in

NoTiket, l’application communautaire d’entraide pour limiter les frais de stationnement, disponible dans les 20 arrondissements de Paris.

NoTiket, l’application communautaire d’entraide pour limiter les frais de stationnement, disponible dans les 20 arrondissements de Paris. 

Une petite révolution va s’opérer grâce à la solidarité de l’ensemble des usagers de la voirie qui pourront signaler aux autres le meilleur moment pour payer le stationnement.

L’application fédère une communauté d’usagers de la route (automobilistes mais aussi riverains) afin de notifier la présence d’agents verbalisateurs et de payer le stationnement au prix juste. Le principe est simple et utile à tous : pendant que le Pilote stationne, il reçoit une notification toutes les 15 minutes lui indiquant si la probabilité de passage d’un agent verbalisateur est forte, moyenne ou faible. Pour le savoir, l’application fonctionne sur la communauté d’Observateurs. Ils peuvent être des piétons qui aperçoivent un agent verbalisateur, des commerçants qui observent l’activité de la rue, ou d’autres automobilistes. Tous signalent la présence d’amendes en les prenant en photo. La reconnaissance de caractères de l’application NoTiket permet une interprétation instantanée qui enrichit la base de données. L’algorithme de l’application va alors calculer les risques de contrôle dans chaque zone et signaler ces risques aux Pilotes.

La première app anti-PV

NoTiket est donc une app communautaire qui facilite le stationnement. Pour inciter les usagers non-automobilistes à signaler les forfaits post-stationnement (FPS) ou les PV lorsqu’ils les voient, un système de rémunération par crédits transformables en chèques cadeaux. Plus les membres de la communauté signalent, plus ils enrichissent la base de données de l’app, et sont donc récompensés.

Côté Pilote, le service de veille et de notification est facturé 1 à 2 Tiket par tranche de 15 minutes, selon la ville. Les Tiket sont en vente sur les plateformes iTunes et Google au prix de 5,99€ les 100. Un service bien utile et très peu cher si on le compare aux économies réalisées sur le stationnement et les amendes !

Déjà disponible dans 24 villes

NoTiket, initialement testée à Paris dans le 8ème, 9ème et 17ème arrondissement, est désormais disponible dans l’ensemble de la capitale et testés dans 23 villes : Bordeaux, Boulogne-Billancourt, Caen, Clermont-Ferrand, Clichy, Dijon, Grenoble, Issy les Moulineaux, Le Havre, Levallois-Perret, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Neuilly-sur-Seine, Nice, Nîmes, Perpignan, Rennes, Saint Etienne, Strasbourg et Toulouse. Certaines de ces communes sont encore au stade de préparation ou de rodage, mais les utilisateurs peuvent déjà s’inscrire et commencer à y signaler les FPS.

En 2019, l’entreprise souhaite lever des fonds pour accélérer son développement, s’étendre à l’étranger et pour proposer un service d’aide au stationnement qui dirigera les utilisateurs vers des places libres.

A.Richard, le fondateur de NoTiket : « Nous sommes déjà disponibles dans 24 grandes villes en France et 15 villes supplémentaires devraient s’ajouter dans les prochains mois. Début 2020, l’application sera disponible en Espagne, au Royaume Uni, en Italie et en Allemagne. Nous serons présents dans toutes les villes qui ont au moins 5000 places de stationnement en voirie ».

L’application est disponible gratuitement sur iPhone et Android.

Written by Morgane Palomo

Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.