Affinion International propose une solution globale de cyber protection pour répondre aux risques liés aux usages numériques

Affinion International, leader mondial des solutions d’engagement client, propose une approche 360° de la cyber protection en réponse aux nouveaux risques auxquels s’exposent les consommateurs. Cette offre s’adresse aux banques, assurances et télécoms pour enrichir leurs produits et services. Pour cerner au mieux les attentes de leurs clients, Affinion International a interrogé les français sur leur perception des risques liés aux usages numériques.

Les risques liés aux usages numériques comme l’utilisation frauduleuse des données personnelles (IBAN, numéro de carte bancaire, passeport, adresse email, réseaux sociaux) représentent un enjeu majeur de la société numérique d’aujourd’hui. La cybercriminalité est en hausse de 51% depuis 2015 en France qui représente le 9ème pays le plus touché au monde avec 13,7 millions de victimes2.

80% des Français se sentent aujourd’hui exposés aux risques liés aux usages numériques. Ce sont les 35-54 ans qui se sentent le plus exposés (82%). Les foyers avec enfant(s) atteignent 81% sur cette même question1.

Une offre 360°pour répondre à chaque typologie de besoins des consommateurs

52% des Français estiment ne pas être suffisamment protégés contre le vol et l’utilisation frauduleuse de leurs données bancaires et papiers d’identité et 48% contre les risques de cyber harcèlement sur les réseaux sociaux.
Affinion couvre tous les besoins des consommateurs en matière de protection de leurs données personnelles à savoir :

  • la prévention, avec un ensemble d’applications logicielles pour protéger les données personnelles contre les menaces sur les appareils numériques ;
  • la détection, avec un outil de veille du web qui permet d’alerter l’internaute en cas de circulation frauduleuse de ses données ;
  • et la résolution : avec une assistance téléphonique pour conseiller et guider les consommateurs dans leurs démarches ainsi qu’un service d’assistance juridique dédié pour traiter les cas les plus sensibles.

3 profils de consommateurs sensibles aux risques liés aux usages numériques

Les Millennials hyper-connectés

A hauteur de 50,4%, les 18-34 ans se sentent les plus protégés face aux risques liés aux usages numériques. Génération hyper-connectée, les Millennials s’exposent facilement aux risques inhérents à des usages du quotidien tels que :

  • le e-shopping sur des applications mobiles de marques et l’utilisation du paiement sans contact avec leur CB ;
  • l’enregistrement de leurs coordonnées bancaires pour une gestion facilitée et automatisée des paiements récurrents ;
  • le réflexe Wi-Fi dès qu’ils se déplacent pour rester connecter en permanence (aéroports, restaurants, centres commerciaux…);
  • le téléchargement, le streaming de vidéos et le cloud pour sauvegarder leurs données.

Les familles avec des enfants en âge d’utiliser Internet et les réseaux sociaux

81% des foyers avec enfant(s) se sentent aujourd’hui exposés aux risques liés aux usages numériques. Pour autant, seulement 19% des familles françaises utilisent par exemple un outil de contrôle parental pour se protéger de ces risques. Paradoxalement, bien que les familles paraissent plus prudentes que d’autres profils, elles ont des comportements en ligne qui leur font encourir de nombreux risques :

  • l’enregistrement des mots de passe et des coordonnées bancaires sur les sites et applications tels que des sites de réservation de billets de transport en ligne, des sites e-commerce, des sites administratifs, etc….
  • l’absence de solution anti-virus performante sur tous les appareils du foyer ;
  • tous les appareils non protégés par des mots de passe facilement accessibles par tous les membres du foyer, la baby-sitter, la femme de ménage ainsi que tout visiteur potentiel;
  • une présence active des enfants sur les réseaux sociaux avec, entre autres, des webcams perpétuellement activées.

Les TPE & travailleurs indépendants

Les très petites entreprises ou les travailleurs indépendants tels que les professions libérales ou les auto-entrepreneurs représentent une cible sensible. Ils n’ont pas les moyens d’une grande entreprise pour sécuriser leurs écosystèmes et ne mesurent pas toujours les risques liés à leurs usages numériques :

  • une utilisation professionnelle (données confidentielles et projets clients) et personnelle (achats personnels, consultation des comptes bancaires, de sécurité sociale, vidéos en streaming, jeux, etc.) de leur ordinateur et/ou tablette ;
  • plusieurs cartes bancaires rattachées à un même compte pour effectuer des achats professionnels ;
  • en déplacement, la nécessité de se connecter à des hotspots Wi-Fi (aéroports, restaurants, etc.) ;
  • l’assurance d’être protégé contre la contrefaçon de marque bien qu’enregistré à l’INPI.

Usurpation d’identité et/ou de société, capture et vol des données sensibles, mise en danger de l’e-réputation, introduction d’un virus sur l’ordinateur ou les appareils mobiles, cyber-harcèlement, ou encore données bancaires présentes sur le dark web sont autant de risques encourus par les différents profils de consommateurs et auxquels les solutions d’Affinion International peuvent répondre :

La banque, organisme préféré des Français pour leur sécurité numérique

Aujourd’hui, 59% des Français considèrent que leur banque est l’organisation qui est la plus à même de les protéger des risques liés aux usages numériques, contre 25% qui pensent à leur compagnie d’assurance et 32% à leur opérateur téléphonique.
Les familles sont les plus enclines à payer pour assurer leurs équipements avec un résultat de 33,5%. Parmi les Français qui sont prêts à payer pour se protéger des risques liés aux usages numériques, 70,4% seraient prêts à dépenser moins de 5€ par mois.
Une opportunité pour les banques d’enrichir leur offre (protection & assistance juridique, assurance habitation & famille ou encore assurance des appareils numériques et nomades) de services de protection contre les risques liés aux usages numériques.

1 Etude Toluna pour Affinion International réalisée auprès de 1000 répondants, avril 2017
2 The Global State of Information Security Survey 2016, PwC.
3 Rapport Symantec 12 avril 2016.

Méthodologie du sondage Toluna pour Affinion International :
Sondage réalisé du 9 au 16 avril 2017 sur un total de 1017 répondants âgés de 18 ans et plus, en France.

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?