Un nouveau rapport FireEye révèle que 100% des Organisations étudiées dans la Grande Distribution ont connu des Failles de Sécurité

Une Nouvelle Etude des Architectures de Sécurité de Grandes Entreprises à travers le Monde démontre une Croissance Significative des Attaques Avancées et une Persistance Inquiétante des Failles de Sécurité.

FireEye, Inc., le leader de la lutte contre les cyber-attaques de nouvelle génération, annonce la publication du rapport “Maginot Revisited: More Real-World Results from Real-World Tests.” “Maginot Revisited” est la seconde étude des architectures de défense en profondeur des grandes entreprises dans le monde à être publiée, et porte un nouveau regard sur les attaques avancées qui ont ciblé plus de 1200 organisations au cours de tests en condition réelle avec FireEye.

Avec un point de vue unique sur la façon dont les produits de sécurité existants se comportent face aux nouvelles menaces avancées, l’étude conclut que pour environ 27% des entreprises étudiées, les firewalls basés sur des signatures, les systèmes de prévention d’intrusions (IPS), les passerelles Web, les bacs à sable (sandboxes), les solutions antivirus – et les différentes combinaisons de ces outils, n’ont pas été capables de détecter et de stopper des attaques avancées.

Les études “Maginot Line” et “Maginot Revisited” emploient une approche jamais utilisée auparavant pour évaluer le degré de résistance aux menaces des entreprises aujourd’hui. Elles collectent et évaluent les alertes de sécurité qui sont passées au travers des solutions de sécurité actives en place dans les organisations. Ces alertes englobent à la fois les attaques liées à des menaces persistantes avancées (APT) et les attaques plus conventionnelles que devraient détecter d’autres solutions de sécurité existantes. Pour le rapport “Magniot Revisited,” 1.214 entreprises ont participé à l’étude entre janvier et juin 2014, et ont installé des technologies FireEye derrière toutes leurs autres solutions de sécurité existantes pour tester leur efficacité.

“Comme nous l’avons constaté au cours de l’année dernière, lorsque même une seule attaque avancée passe au travers les défenses existantes dans les entreprises, ceci peut avoir un effet à la fois financièrement coûteux et débilitant qui prend des mois à réparer,” a déclaré Dave DeWalt, chairman of the board and CEO, FireEye. “Les résultats de nos études Maginot montrent clairement qu’il existe des brèches dans la façon dont de nombreuses entreprises internationales sont sécurisées, ouvrant la porte à de nombreux acteurs malveillants qui peuvent mener tout type d’attaque allant de l’espionnage industriel à l’initiative d’un état au cyber crime.”

Les principales conclusions du rapport “Maginot Revisited” comprennent :

  • 100 pour cent des organisations ayant participé à l’étude dans le secteur de la grande distribution ont connu une faille de sécurité, 17 pour cent d’entre elles étant liées à des menaces persistantes.
  • 91 pour cent des organisations dans le secteur des medias et du divertissement ont également connu une faille de sécurité Durant l’étude, 18 pour cent d’entre elles étant liées à des menaces persistantes.
  • 100 pour cent des entreprises participantes dans les secteurs de l’Agriculture, de l’Automobile et des Transports, de l’Education et de la Santé/Pharmacie ont connu une faille de sécurité durant l’étude.
  • Plus d’un quart (27%) de toutes les organisations étudiées ont connu des failles réputées pour être liées à des outils et des tactiques utilisées par les auteurs de menaces persistantes avancées (APT).
  • Le secteur Aérospatial/Défense s’est révélé le plus sécurisé durant l’étude, 76% seulement des organisations étudiées dans cette industrie ayant connu une faille de sécurité.

De plus, l’étude “Maginot Revisited” offre une analyse en profondeur de la part de FireEye Intelligence sur les menaces qui sont les plus répandues aujourd’hui dans le secteur de la grande distribution. Le chercheur senior de FireEye Nart Villeneuve fournit une vue des principaux malwares ciblant la grande distribution, leurs capacités et leurs historiques, afin d’aider les responsables de la sécurité réseau dans ce secteur à renforcer leurs systèmes.

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?