Paylib transforme les achats en ligne en des transactions accessibles et sécurisées

La Banque Postale a mis en place le système de paiement 100% digital baptisé «Paylib» dans le principal but de donner aux entreprises et aux particuliers l’opportunité de booster leur chiffre d’affaires tout en réduisant les risques d’impayés. En partenariat avec les deux géants du secteur bancaire BNP Paribas et Société Générale, ce nouveau service de paiement en ligne promet des transactions dans un environnement simple et sécurisé.

En effet, Paylib repose sur une technologie de paiement totalement confidentielle (les utilisateurs qui effectuent des achats en ligne n’ont pas besoin de saisir leurs coordonnées bancaires), de quoi se prémunir des piratages informatiques. Grâce à ce système d’authentification avant-gardiste, ce portefeuille numérique est plébiscité par les internautes à la recherche d’une solution de paiement sûre depuis leur mobile, leur tablette ou leur ordinateur.
Il faut avouer que le lancement de Paylib est tombé au bon moment vu la frilosité des Français vis-à-vis des systèmes de paiement sur Internet (les résultats des études menées par l’IFOP dévoilent que plus de 33% d’entre eux n’accordent pas (ou peu) de confiance aux plateformes disponibles sur le marché).
L’utilisation de Paylib est facile et intuitive : il suffit d’activer le service en quelques clics, de créer l’identifiant et de choisir la carte bancaire qui correspond à ses besoins de transaction. Lors de ses achats sur un site marchand, le client qui a opté pour le mode de paiement Paylib n’a ainsi qu’à s’identifier via son adresse mail et valider la transaction avec le même mot de passe.

Paylib promet une gestion de trésorerie plus facile

Le service de paiement Paylib fonde sa spécificité sur la solution Mercanet utilisée par la banque BNP Paribas. Mais il n’en reste pas moins que d’autres solutions sont proposées sur la toile pour mettre en avant l’aspect libre et diversifié de ce nouveau portefeuille électronique 100% français. D’ailleurs, de grandes enseignes leaders dans leur domaine telles que Leroy Merlin, Voyages SNCF ou PriceMinister ont déjà proposé cette solution à leurs clients.
Concernant la gestion de trésorerie, elle est rendue facile par la plateforme d’acceptation technique de Paylib en ce sens que la nature des transactions est très proche de celle des cartes bancaires classiques. En plus, Paylib offre le meilleur des outils de reporting en temps réel utilisé sur Mercanet. Autrement dit, toutes les données relatives aux achats effectués sont stockées dans la base de données strictement confidentielle de la banque et seront ensuite restituées sur des relevés bancaires dans la catégorie «compte courant».
De ce fait, Paylib permet de bénéficier des systèmes d’assurance valables pour différentes cartes bancaires. Pour plus d’informations à ce sujet, visitez www.detective-banque.fr.

Paylib prévoit déjà d’élargir son offre vers un horizon plus élargi

Paylib a comme principal défi de répondre aux besoins de plus de 23 millions de clients fidèles aux trois banques partenaires (BNP Paribas, Société Générale, Banque Postale). C’est une ambition très audacieuse étant donné l’ascension fulgurante du secteur du e-commerce qui laisse présager une évolution de plus en plus accélérée des habitudes de consommation des acteurs économiques aussi privés que publics.
Les paiements en ligne sont devenus incontournables d’autant plus que les clients, en plus de leurs exigences en matière de rapidité de procédure d’achat, voient leurs besoins en produits diversifiés s’intensifier de jour en jour.
Dans cette optique, Paylib veut répondre à ces attentes en mettant à leur disposition un outil de paiement qui suscite la confiance dans un environnement monétaire et financier en perpétuel changement. Le but est d’intégrer le processus dans la vie de tous les jours (paiement de factures d’eau et d’électricité, achats et ventes de proximité chez les petits commerçants traditionnels, etc.).

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?