Chapitre 2 de l’etude GDPR 2017 de Veritas

Le règlement général sur la protection des données (GDPR) va entrer en vigueur dans moins d’un an et seulement 1% des entreprises françaises qui se disent prêtes pour GDPR sont conformes aux exigences de la législation. De plus, près de 71% d’entre elles admettent qu’il leur est difficile d’identifier et de signaler une faille de données personnelles dans les 72 heures.

Ces chiffres sont issus du chapitre 2 d’une étude mondiale menée par le spécialiste de la gestion de l’information, Veritas. Cette étude, est destinée à évaluer le niveau de préparation des entreprises à travers le monde à l’approche de GDPR et sous-entend que presque aucune entreprise n’est véritablement prête et qu’il reste encore beaucoup de travail à mener pour être conforme, avant mai 2018 afin d’éviter les fortes amendes en cas de non-respect du règlement.

Les résultats de cette étude menée auprès de 900 décideurs d’entreprises dans 8 pays nous apprennent également que :

  • Près de la moitié des entreprises interrogées dans le monde (48%) qui pensent être conformes, n’ont pas de visibilité totale sur les incidents de perte de données personnelles.
  • 50% des entreprises dans le monde qui se disent conformes déclarent que d’anciens employés ont toujours accès aux données internes.
  • Un cinquième de ces mêmes entreprises (18%)admettent que les données personnelles ne peuvent être supprimées ou modifiées (16% en France) en cas de demande.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?