Huilerie Richard et Danem : assurer l’activité quel que soit le contexte économique ou sanitaire

Fondé en 1885, Huilerie Richard est installé dans la Drôme et produit différentes huiles gastronomiques grâce à ses 4 moulins (3 consacrés à l’huile d’olive et 1 pour les huiles de noisette, noix, colza, …), produits dérivés de l’olive et complète son catalogue avec une sélection de produits d’épicerie. En 2019, l’entreprise familiale rapportait un chiffre d’affaire de 10 millions d’euros, elle possède 11 boutiques et compte aujourd’hui 70 salariés dont 18 « colporteurs ».

« C’est sur l’activité des colporteurs que nous utilisons la solution VLSP (Vente en Laissé Sur Place) de Danem, explique Louis Richard, Responsable camion et informatique chez Huilerie Richard. « Si au début de l’activité, il y a 130 ans, nous parcourions le département avec une charrette et un âne, il y a plus de 20 ans que nous avons informatisé notre service de colporteur et que nous travaillons avec Danem. La solution qu’ils ont développé pour nous permet le suivi informatique des colporteurs et les aide dans toutes les tâches quotidiennes.

Toutes les six semaines, les colporteurs d’Huilerie Richard rendent visite à leurs clients et sillonnent les routes du Sud Est de la France de Vienne à Avignon (axe Nord-Sud) et de Gap au Puy en Velay (axe Est-Ouest). Chaque camion comporte 250 références de produits que les colporteurs vont proposer à domicile à leur base de données client. Pour les aider dans cette activité, la solution VLSP intègre le fichier client du jour et organise l’itinéraire du chauffeur en fonction des clients à visiter (ces derniers ayant été prévenu par email 3 jours avant la visite). Le logiciel assure également la gestion des stocks, du mode de règlement et l’impression des tickets de caisse.

VLSP et ERP : des solutions sur mesure et communicantes

La solution VLSP de Danem a été adapté aux particularités d’Huilerie Richard mais sa conception a surtout été pensée de façon à communiquer avec leur ERP « Business Soft ». Les deux entreprises améliorent parallèlement leurs solutions tout en communiquant l’une avec l’autre quotidiennement.

« Je n’étais pas dans l’entreprise il y a 20 ans quand le président actuel a choisi de travailler avec Danem mais je comprends pourquoi la collaboration dure depuis si longtemps. Les collaborateurs de Danem comprennent nos problématiques de vente directe, nous sommes pourtant sur un marché de niche, et ils savent adapter leur produit à nos besoins. Les interlocuteurs suivent le projet de A à Z, il n’y a pas de turnover, ils sont réactifs et nous parlons vraiment la même langue. De plus, la solution est flexible et ils sont en contact direct avec notre fournisseur d’ERP pour que tout roule », assure Louis Richard.

Le système informatique d’Huilerie Richard est on premise et malgré la crise, le cloud ne les a pas séduits : « Nous sommes très vigilant concernant la sécurité de nos données. Il y a encore trop de cas de piratage informatique dans le cloud pour que nous prenions ce risque. Je sais que Danem propose aussi ses solutions dans le cloud mais ils respectent aussi notre choix. »

« Avec la crise sanitaire, le système de distribution via les colporteurs à retrouver tout son sens »

« Nos colporteurs sont multitâches. Ils conduisent les camions, gère leurs stocks, la caisse et doivent aussi être de bons vendeurs et prospecter », continue Louis Richard. « Nous avons développé avec Danem un système informatique embarqué pour leur faciliter la vie et nous le faisons évoluer en permanence car l’informatique est vivante ; nous le considérons même comme notre 4ème métier. Avec la crise sanitaire, notre site de e-commerce a pu continuer à répondre aux demandes de nos clients par ce canal mais nos boutiques, ainsi que nos clients restaurateurs, ont dû fermer pendant plusieurs semaines. En revanche, nos colporteurs ont continué à faire leurs tournées. Le premier jour du confinement nous les avons formés aux précautions sanitaires nécessaires et nous avons continué notre activité sans qu’il n’y ait d’interruption. Nous avons conforté notre position vis-à-vis de ce système de distribution car nos clients ne voulaient plus aller s’approvisionner dans les magasins. »

Huilerie Richard et Danem : demain ?

« Comme je vous le disais, pour nous l’informatique est vivant, nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers (ou nos branches d’oliviers) alors que les technologies évoluent constamment et que les exigences des utilisateurs augmentent. Je mets un point d’honneur à travailler pour fournir à nos colporteurs les meilleurs outils possibles. Aujourd’hui notre solution VLSP nous est propre, elle se nomme NICE et est accessible depuis une application sous Android et un téléphone spécifique. Nous avons des projets d’évolution avec Danem notamment le réapprovisionnement automatisé, l’optimisation du passage de commande et la gestion des stocks en temps réel »,détaille Louis Richard. « Nous avons clairement vu des gains en matière de productivité ; l’optimisation des tournées permet d’augmenter le nombre de visite et donc de faire plus de vente par jour. De même la rapidité d’exécution n’est pas négligeable et nous n’avons pas de problème informatique qui pourrait nous empêcher de travailler et c’est vital pour notre activité. »

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?