in

Valtech "Le sourire, la clé de voûte d'un projet réussi"

Une technologie de pointe entre les mains d’une équipe d’experts au service d’un beau projet… ces trois éléments ne suffisent pas à la réussite d’une mission, si les humains qui la composent n’y prennent aucun plaisir.

Le travail, c’est la santé…

… le rire aussi, comme l’ont démontré des générations de scientifiques. Rien ne vaut un bon éclat de rire par jour – au moins – pour vivre plus longtemps et en meilleure santé. Au-delà du côté agréable du sourire ou du rire, il est donc essentiel d’évoluer dans un environnement capable de susciter l’un des deux, régulièrement, dans les équipes.

De l’importance du stress sur la réussite d’un projet

La méthode Agile, et ses déclinaisons, est une obsession chez Valtech. Parmi elle, le « Niko-Niko »: il s’agit d’une pratique Lean utilisée par les agilistes, qui permet de suivre l’état du ressenti quotidien de chaque membre de l’équipe. Cette pratique n’est pas un simple gadget, elle poursuit un objectif business très concret, celui de vérifier la corrélation entre la santé de l’équipe, la santé du projet, et la qualité du logiciel. Concrètement, chaque membre place, anonymement, une pastille de couleurs sur le calendrier en fin de journée. Verte si la personne a passé une bonne journée sur le projet, jaune si la journée était neutre, et rouge si elle était mauvaise.

Valtech compte les sourires !

Valtech s’est inspiré de ce concept pour créer l’application « Smiling at work » . « Le projet a germé il y a un an ou deux », commente Hervé Desaunois, initiateur du projet & Responsable IT de Valtech Toulouse. « Nous voulions mesurer l’ambiance de travail dans les projets Agiles, et remplacer le comptage manuel par un logiciel ».
L’équipe s’est donc attelée à la création d’un logiciel, aujourd’hui en téléchargement libre et gratuit, capable de compter le nombre de sourires et de rires dans la journée.
A l’heure des comptes, les utilisateurs qui auront passé une journée un peu moins gaie que les autres reçoivent, de façon automatique, une petite blague, pour retrouver le sourire.

La démo en vidéo

Et l’anonymat ? 

« Notre application préserve l’anonymat de tous les utilisateurs, bien sûr », ajoute Hervé Desaunois. « Nous respectons scrupuleusement cette notion de vie privée, et n’utilisons le digital que pour améliorer la vie ».

Des applications très concrètes

Parmi les utilisateurs de l’appli « Smiling at work », on peut trouver des entreprises de toutes sortes, dont des plateformes de marketing téléphonique. Les téléconseillers sont en effet soumis à un stress important, et il est encore plus utile dans ce cadre de mettre en place des indicateurs afin de veiller à leur bien-être. « Nous pouvons également imaginer d’embarquer notre appli dans d’autres environnements, comme une voiture par exemple, afin de déterminer si le conducteur est fatigué ou pas », conclue Hervé Desaunois.

 

Written by Corinne

Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès.
Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication.
Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.