Proofpoint acquiert l’activité Email Fraud Protection de Return Path, élargissant ainsi son offre de solutions de lutte contre les e-mails frauduleux (BEC, Business Email Compromise)

Une solution complète de détection, de prévention et de réponse, qui étend l’identification des menaces au-delà des malwares

Proofpoint, Inc.,, leader spécialisé dans la cybersécurité nouvelle génération, a fait l’acquisition de l’activité Email Fraud Protection (EFP) de Return Path, qui assure une authentification reposant sur le standard DMARC et offre ses propres outils d’analyse des expéditeurs. Celle-ci sera intégrée dans l’offre de Proofpoint afin de renforcer ses capacités de protection contre les e-mails frauduleux de type BEC (Business Email Compromise), ce qui en fera la solution la plus complète du marché pour combattre les menaces ciblant aujourd’hui les entreprises.

« Proofpoint est le premier acteur du marché à fournir des outils complets de prévention, de détection et de réponse contre les menaces BEC, allant au-delà de la protection contre les seuls malwares », souligne Gary Steele, CEO de Proofpoint. « Les entreprises sont en proie à des pertes financières et des fuites de données tandis que leurs équipes de sécurité sont aux prises avec des e-mails BEC adressés à des utilisateurs vulnérables. Les solutions aujourd’hui disponibles sur le marché n’offrent pas les fonctionnalités avancées nécessaires pour bloquer ces attaques. Alors que Proofpoint est le leader reconnu en matière de protection des entreprises et de leurs utilisateurs contre les menaces avancées véhiculées par e-mail, cette acquisition nous permet d’étendre cette protection aux clients et aux marques. »

« Les e-mails BEC sont l’une des principales cybermenaces auxquelles sont aujourd’hui confrontées les entreprises. Une approche entièrement nouvelle est nécessaire pour les combattre. La solution Email Fraud Protection de Return Path a ouvert la voie en offrant une analyse hors pair des attaques de phishing ciblant les entreprises et leurs clients », commente Matt Blumberg, cofondateur et CEO de Return Path. « Ayant désormais à sa disposition nos données sur les menaces véhiculées par e-mail ainsi que notre expertise technique, Proofpoint sera parfaitement armé afin de proposer la solution la plus complète du marché pour la lutte contre le spear-phishing. C’est avec enthousiasme que nous envisageons ce partenariat avec Proofpoint à l’avenir, convaincus que notre solution combinée sera plus forte pour les clients de notre outil Email Fraud Protection et que les salariés de notre division EFP seront bien accueillis au sein de cette société. »

Selon les estimations du FBI, les messages BEC coûtent aux entreprises 3,1 milliards de dollars au niveau mondial1, consistant à inciter leurs destinataires à envoyer à des cybercriminels des fonds ou des données sensibles de l’entreprise. Les e-mails BEC et imposteurs peuvent ou non contenir des pièces jointes ou des URL malveillantes, de sorte qu’ils sont susceptibles d’échapper aux solutions de sécurité qui se bornent à identifier les malwares. De fait, le mois dernier, 80 % d’un échantillon représentatif des clients de Proofpoint ont subi au moins une tentative d’attaque de phishing BEC. L’intégration par Proofpoint de l’authentification DMARC avec des fonctions de sécurité avancée au niveau de la passerelle de messagerie représente l’approche la plus complète du marché pour les menaces avec ou sans malware.

Proofpoint Email Protection offrira désormais une authentification DMARC et des techniques propriétaires d’analyse des expéditeurs reposant sur EFP, disponibles sous la forme d’un module séparé pour les clients et accessible via un service cloud. De nouveaux outils d’investigation des campagnes BEC permettront aux administrateurs de disséquer les techniques des attaquants et d’identifier les usurpateurs de domaines ciblant leurs clients par du phishing et risquant de porter atteinte à leur marque. Les administrateurs pourront ainsi rapidement mettre en œuvre les procédures et règles de sécurité adaptées sans charge de travail supplémentaire.

La division EFP de Return Path a son siège à Broomfield (Colorado), où Proofpoint va ouvrir un bureau et y intégrer tous les employés actuels de cette division. Cette acquisition n’a aucune incidence sur les résultats de Proofpoint pour le troisième trimestre 2016 et l’ensemble de l’exercice 2016, tels que publiés le 21 juillet 2016.

