Un chercheur de Kaspersky Lab crée un logiciel gratuit afin de faciliter les enquêtes après une cyberattaque

Afin d’éviter aux enquêteurs d’avoir à se déplacer pour rassembler des indices sur des ordinateurs infectés après une cyberattaque, un expert de Kaspersky Lab a développé un outil simple, capable de recueillir à distance des données essentielles sans risque de les contaminer, ni de les perdre. Baptisé BitScout, cet outil est mis gracieusement à la disposition de tous les enquêteurs souhaitant y faire appel.

Dans la plupart des cyberattaques, les entreprises victimes ne connaissent pas leurs attaquants. Elles acceptent généralement de coopérer avec les chercheurs en sécurité afin d’aider ceux-ci à trouver le vecteur d’infection ou d’autres informations sur les auteurs de l’attaque. Cependant, le problème pour ces enquêteurs a toujours été de devoir parcourir de longues distances en vue de recueillir des indices cruciaux, par exemple des échantillons de malware sur les machines infectées, ce qui retardait et renchérissait leurs investigations. Or, le temps mis à comprendre une attaque est autant de temps pendant lequel les utilisateurs ne sont pas protégés ni les auteurs identifiés. Jusqu’à présent, les solutions consistaient à employer des outils coûteux et complexes à mettre en œuvre, ou bien à prendre le risque de contaminer ou perdre des indices en les transférant entre ordinateurs.

Dans le but de remédier au problème, Vitaly Kamluk, Directeur de l’équipe GReAT (Global Research & Analysis Team) de Kaspersky Lab en Asie-Pacifique, a créé un outil numérique open source capable de collecter à distance les indices essentiels, de récupérer des images disques entières via le réseau ou un périphérique de stockage local, ou encore d’aider tout simplement à distance au traitement d’incidents malveillants. Les indices relevés peuvent être observés et analysés à distance ou localement, tandis que la source de stockage des données demeure intacte grâce à un dispositif fiable d’isolement par conteneur.

« La nécessité d’analyser les incidents de sécurité avec un maximum d’efficacité et de rapidité prend d’autant plus d’importance que les menaces sont toujours plus avancées et sournoises. Cependant la précipitation n’est pas la solution : nous devons veiller à ce que les indices restent intacts de sorte que les investigations soient fiables et que les résultats puissent avoir une valeur légale si nécessaire. N’ayant pas trouvé d’outil qui permette tout cela gratuitement et facilement, j’ai décidé d’en créer un », explique Vitaly Kamluk.

Les experts de Kaspersky Lab travaillent en étroite collaboration avec les forces de police à travers le monde afin de contribuer aux analyses techniques dans le cadre des cyberinvestigations. Cela leur confère une connaissance unique des défis auxquels les enquêteurs sont confrontés dans leur lutte contre la cybercriminalité moderne. Le paysage de la cybersécurité présente aujourd’hui un tel niveau de complexité que les enquêteurs ont besoin d’outils à même de s’adapter à l’évolution des exigences de leur mission. BitScout en est un bon exemple. Il peut s’adapter aux besoins particuliers d’un enquêteur et faire l’objet de perfectionnements et de mises à jour, avec des fonctionnalités supplémentaires et des logiciels personnalisés. Avant tout, cet outil est gratuit, repose sur des solutions open source et offre une totale transparence : au lieu de dépendre d’outils tiers créés à partir de code propriétaire, les experts peuvent partir du code open source BitScout afin de fabriquer leur propre couteau suisse pour leurs cyberinvestigations.

BitScout offre les fonctionnalités suivantes :

  • Récupération d’images disques, y compris par un personnel sans formation spécifique
  • Formation du personnel en situation de mobilité (via une session de terminal partagée en lecture seule)
  • Transfert de données complexes vers le laboratoire pour une inspection plus poussée
  • Analyse Yara ou antivirus à distance de systèmes non connectés (fonction essentielle dans la lutte contre les rootkits)
  • Recherche et visualisation des clés de registre (exécution automatique, services, périphériques USB connectés.
  • Extraction de fichiers à distance (récupération de fichiers effacés)
  • Correction à distance du système si l’accès est autorisé par le propriétaire
  • Analyse à distance des autres postes du réseau (utile pour répondre à distance à un incident)

L’outil est disponible gratuitement sur le référentiel de code GitHub

Pour en savoir plus, rendez-vous sur Securelist.com

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?