Le Big Data : données intelligentes et grandes décisions – Par Mohamed El Barkani, Senior Sales Engineer chez Digital Realty

L’analyse systématique des données d’entreprise dans le but de se démarquer des concurrents n’a rien de révolutionnaire. Cela fait plus de vingt ans que les entreprises s’appuient sur l’analyse des données historiques, actuelles et nouvelles pour y rechercher des indications et asseoir leurs décisions stratégiques.

En revanche, les volumes et les sources de ces données, ainsi que les difficultés que posent leur gestion, ont connu d’importants changements et continuent d’évoluer en permanence. Les entreprises sont de plus en plus sensibilisées à la potentielle valeur de ces connaissances et aux avantages apportés par leur diffusion aux différents secteurs d’activité et fonctions. Le cabinet Forrester nous a rappelé récemment qu’il est indispensable d’évaluer l’impact du changement au sein d’une entreprise.

Des facteurs inédits ont contribué à mettre en lumière les failles des outils et approches classiques ou à en créer de nouvelles. La connectivité des données sur le Cloud, en interne et en externe, s’étendent d’une part aux entreprises – à leurs partenaires, à leurs chaînes logistiques et à leurs clients-  et d’autre part aux changements de fond introduits par les technologies d’entreprise et grand public : compteurs intelligents, bâtiments intelligents, lignes de fabrication connectées, Smartphones, d’autre part.

Les mêmes, mais en plus grand

La gestion de très gros volumes de données n’est pas une nouveauté où les clients issus de très nombreux secteurs d’activité (services financiers, distribution et e-commerce, santé et pharmaceutique,). Notre expérience commune montre que c’est la qualité des données et les moyens d’y accéder qui comptent avant tout.

Selon l’écrivain et professeur Tom Davenport, « les cadres d’entreprise cherchent à créer une culture et une plateforme leur permettant d’exploiter toutes les informations qu’ils recueillent ». En d’autres termes, ce sont les connaissances mises en évidence par ces données qui sont importantes pour l’entreprise : notamment, les enseignements que l’on peut en tirer et l’exploitation de l’information pour développer la portée de l’entreprise, améliorer le service à la clientèle et à terme, augmenter le chiffre d’affaires.

Si l’on ajoute à cela l’expansion et l’ampleur croissantes des opérations quotidiennes, cela donne une idée de la répercussion de ces changements tant sur le plan technologique qu’économique. L’enjeu ne se limite pas à reconnaître, vérifier et distribuer les données, il consiste également à trouver un moyen rapide, simple et économique de les stocker et d’y avoir un accès.

Les mêmes, mais avec des variantes

Le succès des grandes entreprises repose sur le recueil et le traitement des données depuis des années. L’ampleur même de ces données et les très nombreux domaines dans lesquels elles ont désormais des retombées fait que de nos jours, elles sont consultées et exploitées par des entreprises de toutes tailles.

Une multitude de nouveaux enjeux ont émergé : distribution pertinente et ciblée des connaissances, problématiques de gouvernance, contrôle et conservation des quantités gigantesques de données dans un contexte de réglementations internationales disparates.

Le Big Data : un scénario de partenariats

La mission des Data centers est de pouvoir offrir un accès aux données en temps réel, plus économique et plus efficace, mais aussi de garantir leur distribution dans un contexte d’environnements de données dispersées et de fournir l’infrastructure requise.

Il est capital également de pouvoir améliorer des performances et la réduction de la consommation énergétique en développant des fonctionnalités prédictives, qui englobent tous les domaines possibles, depuis les exigences de stockage et les charges informatiques en passant par les indicateurs de refroidissement.

L’exploitation du Big Data est devenue un facteur incontournable pour réussir aujourd’hui. Les solutions des Data centres doivent permettre aux clients de stocker, consulter et distribuer le Big Data d’une façon optimale, à l’échelon de toute l’entreprise. L’enjeu est de pouvoir  donner les moyens de convertir les coûts informatiques et de traitement en un retour sur investissement mesurable, tout en continuant à se consacrer à des opérations de cœur de métier.

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?