Etude Cisco IoT : Le grand écart des consommateurs d’objets et services connectés entre défiance et valeur

Les entreprises doivent se préoccuper des interrogations des consommateurs pour accroître le niveau de confiance et accélérer l’adoption des services IoT

Cisco® présente les conclusions de son premier rapport « IoT Value/Trust Paradox » fondées sur les réponses de 3 000 consommateurs particuliers. Ce rapport a pour vocation de fournir aux entreprises des informations pertinentes afin de favoriser la confiance des consommateurs en vue de l’adoption des services IoT.

Cette étude montre que si les consommateurs sont conscients que les services et objets connectés peuvent apporter de la valeur, très peu comprennent ou ont confiance dans les conditions de gestion et d’exploitation des données que ceux-ci collectent. C’est un paradoxe intéressant : malgré une certaine défiance vis-à-vis de la sécurité des données IoT, les consommateurs ne sont pas prêts à se déconnecter des services IoT, même temporairement. Les conclusions du rapport tendent à démontrer que nous sommes proches du « point de non retour » à partir duquel les consommateurs considèrent que l’IoT est si présent et intégré à leurs expériences quotidiennes qu’il est plus facile de tolérer l’incertitude et le risque que de s’en déconnecter.

Mais si les consommateurs se disent prêts à accepter le risque et à faire un compromis sur la confiance en échange d’une valeur ajoutée, ils le font avec quelques réticences. Leur désir de transparence et de visibilité sur les conditions d’utilisation de leurs données reste fort. Les entreprises qui parviennent à résoudre le paradoxe pour leurs clients pourront accélérer et soutenir la croissance de leurs offres IoT.

Quelques chiffres clés

  • Sensibilisation : Face à une liste de dispositifs dont on leur demandait lesquels font partie de l’Internet des objets : 63% en moyenne ont correctement identifié les dispositifs IoT personnels (accessoires connectés, systèmes de sécurité de la maison, etc.), alors que 27% seulement étaient conscients des implémentations IoT publiques (éclairage des rues, compteurs d’énergie, systèmes de gestion de la circulation, etc.)
  • Valeur : A travers tout le spectre de l’IoT, la valeur perçue de ce que l’IoT apporte à la vie des consommateurs est relativement élevée : 53% des sondés estiment que l’IoT rend leur vie plus facile, 47% déclarent que l’IoT les rend plus efficaces, et 34% que l’IoT renforce leur sécurité.
  • Confiance : Si les consommateurs voient bien que la valeur ajoutée des services IoT augmente, ils sont également très préoccupés par la sécurité de leurs données et la façon dont elles sont utilisées. 9% seulement des sondés déclarent avoir confiance dans la sécurité des données collectées et partagées via des dispositifs ou services IoT. 14% seulement estiment que les entreprises font un bon travail d’information sur les conditions de collecte et d’utilisation de ces données.
  • Le paradoxe de l’IoT : les consommateurs reconnaissent bien la valeur de l’IoT, mais s’en méfient.  Malgré ce manque de confiance, ils ne sont pas prêts à s’en passer. 42% déclarent que l’IoT est trop intégré dans leur quotidien pour pouvoir se déconnecter de ces dispositifs et services, quel que soit le risque perçu.

« Alors que plus en plus d’entreprises conçoivent leurs offres autour de services ou produits connectés, elles doivent avant tout comprendre l’importance d’informer clairement les clients sur les conditions d’utilisation de leurs données pour pouvoir leur fournir de nouveaux services à valeur ajoutée susceptibles d’améliorer leur vie », déclare Macario Namie, Directeur de la Stratégie IoT de Cisco. « Les consommateurs réclament plus de visibilité sur les pratiques liées aux données collectées par l’IoT. Or, pour faire preuve d’une plus grande transparence sur les conditions de gestion et de gouvernance des données IoT, il est important de déterminer qui se procure quelles données, où et quand. Les plateformes IoT résolvent ce problème et donnent les moyens de renforcer le sentiment de confiance des consommateurs, avec à la clé une plus large adoption. »

Le rapport Cisco IoT Value/Trust Paradox recommande aux entreprises de s’appuyer sur ces enseignements et d’observer les étapes suivantes pour combler l’écart entre valeur et confiance dans l’IoT :

  • Etablir une politique claire et concise d’utilisation des données et la partager avec les utilisateurs. Les entreprises doivent se montrer plus transparentes sur l’utilisation et la protection de la sécurité des données, en faveur de l’amélioration des expériences proposées aux clients.
  • Contrôler les données de façon granulaire. Pour plus de transparence concernant la gestion et la gouvernance des données IoT, les entreprises ont d’abord besoin d’une plateforme IoT qui leur permet de déterminer qui obtient quelles données, où et quand. 
  • Responsabiliser les acteurs tout au long de la chaîne de valeur IoT. Les entreprises doivent évaluer l’ensemble des fournisseurs présents dans leur chaîne de valeur IoT et mettre en place des solutions IoT respectant les standards et les conditions minimums de sécurité de telle sorte à responsabiliser chacun de leurs fournisseurs.
Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?