in

La SASU : un statut aux multiples avantages

La création d’une entreprise est un projet qui demande beaucoup de préparatifs. Ainsi, il faut du temps. Un investissement personnel et financier est également nécessaire. Ensuite, il faut trouver le lieu, les éventuels associés ou partenaires. Mais, avant tout, il faut bien choisir la forme juridique à choisir pour se lancer dans la création d’entreprises.

Qu’est-ce que la SASU ?

Pour lancer son entreprise, il faut choisir la bonne forme juridique. L’une des formes les plus utilisées par les entrepreneurs est le statut sasu ou Société par Actions Simplifiées Unipersonnelles. Le succès qu’il obtient est dû aux plusieurs avantages intéressants qu’il offre. Toutefois, avant de créer une SASU, il est fondamental au même titre que les entreprises individuelles de rédiger ses statuts. Une SASU offre plus de souplesse dans la rédaction des statuts. Il y a aussi le respect de la publication d’une annonce légale dans un journal, le remplissage du formulaire MO et l’obtention d’un certificat de dépôt de fonds pour les apports en numéraire.

La SASU est aussi affectée par les règles et les principes existants en matière de conventions réglementées. Elle est une société par actions simplifiées unipersonnelles constituée d’un associé unique. Ainsi, elle reste une SAS, laquelle pourrait être amenée à varier en fonction du nombre d’associés.

Pourquoi choisir la SASU ?

L’intérêt principal est basé en premier lieu sur la limitation de la responsabilité de l’associé unique. Cela lui permet de ne pas mettre en danger ses biens personnels, son patrimoine personnel étant séparé de son patrimoine professionnel. La SASU peut être constituée par un capital de départ librement déterminé par l’associé unique. Toutefois, les éventuels associés peuvent effectuer des apports divers pour constituer le capital social de la société, en numéraire, en nature ou en industrie comme le savoir-faire.

Enfin, la désignation d’un commissaire aux comptes n’est obligatoire que si seulement la SASU dépasse la clôture d’un exercice social de 2 000 000 € de chiffres d’affaires HT, ou de 1 000 000 € de total de bilan. Mais, même si ces conditions ne sont pas remplies, cette désignation peut être demandée en justice par un ou plusieurs associés.

Les avantages de la SASU sont les suivantes :

  • Limitation de la responsabilité de l’associé dans la limite des apports effectués ;
  • Allègement des formalités comptables et administratives : non-obligation de déposer à la greffe le rapport de gestion ;
  • Incorporation au régime salarié pour le président de la SASU ;
  • Imposition des bénéfices à l’IS (Impôt sur les sociétés), mais possibilité d’opter temporairement pour l’IR (Impôt sur le Revenu) ;

Le statut sasu constitue un outil parfaitement adapté pour la gestion et l’organisation des PME par la division du capital social en titres négociables. En outre, l’absence de charges sociales sur les dividendes et le maintien de l’ARE (Allocation chômage d’aide au retour à l’emploi) si le président ne touche pas de salaire, sont d’autres avantages offerts par ce statut juridique.

Written by Corinne

Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès.
Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication.
Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.