Baromètre EY 2020 : la French Tech résiste et renforce sa compétitivité

Le baromètre EY du capital risque publié hier soir confirme l’accélération de la French Tech qui devient le 1er écosystème de l’Union Européenne en termes de levées de fonds en passant pour la première fois devant l’Allemagne.

« Pour la première fois, la France passe devant l’Allemagne et devient, en raison du Brexit, le 1er écosystème tech de l’Union Européenne. Ces bons résultats illustrent à la fois la vitalité des startups françaises et l’impact positif de la politique du gouvernement en faveur de la French Tech. Jamais aucun gouvernement n’a fait autant pour ses startups. Depuis 2017, nous avons introduit une série de mesures unanimement saluées par les entrepreneurs telles que le lancement du French Tech Visa pour simplifier le recrutement de talents étrangers, la mobilisation de 6Md€ de fonds privés via l’initiative Tibi, la réforme des BSPCE ou encore la création des programmes d’accompagnement French Tech Next40/120.

Depuis le début de la pandémie, nous sommes avec Bruno Le Maire, pleinement engagés aux côtés des entrepreneurs. La France a été le premier pays européen à présenter un plan d’urgence de 4Md€ à destination des startups. En juin dernier, nous l’avons complété avec un plan d’aide d’1,2Md€ et ce sont plus de 7Md€ qui seront investis dans le secteur du numérique via France Relance porté par le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance. Notre engagement pour les startups, c’est l’engagement pour l’emploi d’aujourd’hui et de demain, pour tous les niveaux de qualification et sur tous les territoires. Nous partageons la conviction au sein du gouvernement, que soutenir la French Tech est essentiel pour renforcer le progrès et l’innovation, protéger la souveraineté française et répondre aux grands défis mondiaux au premier rang desquels figure la transition environnementale.» déclare Cédric O.

Malgré un contexte sanitaire et économique très troublé, les startups françaises ont poursuivi leur croissance en 2020, réalisant 620 levées de fonds pour un montant total de 5,4 milliards d’euros. Ce montant, encore jamais atteint, est l’illustration de lamaturité et de l’attractivité de l’écosystème tech français qui a su faire face à la crise avec résilience et permis de faire émerger 4 nouvelles licornes.

Entre 2019 et 2020, la croissance des levées de fonds a fait un bond de 7% en France alors qu’elle s’est repliée de 14% en Allemagne. Les chiffres pour les levées de fonds d’un montant de plus de 50 millions d’euros sont encore plus porteurs d’espoir quant à la capacité de la French Tech de continuer son ascension européenne : là où le Royaume-Uni enregistre une hausse de 10% et l’Allemagne une baisse de 28%, la France réalise une progression inédite de 89%.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?