in

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale de l’eau 2021 – Agissons ensemble pour réussir la transformation écologique !

L’eau est une ressource essentielle, au cœur des enjeux de cette transition.  La Journée Mondiale de l’Eau, nous le rappelle, chaque année, tous les 22 mars.

Épisodes répétés de sécheresse ou de précipitations violentes, le changement climatique,  combiné à l’évolution de nos usages de l’eau et à la croissance démographique, nous incite à  revoir nos façons de produire et consommer l’eau. C’est un défi collectif, qui engage tous les  acteurs : pouvoirs publics, industriels, mais aussi consommateurs.

La consommation sobre, première réponse au défi climatique

Maîtriser sa consommation d’eau apparaît comme une évidence pour la sauvegarde des  ressources en eau et de l’environnement. La quasi-totalité des Français (89%), interrogée dans le cadre d’une enquête menée par Kantar pour le Centre d’information sur l’eau, se dit  attentive aux quantités d’eau consommées. Cette adhésion massive en faveur d’une  consommation plus raisonnée de l’eau est inspirée par une volonté de protéger  l’environnement :

  • Un tiers (31 %) reconnait surveiller sa consommation d’eau pour contribuer à la  préservation des ressources en eau en France,
  • 26 % pour la sauvegarde de la planète…

Soit un total de 57 % motivés par des considérations environnementales.

  • Plus de 7 consommateurs sur 10 (74%) seraient intéressés par la mise à disposition  d’un service de suivi régulier de leur consommation d’eau à domicile.

De façon plus générale, les Français s’inscrivent d’ailleurs de plus en plus dans l’action pour  préserver les ressources en eau. 

Nous sommes tous conscients, aujourd’hui, que le choix d’une consommation sobre de l’eau  peut contribuer à préserver notre planète, mais, saviez-vous que ce défi peut également être relevé grâce à la valorisation des eaux usées ?

La réutilisation des eaux usées, une alternative pour préserver les ressources

La réutilisation des eaux usées (REUT) permettrait de réduire les prélèvements d’eau douce  pour certains usages. Ce procédé d’économie circulaire qui constitue une  excellente alternative pour répondre de manière durable à ces nouveaux défis.  La Réutilisation des Eaux Usées Traitées (REUT) consiste à traiter puis à réutiliser les  eaux usées. Lorsqu’elles sont traitées, ces eaux peuvent être valorisées de diverses manières :

  • Dans les villes : La REUT permet ainsi d’arroser les espaces verts, les golfs, de nettoyer  les espaces publics, mais aussi de lutter contre les incendies.
  • Dans l’agriculture : Elle peut aussi servir pour irriguer les cultures, avec à la clef une  source d’économie pour le secteur agricole et l’utilisation d’eaux enrichies en  nutriments.
  • Pour produire de l’énergie : Avant leur épuration, les eaux usées dégagent des  matières organiques qui peuvent être utilisées pour produire du biométhane (ou  biogaz), une énergie renouvelable issue de la biomasse.
  • Dans l’industrie : Les industries peuvent également réutiliser les eaux usées pour  nettoyer leurs installations.
  • Pour préserver les nappes : Dans certains cas, la réutilisation des eaux usées  dépolluées peut servir à recharger les nappes phréatiques dont le niveau a baissé  consécutivement à des épisodes de sécheresse.

Le baromètre Kantar / CIEAU 2020 « Les Français et l’eau »révèle, notamment qu’une  majorité de français accepterait d’utiliser une eau issue du recyclage des eaux usées :

  • 87% sont prêts à utiliser une eau du robinet issue du recyclage des eaux usées pour  leurs usages domestiques (hygiène, sanitaire, nettoyage…).
  • 78% sont disposés à consommer des légumes arrosés avec des eaux dépolluées.

En savoir plus sur l’enquête cliquez ici

Une consommation d’eau maîtrisée et responsable

La sensibilisation de tout un chacun à la préservation des ressources en eau s’avère  primordiale pour encourager une consommation sobre de nos ressources en eau. Le Centre  d’information sur l’eau a été mandaté dans le cadre des Assises de l’eau pour relever ce défi auprès de nombreux acteurs de l’eau.

Agir ensemble pour relever le défi !

Written by Corinne

Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès.
Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication.
Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.