En avant première de la 6ème Edition à Lyon : Les Enjeux RH et leurs impacts sur le SI

…. Et les grandes Tendances à l’horizon 2020 du marché des MOOCs, du eLearning, des Serious Games et du Digital

CITE – CENTRE DE CONGRES – LYON
20 (*) – 21 NOVEMBRE 2017

(*) à compter de 14h00

Découvrez l’analyse dévoilée le 13 Juin 2017 par le CXP sur les enjeux RH et leurs impacts sur le SI ainsi que les grandes tendances à l’horizon 2020 du marché des MOOCs, du eLearning, des Serious Games et du Digital.. Actualités au cœur de la 6ème Edition Rhône Alpes des Salons Solutions RH et eLearning Expo.

Presentation le 13 juin 2017 de l’analyse cxp : enjeux rh et leurs impacts sur le si

CXP groupe a annoncé le 13 Juin les résultats de son analyse exclusive sur les enjeux RH et leurs impacts sur le SI en partenariat avec SAGE. Pour cela CXP Group a interrogé 153 entreprises du secteur privé de plus de 50 salariés en France en décembre 2016 et janvier 2017.

Cette enquête a été menée principalement auprès des Directions des RH et de SI (42 et 27% des répondants). Le profil des répondants était à 78% des Directeurs, cadres dirigeants, intermédiaires et responsables.

Enjeux RH de demain : Croissance de l’accompagnement de l’évolution des métiers, des effectifs et du développement du numérique

Comme l’année dernière, le principal défi actuel à relever dans les directions RH reste d’améliorer la productivité administrative. Il est suivi par la volonté de garantir une qualité de service et la fiabilité des données ainsi que de respecter la conformité réglementaire. Et demain ? Croissance de l’accompagnement de l’évolution des métiers et des effectifs et du développement du numérique passent devant le respect de la conformité règlementaire.

« Une fois que la DRH a pu se libérer des aspects réglementaires en automatisant et les sécurisants leur conformité, elle peut approfondir d’autres processus de gestion RH ; Ainsi, elle dégage du temps pour s’intéresser de plus près à l’évolution des effectifs et des métiers. Dans ce contexte, le développement du numérique apparait comme un défi à relever pour accompagner la fonction RH dans l’évolution de son rôle et de ses missions ». Explique Claire-Marie de Vulliod, Director and Market Leader, HR Tech chez CXP Group.

Dématérialisation des processus RH : de nombreux projets dans les outils collaboratifs

La technologie qui pourrait accompagner le mieux la DRH dans la réalisation de ses enjeux et de l’évolution de son rôle est la dématérialisation (mentionnée à 64%). En croisant avec les fonctionnalités, il est mis en évidence que le domaine des outils collaboratifs va enregistrer le plus de projets dans les 12 mois à venir (espace personnel, portail d’actualité RH et espaces numériques partagés). Pour accompagner l’évolution de ces outils de travail et processus de gestion, l’expérience utilisateurs est un sujet prioritaire chez les éditeurs et les entreprises. Qualité de service, ergonomie conviviale et temps de réponse optimal sont les trois premiers éléments cités. « A l’instar des autres fonctions de l’entreprise le domaine RH n’échappe pas à l’évolution des modes de gestion (Ged, collaboratif, …) et des usages (décentralisation, self-service, ATAWAD,..) via des outils qui sont fréquemment utilisés partout aujourd’hui». Explique Christian Litaudon, Marketing Produits & Services chez Sage.

 

Des architectures variées du SIRH en France.

Quatre grands types de modèles d’offres prédominants sont référencés sur le parc informatique SIRH actuel :

  • Tout intégré RH : solution paie et RH avec éventuellement la gestion des temps
  • Modèle hybride : tout intégré RH complété de quelques modules ou services « Best of Breed »
  • Best of Breed pour chaque domaine RH : solution couvrant un domaine fonctionnel unique comme la paie, la gestion de recrutement, de la formation, des carrières, des temps, etc.
  • Module RH de l’ERP : paie, RH et autres fonctions de l’entreprise

Cette enquête nous enseigne que deux architectures vont se développer tandis que deux autres vont diminuer. La répartition sera, à peu près la même, mis à part le module RH de l’ERP qui serait moins utilisé au profit d’un modèle hybride en progression et de solutions toutes intégrées en RH. Cette évolution montre l’intérêt croissant des entreprises pour la gestion des ressources humaines et confirme la volonté de s’équiper de solutions expertes pour accompagner la gestion des RH. Les éditeurs d’ERP proposent aussi de plus en plus des solutions d’experts modulaires.

Enfin 32% des entreprises utilisent déjà des modules proposés par les startups dans le domaine RH. En tête les fonctionnalités liées au recrutement suivi des domaines fonctionnels formation, e-learning et gestion des temps. « Les fonctionnalités RH se professionnalisent et se diversifient. Les éditeurs ne peuvent pas couvrir de façon experte tous les domaines fonctionnels proposés aujourd’hui. C’est pour cela que l’architecture du SIRH devient un point clef : il faut gérer l’interropabilité des sources de données et définir en fonction de critères propres à chaque entreprise qu’elle est la configuration optimale ». Mentionne Claire-Marie de Vulliod, Director and Market Leader, HR Tech chez CXP Group.

