Adblock Plus protège davantage les internautes contre le ciblage publicitaire de Facebook et des réseaux sociaux

Ninja leans out from behind laptop

Une solution pour bloquer les boutons de partage vers les medias sociaux sur les sites Web

Adblock Plus, l’extension N°1 qui permet de bloquer les publicités intrusives en ligne, annonce que les internautes peuvent désormais arrêter le suivi non-sollicité de Facebook et des autres réseaux sociaux en activant une nouvelle fonctionnalité afin d’éviter la création de tout profil basé sur les habitudes de navigation de l’utilisateur.

Les boutons servant à partager du contenu sur les réseaux sociaux notamment sur Facebook et présents sur les sites, permettent d’espionner les habitudes des internautes et ainsi d’envoyer par la suite de la publicité ciblée. Adblock Plus renforce ses caractéristiques et offre la possibilité de bloquer tous les boutons de partage vers les médias sociaux sur tous les sites Web.

En effet, Facebook s’est vanté la semaine dernière de pouvoir utiliser, par l’intermédiaire de l’omniprésent bouton ?J’aime?, les données de navigation sur le Web des internautes afin de leur envoyer des annonces publicitaires ciblées.

Cette nouvelle méthode de ciblage ignore totalement les paramètres de confidentialité renseignés par les utilisateurs sur leur navigateur, et peut poursuivre les activités des utilisateurs même après que ces derniers soient déconnectés de Facebook.

Adblock Plus conseille aux utilisateurs concernés par cette évolution de cliquer sur la caractéristique:

  • Désactiver les boutons des médias sociaux?
  • puis de sélectionner « ajouter » pour bloquer les dernières méthodes de ciblage de Facebook et de tous les autres réseaux sociaux.

Adblock Plus avait déjà ajouté cette fonctionnalité en juillet 2013 : celle-ci a déjà empêché Facebook ainsi que 6 786 autres sites de suivre le comportement en ligne des internautes, soit une augmentation d’environ 70% en un an.

« Est-ce que les internautes souhaitent vraiment que Facebook soit au courant de quels médicaments ils achètent, quels services en ligne ils utilisent ou sur quels sites ils aiment passer du temps ? » s’interroge Till Faida, co-fondateur d’Adblock Plus. « Beaucoup ne le souhaitent pas. Ainsi, alors que le ciblage en ligne peut être utile s’il est réalisé correctement, les utilisateurs doivent également avoir la possibilité de dire « non », c’est pourquoi nous leur offrons une solution simple à mettre en place et de manière permanente. »

 

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Adblock Plus protège davantage les internautes contre le ciblage publicitaire de Facebook et des réseaux sociaux

Ninja leans out from behind laptop 1st juillet, 2014

Une solution pour bloquer les boutons de partage vers les medias sociaux sur les sites Web

Adblock Plus, l’extension N°1 qui permet de bloquer les publicités intrusives en ligne, annonce que les internautes peuvent désormais arrêter le suivi non-sollicité de Facebook et des autres réseaux sociaux en activant une nouvelle fonctionnalité afin d’éviter la création de tout profil basé sur les habitudes de navigation de l’utilisateur.

Les boutons servant à partager du contenu sur les réseaux sociaux notamment sur Facebook et présents sur les sites, permettent d’espionner les habitudes des internautes et ainsi d’envoyer par la suite de la publicité ciblée. Adblock Plus renforce ses caractéristiques et offre la possibilité de bloquer tous les boutons de partage vers les médias sociaux sur tous les sites Web.

En effet, Facebook s’est vanté la semaine dernière de pouvoir utiliser, par l’intermédiaire de l’omniprésent bouton ?J’aime?, les données de navigation sur le Web des internautes afin de leur envoyer des annonces publicitaires ciblées.

Cette nouvelle méthode de ciblage ignore totalement les paramètres de confidentialité renseignés par les utilisateurs sur leur navigateur, et peut poursuivre les activités des utilisateurs même après que ces derniers soient déconnectés de Facebook.

Adblock Plus conseille aux utilisateurs concernés par cette évolution de cliquer sur la caractéristique:

  • Désactiver les boutons des médias sociaux?
  • puis de sélectionner « ajouter » pour bloquer les dernières méthodes de ciblage de Facebook et de tous les autres réseaux sociaux.

Adblock Plus avait déjà ajouté cette fonctionnalité en juillet 2013 : celle-ci a déjà empêché Facebook ainsi que 6 786 autres sites de suivre le comportement en ligne des internautes, soit une augmentation d’environ 70% en un an.

« Est-ce que les internautes souhaitent vraiment que Facebook soit au courant de quels médicaments ils achètent, quels services en ligne ils utilisent ou sur quels sites ils aiment passer du temps ? » s’interroge Till Faida, co-fondateur d’Adblock Plus. « Beaucoup ne le souhaitent pas. Ainsi, alors que le ciblage en ligne peut être utile s’il est réalisé correctement, les utilisateurs doivent également avoir la possibilité de dire « non », c’est pourquoi nous leur offrons une solution simple à mettre en place et de manière permanente. »

 

By
@coesteve1
backtotop