Intelligence Artificielle : santé, transport, énergie : Consult’in France présente les lauréats de son Hackathon 2018

  • Consult’in France a récompensé deux projets innovants dans la Santé : UrgencIA, une plateforme prédictive du flux d’arrivée aux urgences et HeadMe ! un outil de prescription augmentée pour le traitement des cancers
  • Elek’IA, qui veut optimiser la consommation d’énergie des éclairages publics, est le lauréat de la catégorie Environnement
  • Dans la catégorie Transport, le gagnant est SmoothRide : un projet visant à améliorer la mobilité pour les usagers des nouveaux véhicules individuels.

Les 23 et 24 novembre derniers, 60 étudiants réunis par Consult’in France, instance représentative de la filière française du conseil, en partenariat avec Concepteurs d’Avenirs et Schoolab, ont relevé le défi de « hacker » le conseil. Au terme de 36 heures d’un marathon d’idées pour révolutionner le conseil grâce à l’intelligence artificielle à partir des bases de données en open data, les étudiants ont fait émerger des solutions inédites autour des thèmes du rapport Villani : transport, santé et environnement. Le jury du Hackathon* composé de représentants du monde académique, de l’innovation et du conseil, a récompensé 4 projets innovants et inspirants qui se sont vus remettre chacun un Prix de 4 000€.

« La seconde édition du Hackathon #36hduconseil a permis, cette année encore, à tous les participants de mettre en commun leurs plus belles idées pour imaginer des réalisations tout à fait concrètes. Et les résultats sont au-delà  de nos espérances, avec des solutions nouvelles en matière de santé, d’environnement et de transports ! Voilà  l’essence du métier de consultant : faire émerger et rendre possibles les changements positifs pour les entreprises, mais aussi la société. Consult’in France est mobilisé derrière ces quatre projets pour les faire grandir, et nous espérons qu’ils donneront lieu à  de véritables applications concrètes dans les mois et années à venir », explique Rémi Legrand, président de Consult’in France et membre du jury*.  

Lauréat dans la catégorie « Santé » : UrgencIA

Le projet : Prédiction du flux d’arrivées aux urgences

Cette équipe, dont la force est d’être composée à la fois d’élèves en école de commerce (ESSCA) et d’ingénieurs (Mines St Etienne), a proposé la mise en place d’un algorithme pour prédire le flux d’arrivée aux urgences.

En analysant à la fois les conditions climatiques, risques épidémiques mais également toutes les données exogènes, comme une manifestation ou un événement sportif, les professionnels de santé pourront anticiper les besoins en ressources humaines et matériels. Présenté sous la forme d’un dashboard, UrgencIA ambitionne de devenir un outil indispensable pour tous les professionnels de santé.

« Une mauvaise gestion du flux aux urgences est à la fois source de surmenage pour les personnels de santé et de stress pour les patients dans l’attente d’être pris en charge. Notre plateforme permet de corréler de nombreuses données extérieures, souvent fragmentées, aux précédents pics d’arrivée aux urgences afin de les anticiper au mieux » développe Ophélie Cherel, étudiante à  l’ESSCA.

UrgencIA a retenu toute l’attention du jury pour son côté pragmatique et concret : il répond à une véritable problématique pour la gestion des urgences. Les 5 étudiants souhaitent poursuivre le développement de leur projet en confirmant le potentiel d‘UrgencIA auprès de leurs pairs et des professionnels de santé, avant de monter leur structure et d’incuber la start-up.

Lauréat dans la catégorie « Environnement » : Elek’IA

Le projet : Optimiser la consommation électrique en limitant l’éclairage public

Les 4 étudiants du projet Elek’IA proposent de prédire, via l’IA, les zones géographiques fréquentées grâce à  des capteurs installés sur les lampadaires et les données disponibles sur le déplacement des foules sur les réseaux sociaux, afin d’adapter la quantité d’éclairage fourni en ville.