Cette étude a été réalisée en mode multi-clients, avec le soutien de Sage, Talentsoft et Northgate Arinso.

Les principales conclusions de l’étude ainsi que l’infographie http://www.cxp.fr/content/infographie-rh-2017http://www.cxp.fr/content/infographies

LE MARCHE DES moocs, DU E-ELEARNING, DES SERIOUS GAMES A L’HORIZON 2020

Plus de 4 200 MOOCs ont été créés sur l’année 2015 au sein d’un marché très dynamique de 1,5 milliard de dollars. Le marché des MOOCs devrait atteindre 8,5 milliards de dollars en 2020 soit une croissance de 20% par an.

Selon le Cabinet Metaari, le marché du eLearning a atteint 101 milliards d’euros en 2016 dont 8,2 milliards d’euros pour le mobile Learning et devrait atteindre, à l’horizon 2020, 35 milliards d’euros pour le seul marché eLearning mobile.

Selon étude issue du cabinet Market&Market le marché des Serious Games va connaitre un taux de croissance annuel d’environ 16 % d’ici à 2020. Cette croissance est notamment due aux marchés : aéronautique et défense, automobile, grandes entreprises, éducation, santé, distribution, media et publicité et autres (recherche, tourisme, agriculture…). Selon le rapport, le chiffre d’affaire estimé au niveau mondial à l’horizon 2020 serait ainsi de 5,2 milliards d’euros.

Le cabinet Metaari estime quant à lui le taux de croissance à environ 22 % par an. Pour Metaari le chiffre d’affaires global de l’industrie des Serious games devrait atteindre 6,9 milliards d’euros en 2021 contre 2,6 milliards de dollars en 2016. Le Serious Game mobile proprement devrait représenter 4,7 milliards d’euros en 2020,

Enjeux & apports du digital

Selon Markess , Le digital aide la DRH à développer l’engagement des collaborateurs

La performance de l’entreprise repose avant tout sur ses collaborateurs. Leur engagement est donc un sujet important, qui préoccupe entreprises et DRH (cf. étude de l’institut Gallup). Dans sa dernière enquête réalisée auprès de décideurs RH en France, MARKESS constate que 86% des interrogés accordent une forte importance à l’amélioration de cet engagement dans les 2 ans à venir (données et visuels issus de notre nouvelle étude : Engagement des collaborateurs : enjeux & apports du digital). 

3 enjeux clés associés à l’engagement des collaborateurs

L’engagement des collaborateurs apparaît clairement comme un défi à relever pour les entreprises et leur DRH. D’autant plus que face à de nouvelles générations de collaborateurs plus exigeants et zappant beaucoup plus facilement que leurs aînés… le risque est grand de voir se développer chez eux une baisse de l’engagement, voire un désengagement total.

Pour les décideurs interviewés par MARKESS au 1er trimestre 2017, 3 enjeux clés se dégagent dans ce domaine :

  • Améliorer les pratiques managériales : les managers apparaissent comme un maillon clé de l’engagement des collaborateurs et près de 3 décideurs RH sur 4 regrettent la trop faible contribution des managers à l’amélioration de cet engagement.
  • Améliorer la qualité de vie au travail, qui outre le fait de renforcer l’engagement des salariés est une thématique à part entière à aborder lors de la négociation annuelle obligatoire avec les représentants syndicaux (cf. loi Rebsamen du 17 août 2015).
  • Développer la marque employeur, afin de rendre l’entreprise attractive vis-à-vis de potentiels candidats au recrutement et accentuer la fidélité des collaborateurs à leur entreprise.

Engagement des collaborateurs & digital, une combinaison gagnante

Pour répondre à ces enjeux, le digital apparaît comme un levier incontournable pour près de 9 décideurs sur 10. Et si les leviers habituels restent d’actualité (perspectives d’évolution professionnelle, salaires et rémunérations, environnement de travail…), ils ne sont en revanche plus suffisants.

Demain, l’engagement sera aussi massivement porté par la transformation digitale, dont celle des RH. Avec le digital, de nouvelles formes d’apprentissage et de formation peuvent être mise en oeuvre (cf. MOOC, serious games…), des outils d’analyse peuvent aussi être activés afin d’anticiper des situations à risque, et l’usage d’outils d’automatisation de processus administratifs peut libérer les RH de tâches chronophages.

Pour 72% des décideurs RH interrogés, un engagement plus fort des collaborateurs se concrétise par un meilleur service rendu aux clients et, par rebond, d’un engagement plus fort des clients vis-à-vis de l’entreprise. Les deux engagements sont donc liés, ce qui augure d’initiatives conjointes entre directions marketing, vente, relation client et RH afin de favoriser l’engagement des collaborateurs auprès des clients.

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?