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Proofpoint acquiert l’activité Email Fraud Protection de Return Path, élargissant ainsi son offre de solutions de lutte contre les e-mails frauduleux (BEC, Business Email Compromise)

8th septembre, 2016

Une solution complète de détection, de prévention et de réponse, qui étend l’identification des menaces au-delà des malwares

Proofpoint, Inc.,, leader spécialisé dans la cybersécurité nouvelle génération, a fait l’acquisition de l’activité Email Fraud Protection (EFP) de Return Path, qui assure une authentification reposant sur le standard DMARC et offre ses propres outils d’analyse des expéditeurs. Celle-ci sera intégrée dans l’offre de Proofpoint afin de renforcer ses capacités de protection contre les e-mails frauduleux de type BEC (Business Email Compromise), ce qui en fera la solution la plus complète du marché pour combattre les menaces ciblant aujourd’hui les entreprises.

« Proofpoint est le premier acteur du marché à fournir des outils complets de prévention, de détection et de réponse contre les menaces BEC, allant au-delà de la protection contre les seuls malwares », souligne Gary Steele, CEO de Proofpoint. « Les entreprises sont en proie à des pertes financières et des fuites de données tandis que leurs équipes de sécurité sont aux prises avec des e-mails BEC adressés à des utilisateurs vulnérables. Les solutions aujourd’hui disponibles sur le marché n’offrent pas les fonctionnalités avancées nécessaires pour bloquer ces attaques. Alors que Proofpoint est le leader reconnu en matière de protection des entreprises et de leurs utilisateurs contre les menaces avancées véhiculées par e-mail, cette acquisition nous permet d’étendre cette protection aux clients et aux marques. »

« Les e-mails BEC sont l’une des principales cybermenaces auxquelles sont aujourd’hui confrontées les entreprises. Une approche entièrement nouvelle est nécessaire pour les combattre. La solution Email Fraud Protection de Return Path a ouvert la voie en offrant une analyse hors pair des attaques de phishing ciblant les entreprises et leurs clients », commente Matt Blumberg, cofondateur et CEO de Return Path. « Ayant désormais à sa disposition nos données sur les menaces véhiculées par e-mail ainsi que notre expertise technique, Proofpoint sera parfaitement armé afin de proposer la solution la plus complète du marché pour la lutte contre le spear-phishing. C’est avec enthousiasme que nous envisageons ce partenariat avec Proofpoint à l’avenir, convaincus que notre solution combinée sera plus forte pour les clients de notre outil Email Fraud Protection et que les salariés de notre division EFP seront bien accueillis au sein de cette société. »

Selon les estimations du FBI, les messages BEC coûtent aux entreprises 3,1 milliards de dollars au niveau mondial1, consistant à inciter leurs destinataires à envoyer à des cybercriminels des fonds ou des données sensibles de l’entreprise. Les e-mails BEC et imposteurs peuvent ou non contenir des pièces jointes ou des URL malveillantes, de sorte qu’ils sont susceptibles d’échapper aux solutions de sécurité qui se bornent à identifier les malwares. De fait, le mois dernier, 80 % d’un échantillon représentatif des clients de Proofpoint ont subi au moins une tentative d’attaque de phishing BEC. L’intégration par Proofpoint de l’authentification DMARC avec des fonctions de sécurité avancée au niveau de la passerelle de messagerie représente l’approche la plus complète du marché pour les menaces avec ou sans malware.

Proofpoint Email Protection offrira désormais une authentification DMARC et des techniques propriétaires d’analyse des expéditeurs reposant sur EFP, disponibles sous la forme d’un module séparé pour les clients et accessible via un service cloud. De nouveaux outils d’investigation des campagnes BEC permettront aux administrateurs de disséquer les techniques des attaquants et d’identifier les usurpateurs de domaines ciblant leurs clients par du phishing et risquant de porter atteinte à leur marque. Les administrateurs pourront ainsi rapidement mettre en œuvre les procédures et règles de sécurité adaptées sans charge de travail supplémentaire.

La division EFP de Return Path a son siège à Broomfield (Colorado), où Proofpoint va ouvrir un bureau et y intégrer tous les employés actuels de cette division. Cette acquisition n’a aucune incidence sur les résultats de Proofpoint pour le troisième trimestre 2016 et l’ensemble de l’exercice 2016, tels que publiés le 21 juillet 2016.

By
@coesteve1
backtotop