in

Red Hat optimise les services cloud hybride natifs avec CoreOS, intégré à Red Hat OpenShift

La technologie CoreOS se combine avec Red Hat OpenShift pour automatiser toute la pile de la plateforme de conteneur Linux, depuis le système d’exploitation jusqu’aux services applicatifs, à l’échelle du cloud hybride

Red Hat, Inc., premier éditeur mondial de solutions Open Source, annonce les premières étapes de l’intégration de CoreOS Tectonic, Quay et Container Linux à la gamme des solutions robustes à base de conteneur et de Kubernetes de Red Hat. Les plateformes d’applications conteneuriséescomme Red Hat OpenShift Container Platform fournissent déjà aux DSI une puissante solution basée sur les standards ouverts pour alimenter les efforts de transformation numérique, et aider les entreprises à adopter plus rapidement les technologies émergentes comme les conteneurs Linux et Kubernetes sans sacrifier les applications ou investissements informatiques préexistants. Les technologies CoreOS font évoluer globalement la nature des offres d’infrastructure de conteneurs de Red Hat, établissant une feuille de route pour l’entreprise digitale tout en faisant des environnements de cloud hybride un excellent choix pour le déploiement des applications modernes et traditionnelles.

Rachetées avec CoreOS en janvier 2018, Tectonic et Container Linux vont aider à propulser l’automatisation à toutes les couches de la pile cloud-native, soutenues par l’engagement de Red Hat en faveur de la stabilité et du support. L’automatisation s’étendra à l’écosystème des éditeurs de logiciels indépendants de Red Hat, leur permettant de déployer et maintenir des applications et des services par-dessus Red Hat OpenShift Container Platform à l’échelle d’environnements hybrides avec la simplicité des clouds publics.

Opérations automatisées par OpenShift

Tectonic, la solution Kubernetes d’entreprise de CoreOS, propose un moyen puissant de gérer de gros déploiements Kubernetes via des mises à jour « over-the-air » automatisées. Cette fonctionnalité permet aux administrateurs système et aux responsables IT de déployer plus facilement des mises à niveau à l’échelle de clusters Tectonic entiers et de déployer les hôtes sous-jacents Container Linux via un processus automatisé. A présent, Red Hat va intégrer cette fonctionnalité avec Red Hat OpenShift Container Platform, la distribution Kubernetes d’entreprise de Red Hat, sous forme d’opérations automatisées.

Grâce aux opérations automatisées, les équipes informatiques vont pouvoir utiliser les mises à niveau automatisées de Tectonic couplées avec la fiabilité, le support et les riches fonctionnalités de développement d’applications de Red Hat OpenShift Container Platform. Ceci facilite la gestion des déploiements Kubernetes à grande échelle, la grande majorité des tâches de maintenance de routine étant exécutées automatiquement, ce qui allège la charge constante d’administration et instaure une approche automatisée de la supervision de cluster. Il est encore possible de répondre à d’autres besoins des entreprises par l’ajout d’opérations automatisées à Red Hat OpenShift, avec la stabilité de la plateforme et le support des actifs informatiques existants.

Projet Open Source Operator Framework

CoreOS a également établi le concept d’opérateurs au sein de Kubernetes, des contrôleurs spécifiques aux applications qui étendent l’API Kubernetes afin de créer, configurer et gérer des instances d’applications « stateful » complexes pour le compte d’un utilisateur de Kubernetes. Il s’agit littéralement d’intégrer la « connaissance humaine » de la gestion d’une application Kubernetes au logiciel et de faciliter le déploiement et la maintenance sur Kubernetes de charges généralement difficiles.

Annoncé lors de KubeCon Europe 2018, le concept Operator est désormais encapsulé par le projet Open Source Operator Framework. A la suite de cette initiative, Red Hat annonce que Red Hat OpenShift Container Platform utilisera le projet au profit de l’écosystème des ISV Red Hat. Ceci aidera les ISV à mettre des services cloud, comme ceux de messagerie, Big Data, analytiques, à la portée du cloud hybride et de satisfaire de nombreux modèles de déploiement d’entreprise tout en évitant le verrouillage cloud. L’actuel programme de certification d’ISV de Red Hat va également s’enrichir pour englober les fonctionnalités d’automatisation fournies par Operator Framework. Il en résulte une expérience commune uniforme de ces services sur Red Hat OpenShift, permettant ainsi aux ISV de commercialiser leurs offres plus rapidement sur n’importe quelle infrastructure cloud sur laquelle tourne Red Hat OpenShift.

Porter Container Linux sur Red Hat OpenShift

Container Linux fournit plusieurs éléments clés de l’actuel système d’exploitation container-native, et surtout un hôte Linux immuable et optimisé pour les conteneurs qui inclut des mises à jour « over-the-air » automatisées, afin que les grands déploiements soient plus faciles à tenir à jour. Bâti autour d’une communauté existante robuste, Container Linux restera un hôte pour conteneur automatisé, libre et rapide tout en fournissant des options de contenus de l’écosystème Red Hat Enterprise Linux et Fedora, avec une variante supportée sous le nom Red Hat CoreOS. Red Hat CoreOS intégrera les concepts, la technologie et l’expérience utilisateur de Container Linux. Cette offre remplacera à terme Atomic Host et fonctionnera comme un système d’exploitation Red Hat centré sur le conteneur et immuable.

Red Hat CoreOS fournira les bases de Red Hat OpenShift Container Platform, Red Hat OpenShift Online et Red Hat OpenShift Dedicated aux clients qui préfèrent une plateforme Kubernetes à base d’infrastructure immuable avec des mises à jour automatisées. Red Hat OpenShift Container Platform continuera de supporter Red Hat Enterprise Linux, pour les clients qui préfèrent un cycle de vie et un conditionnement traditionnel pour leurs déploiements Kubernetes.

Red Hat Quay et OpenShift

Ces dernières années, de nombreux clients utilisateurs de Red Hat OpenShift ont opté pour CoreOS Quay comme solution de registre d’entreprise. Même si OpenShift fournit un registre de conteneur intégré, les clients qui ont besoin de fonctionnalités de registre d’entreprise plus complètes se voient désormais proposer le choix de Quay Enterprise et Quay.io auprès de Red Hat. Quay inclut la réplication géographique automatisée, l’analyse de sécurité intégrée avec Clair, l’horodatage d’image pour l’historique, et effectue des restaurations et un élagage automatisé. Quay fait désormais partie de la gamme Red Hat, comme solution logicielle d’entreprise et comme service hébergé sur Quay.io, et les prochaines versions incluront des améliorations et la poursuite de l’intégration d’OpenShift.

Disponibilité

Les opérations automatisées de Tectonic, Red Hat CoreOS et d’autres seront intégrées à Red Hat OpenShift Container Platform dans les futures versions. La maintenance de Container Linux se poursuivra tandis que son successeur sera développé avec l’aide des communautés Fedora et CoreOS. Red Hat Quay est d’ores et déjà disponible sur https://quay.io/.

Written by Morgane Palomo

Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.