Vade Retro: Spam, le mois de juin caractérisé par le réveil de nouveaux réseaux de botnets

  • Plus de 75 % des emails sont des spams
  • Seuls 11, 8 % des emails sont prioritaires

Le mois de juin a été marqué par une hausse des spams : 69,9 % en mai 2014, contre 75,6 % en juin 2014.

Chez Vade Retro, on explique cette augmentation par le réveil de nouveaux réseaux de botnets, notamment rendu possible par la multitude des postes utilisateurs infestés et utilisés par les spammeurs comme « PC zombies », qui n’est pas sans rappeler le botnet « Zeus ». Ainsi, le laboratoire Vade Retro a détecté des vagues de spams contenant des pièces jointes vérolées, destinées à infecter les réseaux de spambots de courrier électronique (destinés à collecter des adresses électroniques à partir d’Internet dans le but de construire des listes d’adresses pour l’envoi de spams).

« De plus, nos analyses de trafic montrent une nette recrudescence des adresses IP publiques blacklistées, ce qui signifie que de plus en plus de réseaux d’entreprises sont infectés et utilisés pour piloter ou diffuser des spams » explique Régis Bénard, consultant technique Vade Retro.

Composition du flux email

Statistiques du 1er au 30 juin 2014 – Source : Vade Retro*

Vaderetro1 

Répartition du Graymail (Emails non prioritaires)

Statistiques du 1er au 30 juin 2014 – Source : Vade Retro*

Vaderetro2

« On remarque une forte augmentation du graymail en juin avec 73,5 % de mails non prioritaires, contre 64 % au mois de mai, même si celui-ci est en total respect avec les règles de l’emailing » explique Régis Bénard, consultant technique Vade Retro.

 

* 12 000 domaines – 200 000 boîtes aux lettres valides – 8 500 000 mails/jour environ

 

 

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Vade Retro: Spam, le mois de juin caractérisé par le réveil de nouveaux réseaux de botnets

10th juillet, 2014
  • Plus de 75 % des emails sont des spams
  • Seuls 11, 8 % des emails sont prioritaires

Le mois de juin a été marqué par une hausse des spams : 69,9 % en mai 2014, contre 75,6 % en juin 2014.

Chez Vade Retro, on explique cette augmentation par le réveil de nouveaux réseaux de botnets, notamment rendu possible par la multitude des postes utilisateurs infestés et utilisés par les spammeurs comme « PC zombies », qui n’est pas sans rappeler le botnet « Zeus ». Ainsi, le laboratoire Vade Retro a détecté des vagues de spams contenant des pièces jointes vérolées, destinées à infecter les réseaux de spambots de courrier électronique (destinés à collecter des adresses électroniques à partir d’Internet dans le but de construire des listes d’adresses pour l’envoi de spams).

« De plus, nos analyses de trafic montrent une nette recrudescence des adresses IP publiques blacklistées, ce qui signifie que de plus en plus de réseaux d’entreprises sont infectés et utilisés pour piloter ou diffuser des spams » explique Régis Bénard, consultant technique Vade Retro.

Composition du flux email

Statistiques du 1er au 30 juin 2014 – Source : Vade Retro*

Vaderetro1 

Répartition du Graymail (Emails non prioritaires)

Statistiques du 1er au 30 juin 2014 – Source : Vade Retro*

Vaderetro2

« On remarque une forte augmentation du graymail en juin avec 73,5 % de mails non prioritaires, contre 64 % au mois de mai, même si celui-ci est en total respect avec les règles de l’emailing » explique Régis Bénard, consultant technique Vade Retro.

 

* 12 000 domaines – 200 000 boîtes aux lettres valides – 8 500 000 mails/jour environ

 

 

By
@coesteve1
backtotop