariés : le désir d’acquérir davantage de souplesse arrive en tête à 32%, viennent ensuite l’amélioration de la productivité comme un facteur clef mentionné par 31% des entreprises interrogées, puis la politique environnementale comme conducteur de changement à 29%.

Selon Krista Brown, vice-présidente en charge de l’informatique des utilisateurs finaux chez Dimension Data, la culture d’entreprise pourrait être l’un des obstacles au déploiement d’un espace de travail numérique. Bien souvent, la technologie et la culture d’entreprise inhibent l’évolution des habitudes de travail au lieu de les encourager. Les participants à l’étude notent que la principale barrière à une adoption réussie de nouvelles habitudes de travail réside dans les technologies d’information et de communication mises en place, ainsi que dans des problématiques d’ordre organisationnel.

La collaboration et la mobilité au cœur des nouveaux espaces de travail

 Les nouveaux besoins en termes de flexibilité et de mobilité transforment l’espace de travail qui devient virtuel et nécessite de nouveaux outils. 42% des entreprises européennes confirment que les appareils mobiles et les applications ont sensiblement amélioré les processus opérationnels au sein des organisations. Pour Robert Allman, vice-président du Groupe Dimension Data en charge de l’expérience client et de la collaboration, la mobilité joue aussi un rôle primordial dans un espace de travail numérique : « Les dirigeants et les responsables des systèmes d’information sont conscients du rôle que joue la mobilité dans le lieu de travail numérique, avec un soutien équilibré entre les outils mis à disposition par les entreprises et ceux détenus par les salariés sur le lieu de travail. »

La part de flexibilité du travail devrait croitre de 40% dans les grandes entreprises européennes d’ici 2 ans. Le télétravail semble la solution la plus privilégiée, d’ailleurs 49% des entreprises indiquent que les salariés feront du télétravail à temps plein et à 76% en travail partiel.

« La complexité de l’infrastructure informatique existante peut représenter une entrave majeure à la mise en œuvre de nouveaux outils de collaboration et de productivité, qui sont essentiels à la flexibilité du travail. Les transformations sont réussies lorsque le service informatique travaille main dans la main avec les chefs de service », poursuit Krista Brown, qui ajoute que ces transformations ouvrent la voie à de nouvelles façons de travailler ou de gérer la clientèle.

L’intelligence artificielle et l’analytique au service des entreprises

Les nouvelles technologies auront une place dans le futur lieu de travail. Plus de 20% des entreprises européennes souhaitent mettre en place des outils tels que l’analytique, la réalité augmentée ou encore le micro-apprentissage dans l’espace de travail cette année. La grande majorité de ces entreprises investiront dans de telles technologies d’ici 1 an.

Concernant l’intelligence artificielle (IA) même si elle n’en est qu’à ses prémices, elle est déjà suffisamment avancée pour se frayer un chemin au sein des entreprises, sous la forme d’assistants virtuels, de guichetiers ou de conseillers virtuels, dans le secteur de la banque notamment. 62% des répondants dans le monde prévoient d’instaurer des technologies de type conseiller virtuel dans leurs entreprises au cours des deux prochaines années. Se manifestant en tant que bots intégrés à des applications spécifiques, les assistants virtuels s’appuient sur les moteurs IA et le machine learning pour répondre à des requêtes basiques.

Toutefois, selon Krista Brown : « Il n’est plus suffisant de se contenter de déployer ces technologies. Les organisations ont fait évoluer leur façon d’utiliser les indicateurs analytiques pour comprendre l’impact de ces technologies sur leur performance commerciale : 64% utilisent l’analytique pour améliorer leur service client, et 58% les utilisent pour évaluer leurs technologies d’espace de travail. »

Cette étude a été réalisée auprès de 800 entreprises réparties dans 15 pays sur cinq continents et analyse la transformation des espaces de travail en entreprise, des bureaux traditionnels vers un espace numérique. Cliquez ici pour télécharger le rapport « Digital Workplace Report: Transforming Your Business de Dimension Data ».

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?