WatchGuard Technologies Equilibre au Mieux les Plages d’Accès au Web avec la nouvelle version de son OS Fireware

Jusqu’à 80 pourcent des accès au web des employés n’ont rien à voir avec le travail. Ces accès à des fins personnelles ont un impact sur la productivité mais aussi sur la vulnérabilité aux cyberattaques.

La mise à jour de l’OS Fireware permet d’équilibrer au mieux les plages d’accès au web autorisées pour les employés ; elle offre également la possibilité de configurer des politiques de sécurité en utilisant des noms de sites plutôt que des adresses IP.

WatchGuard Technologies, un grand fournisseur mondial de boîtiers de sécurité multifonctions, annonce une nouvelle version de son système d’exploitation Fireware®, qui permet de contrôler facilement la quantité de données à laquelle ont accès les employés, à quelle tranche horaire et pour combien de temps. En partant du fait que jusqu’à 80% du temps passé chaque jour par les employés sur Internet n’a rien à voir avec le travail, on estime que les entreprises perdent jusqu’à 4500 $ par employé et par an en raison de ces pratiques.

“La plupart des entreprises réalisent que leurs employés sont plus performants si on leur accorde des pauses tout en encadrant leurs activités extra professionnelles, mais l’essentiel est de trouver un équilibre entre les deux,” a déclaré Brendan Patterson, directeur Product management chez WatchGuard. “Notre nouvelle version de l’OS Fireware, la 11.10, permet aux responsables informatique de trouver facilement ce bon équilibre en fixant des créneaux horaires et des quotas de données afin de préserver la satisfaction des employés sans compromettre la productivité.”

Les nouvelles capacités de Fireware en matière de quotas de données étendent également les fonctions de contrôle des accès invités de WatchGuard. Ceci permet aux hôtels et aux enseignes de la grande distribution de limiter la bande passante dédiée aux accès invités, afin de s’assurer qu’ils n’affectent pas les accès des autres utilisateurs du réseau.

De plus, la nouvelle version de Fireware offre aussi aux administrateurs du réseau la possibilité de configurer des politiques de sécurité pour les sites web en utilisant des noms plutôt que des chiffres, ainsi que de couvrir de multiples domaines avec une seule politique.

“Utiliser des noms plutôt que des chiffres est plus simple et plus intuitif pour configurer des politiques de sécurité, et les administrateurs peuvent désormais capturer toutes les adresses IP dans un domaine donné sans avoir à faire le paramétrage pour chacune d’entre elles, » a ajouté Brendan Patterson. « Ils peuvent ainsi gagner énormément de temps.”

La prise en compte de noms plutôt que de chiffres mobilise en outre beaucoup moins de puissance de traitement, car le boîtier WatchGuard n’a pas à revenir en arrière à chaque transaction pour mettre à jour les adresses IP.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

WatchGuard Technologies Equilibre au Mieux les Plages d’Accès au Web avec la nouvelle version de son OS Fireware

29th avril, 2015

Jusqu’à 80 pourcent des accès au web des employés n’ont rien à voir avec le travail. Ces accès à des fins personnelles ont un impact sur la productivité mais aussi sur la vulnérabilité aux cyberattaques.

La mise à jour de l’OS Fireware permet d’équilibrer au mieux les plages d’accès au web autorisées pour les employés ; elle offre également la possibilité de configurer des politiques de sécurité en utilisant des noms de sites plutôt que des adresses IP.

WatchGuard Technologies, un grand fournisseur mondial de boîtiers de sécurité multifonctions, annonce une nouvelle version de son système d’exploitation Fireware®, qui permet de contrôler facilement la quantité de données à laquelle ont accès les employés, à quelle tranche horaire et pour combien de temps. En partant du fait que jusqu’à 80% du temps passé chaque jour par les employés sur Internet n’a rien à voir avec le travail, on estime que les entreprises perdent jusqu’à 4500 $ par employé et par an en raison de ces pratiques.

“La plupart des entreprises réalisent que leurs employés sont plus performants si on leur accorde des pauses tout en encadrant leurs activités extra professionnelles, mais l’essentiel est de trouver un équilibre entre les deux,” a déclaré Brendan Patterson, directeur Product management chez WatchGuard. “Notre nouvelle version de l’OS Fireware, la 11.10, permet aux responsables informatique de trouver facilement ce bon équilibre en fixant des créneaux horaires et des quotas de données afin de préserver la satisfaction des employés sans compromettre la productivité.”

Les nouvelles capacités de Fireware en matière de quotas de données étendent également les fonctions de contrôle des accès invités de WatchGuard. Ceci permet aux hôtels et aux enseignes de la grande distribution de limiter la bande passante dédiée aux accès invités, afin de s’assurer qu’ils n’affectent pas les accès des autres utilisateurs du réseau.

De plus, la nouvelle version de Fireware offre aussi aux administrateurs du réseau la possibilité de configurer des politiques de sécurité pour les sites web en utilisant des noms plutôt que des chiffres, ainsi que de couvrir de multiples domaines avec une seule politique.

“Utiliser des noms plutôt que des chiffres est plus simple et plus intuitif pour configurer des politiques de sécurité, et les administrateurs peuvent désormais capturer toutes les adresses IP dans un domaine donné sans avoir à faire le paramétrage pour chacune d’entre elles, » a ajouté Brendan Patterson. « Ils peuvent ainsi gagner énormément de temps.”

La prise en compte de noms plutôt que de chiffres mobilise en outre beaucoup moins de puissance de traitement, car le boîtier WatchGuard n’a pas à revenir en arrière à chaque transaction pour mettre à jour les adresses IP.

By
@coesteve1
backtotop