Recrutement : le danger du coup du foudre – Elvire del Fondo, dirigeante du cabinet Audigny Consulting

Une DRH me disait dernièrement « ce n’est pas le coup foudre mais il a toutes les qualités requises pour ce poste », et ce matin le responsable d’un service commercial se confiait « je ne partirai pas en week end avec mais je reconnais qu’elle est bien ».

Alors je profite de la langueur estivale pour venir apporter un éclairage sur l’acte de « recruter ». Posons-nous quelques secondes. Que demandons-nous aux RH ou à un cabinet quand nous formulons une demande ? Trouver un profil qui ait des compétences pour remplir une mission. Cela passe par la rédaction d’une définition de poste que l’on intègre à un contexte, et auquel on fixe un objectif.

Les règles d’or d’un recrutement réussi

Idéalement, il est utile de préparer en parallèle de le « job description », un plan d’intégration et d’anticiper les indicateurs qui permettront de mesurer la progression du collaborateur dans sa prise de fonction.

Rappelons qu’un nouvel embauché ne dispose pas du spectre complet des compétences requises ; au mieux il répondra à 70/80% des savoirs nécessaires à la prise de poste, et la proportion s’inversera quand on parlera des savoirs être. En effet, il n’aura expérimenté dans le passé que 30% des situations auxquelles il va être confronté et sa vraie valeur ajoutée résidera dans sa capacité à s’adapter à son nouvel environnement ; qu’il s’agisse de personnalités avec lesquelles il apprendra à composer ou à des méthodes, des process, des « habitudes », bref, à ce que l’on appelle la culture d’entreprise.

Attention aux déceptions faciles

Attendre plus est une erreur stratégique. Parce que personne ne sera « parfait » au début de sa nouvelle aventure professionnelle, qu’un accompagnement est indispensable quel que soit le poste, l’âge, l‘expérience. La nouvelle recrue sort de sa zone de confort pour intégrer une organisation parfaitement maîtrisée par toutes ses composantes, sauf elle.

Aussi, quand on me parle de « coup de foudre » il y a danger. Le quasi « surinvestissement affectif » menace. On projette un espoir souvent démesuré qui relève plus du besoin de magie que de recrutement.

Non, il n’y a pas de sauveur; non, vous ne recrutez pas un ami avec qui vous partez en week end.

Vous proposez à une personne d’intégrer une structure, d’accomplir une mission en partageant les valeurs qui animent une entreprise. Vous ne cherchez pas une béquille, un chèque en blanc, un mentor, un ami.

On s’en doutait, mais cela va mieux en le disant !

Elvire del Fondo, dirigeante du cabinet Audigny Consulting

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?