L’X, un univers fantastique

L’École polytechnique dévoile deux vidéos destinées à renforcer sa notoriété, notamment à l’international, et à recruter des étudiants dans le monde entier pour l’ensemble de ses cursus de formation. Le premier film a pour objectif d’éveiller l’intérêt des futurs candidats. Le second, court film d’animation, présente de façon pédagogique les cursus de l’X et son environnement académique.

Un univers merveilleux pour révéler la richesse de l’École

Ce premier mini-film emporte le spectateur dans le voyage de trois personnages à travers un lieu inconnu. Trois jeunes adultes, après avoir traversé une forêt, observent un grand bâtiment qui se dessine dans la brume de l’autre côté d’un lac. Le trio traverse ensuite des couloirs, des laboratoires, un atelier de fabrication, jusqu’à la découverte d’un attribut de l’identité de l’École. Ils enfilent alors leur Grand Uniforme, symbole de l’identité de l’X, et rejoignent quelques élèves pour une photo de groupe. Chacun des trois personnages principaux imagine alors son futur à l’École et les projets qu’il pourra y mener, en recherche, en entrepreneuriat et en innovation.

La première partie de ce film présente un monde à la frontière entre l’étrange et le merveilleux, reprenant les codes du fantastique. Ce monde, en rupture avec l’univers traditionnellement associé à l’X, s’adresse à une cible de lycéens et d’étudiants capables de s’identifier aux personnages et aux références de cet univers.

Dans la seconde partie, les personnages se projettent dans un avenir ancré dans la réalité. Le film dévoile alors toutes les possibilités offertes par l’École à ses étudiants pour devenir les ingénieurs, chercheurs et innovateurs qui transformeront le monde de demain. Le film s’achève sur « Make the extraordinary », délivrant un message fort aux futurs candidats : avec l’X et ses multiples formations, ils réaliseront leurs rêves et projets les plus extraordinaires.

Un film d’animation pour illustrer une scolarité à l’X

Le deuxième film, en dessin d’animation, présente, à travers le parcours d’un nouvel arrivant à l’École, la diversité des parcours, la multiplicité des enseignements en lien avec la recherche et l’entrepreneuriat, et la vie de campus. Le personnage découvre les disciplines enseignées, les possibilités de développer des projets individuels et en groupe ainsi que les nombreuses activités culturelles et artistiques proposées au sein du campus.
Cette vidéo a pour vocation de soutenir la présentation de l’École polytechnique dans les salons et les conférences à travers le monde. Elle doit aussi aider les élèves dans leurs démarches de prises de contact auprès des entreprises, des lycées, des classes préparatoires et des universités partenaires.

Le premier mini-film a été réalisé par Adrien Selbert, sur une idée originale de l’École polytechnique. Diplômé des Beaux-arts et des Arts décoratifs de Paris, Adrien Selbert est réalisateur et photographe à l’agence VU. Il est l’auteur de plusieurs films documentaires dont « Nino’s Place », prix du Grand Reportage au festival du film de Genève. En 2015, il est récompensé par le site américain LensCulture comme un des 8 talents émergents de la photographie internationale.
Le dessinateur du film d’animation, Julien Seze, est diplômé de l’école des Gobelins. Il écrit et réalise des films d’animation, en format court, ainsi que des travaux  publicitaires et institutionnels. Ses créations ont été, à plusieurs reprises, sélectionnées et récompensées lors de festivals nationaux et internationaux.

Ces deux films ont vocation à être diffusés sur le web, sur les réseaux sociaux et lors d’évènements auxquels l’École participe, comme des salons et des rencontres avec ses partenaires institutionnels et académiques.

Related Topics
Author
By
@
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

L’X, un univers fantastique

14th mars, 2017

L’École polytechnique dévoile deux vidéos destinées à renforcer sa notoriété, notamment à l’international, et à recruter des étudiants dans le monde entier pour l’ensemble de ses cursus de formation. Le premier film a pour objectif d’éveiller l’intérêt des futurs candidats. Le second, court film d’animation, présente de façon pédagogique les cursus de l’X et son environnement académique.

Un univers merveilleux pour révéler la richesse de l’École

Ce premier mini-film emporte le spectateur dans le voyage de trois personnages à travers un lieu inconnu. Trois jeunes adultes, après avoir traversé une forêt, observent un grand bâtiment qui se dessine dans la brume de l’autre côté d’un lac. Le trio traverse ensuite des couloirs, des laboratoires, un atelier de fabrication, jusqu’à la découverte d’un attribut de l’identité de l’École. Ils enfilent alors leur Grand Uniforme, symbole de l’identité de l’X, et rejoignent quelques élèves pour une photo de groupe. Chacun des trois personnages principaux imagine alors son futur à l’École et les projets qu’il pourra y mener, en recherche, en entrepreneuriat et en innovation.

La première partie de ce film présente un monde à la frontière entre l’étrange et le merveilleux, reprenant les codes du fantastique. Ce monde, en rupture avec l’univers traditionnellement associé à l’X, s’adresse à une cible de lycéens et d’étudiants capables de s’identifier aux personnages et aux références de cet univers.

Dans la seconde partie, les personnages se projettent dans un avenir ancré dans la réalité. Le film dévoile alors toutes les possibilités offertes par l’École à ses étudiants pour devenir les ingénieurs, chercheurs et innovateurs qui transformeront le monde de demain. Le film s’achève sur « Make the extraordinary », délivrant un message fort aux futurs candidats : avec l’X et ses multiples formations, ils réaliseront leurs rêves et projets les plus extraordinaires.

Un film d’animation pour illustrer une scolarité à l’X

Le deuxième film, en dessin d’animation, présente, à travers le parcours d’un nouvel arrivant à l’École, la diversité des parcours, la multiplicité des enseignements en lien avec la recherche et l’entrepreneuriat, et la vie de campus. Le personnage découvre les disciplines enseignées, les possibilités de développer des projets individuels et en groupe ainsi que les nombreuses activités culturelles et artistiques proposées au sein du campus.
Cette vidéo a pour vocation de soutenir la présentation de l’École polytechnique dans les salons et les conférences à travers le monde. Elle doit aussi aider les élèves dans leurs démarches de prises de contact auprès des entreprises, des lycées, des classes préparatoires et des universités partenaires.

Le premier mini-film a été réalisé par Adrien Selbert, sur une idée originale de l’École polytechnique. Diplômé des Beaux-arts et des Arts décoratifs de Paris, Adrien Selbert est réalisateur et photographe à l’agence VU. Il est l’auteur de plusieurs films documentaires dont « Nino’s Place », prix du Grand Reportage au festival du film de Genève. En 2015, il est récompensé par le site américain LensCulture comme un des 8 talents émergents de la photographie internationale.
Le dessinateur du film d’animation, Julien Seze, est diplômé de l’école des Gobelins. Il écrit et réalise des films d’animation, en format court, ainsi que des travaux  publicitaires et institutionnels. Ses créations ont été, à plusieurs reprises, sélectionnées et récompensées lors de festivals nationaux et internationaux.

Ces deux films ont vocation à être diffusés sur le web, sur les réseaux sociaux et lors d’évènements auxquels l’École participe, comme des salons et des rencontres avec ses partenaires institutionnels et académiques.

By
@

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!

backtotop