« La question de l’optimisation de la consommation d’électricité est très actuelle et il y a encore une marge d’amélioration sur les éclairages publics. En analysant les zones fréquentées et en gardant un niveau de sécurité maximal, l’éclairage public peut être une variable d’ajustement pour limiter la consommation d’électricité », souligne Kevin Faou, étudiant à  l’Université Paris-Sorbonne

 Alors que la ville de Tours a annoncé renouveler son parc d’éclairage public en 2020, les étudiants qui ont imaginé Elek’IA souhaitent démarcher la municipalité pour réaliser son étude de faisabilité et affiner leur projet, en vue de son éventuelle incubation.

Lauréat dans la catégorie « Santé » : HeadMe !« 

Le projet : Aide à la décision thérapeutique pour neurologue à partir de l’imagerie médicale

Issus de formations différentes (Pharmacie, Biomédecine, Data Sciences, Ingéniérie, Informatique) les 6 étudiants à l’origine d’HeadMe ! ont su mettre à  profit leur complémentarité pour imaginer un algorithme qui améliore l’assistance à l’aide au diagnostic des patients atteints de cancer dès les résultats de l’imagerie radiographique. Les gains attendus sont la réduction du temps de traitement, l’augmentation des situations de rémissions et la réduction des coûts.

« Avec l’allongement de l’espérance de vie, le cancer est un véritable enjeu de santé publique dans lequel l’IA est une véritable assistance pour les oncologues dans le choix du traitement. Head Me ! se base sur l’imagerie médicale (anonymisée), premier stade de la reconnaissance d’une tumeur », souligne Quentin Boyer élève ingénieur en Mécanique et Structure des Matériaux à Polytechnique Nancy.

Grâce à la dotation de Consult’in France, les 6 étudiants d’HeadMe ! souhaitent développer leurs supports de communication, trouver des partenaires institutionnels et professionnels pour développer leur solution, tout en restant actionnaires de leur projet.

Lauréat dans la catégorie « Transport » : SmoothRide« 

Le projet : Optimiser les déplacements des scooters et trottinettes à  Paris

Les NVI (Nouveaux Véhicules Individuels) révolutionnent la mobilité dans les grandes métropoles, dont Paris qui vient d’installer des bornes de rechargement pour trottinettes électriques. Le projet SmoothRide vise à  proposer, à  partir des données fournies par les capteurs de mouvements des smartphones et les images disponibles pour l’état des rues, une application ludique et ergonomique pour les usagers de ces nouveaux modes de transport. Le but est d’améliorer la mobilité urbaine, en termes de confort et d’efficacité, mais aussi d’écologie

« Ce second Hackathon est une réussite : à  la fois en termes de projets lauréats et de diversité des profils, avec la mobilisation de 60 étudiants issus d’une trentaine d’écoles différentes et 30 coachs issus des cabinets de conseil membres de Consult’in France. Pour cette deuxième année, nous montons en puissance dans l’originalité des projets proposés, projets que nous souhaitons accompagner dans leur aboutissement, afin que les #36hduconseil puissent apporter au secteur économique français des solutions innovantes, viables et pertinentes », conclut Rémi Legrand, président de Consult’in France.

*Jury du Hackathon #36hduConseil

  • Mouhidine SEIV, Fondateur de Riminder, une intelligence artificielle pour aider les recruteurs
  • Dominique SCIAMMA, Directeur de Strate Design
  • Anne-Sophie TAILLANDIER, Directrice de Teralab
  • Christine HENNION, Députée LREM, membre des groupes d’études de l’Assemblée Nationale Économie numérique de la donnée, de la connaissance et de l’intelligence artificielle
  • Rémi LEGRAND, Associé d’Eurogroup Consulting et Président de Consult’in France
  • Laurence SAUNDER, Dirigeante associée du cabinet de conseil Uside et administratrice de Consult’inFrance
  • Eric FALQUE, Président France, Afrique et BeneLux de BearingPoint et administrateur de Consult’inFrance
  • Thierry MAJOREL, Responsable Innovation & Digital Transformation chez BPI Group

Ce Hackathon était financé et piloté par le Fafiec selon des axes de coopération définis dans la convention signée avec le Ministère de l’Éducation Nationale et le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?