Legisway et Universign signent ensemble un contrat prometteur

Les deux sociétés unissent leurs forces autour de la signature électronique

Legisway, acteur référent sur le marché du Contract Management, éditeur du logiciel Contrat’tech, décide d’intégrer à sa solution la Signature Electronique d’Universign, pure player français.

L’intégration de la signature électronique, développée par Universign, marque la finalisation du processus complet de dématérialisation des documents. Elle fait de Contrat’tech, outil de référence majeur en matière de gestion de contrats et de pilotage des activités juridiques, une solution globale et « sans couture » pour les clients souhaitant automatiser leurs flux de données et signer n’importe quel document, en tout lieu, à tout moment et sur tous les appareils.
Nicolas Sarraquigne, Responsable Ventes France de Legisway, souligne : « Nous avions affaire, lors des consultations d’appels d’offres, à des demandes croissantes d’intégration de la signature électronique dans Contrat’tech. Il s’agissait d’un prérequis devenu quasiment systématique pour bon nombre d’entreprises ou d’organismes publics. L’écoute des besoins de nos clients et de nos prospects a fait émerger la nécessité de nous rapprocher d’un éditeur proposant cette solution. »

Cette adaptation au besoin du marché permet désormais à Legisway d’entrer dans une logique de « zéro papier », du « 100% digital » ou encore de la « dématérialisation intelligente » des documents.

« Notre choix s’est porté sur Universign car nous avons découvert en ce pure player un savoir-faire et un dynamisme hors pair. Non seulement, son statut d’éditeur européen était rassurant pour nos clients internationaux, mais surtout sa haute technologie en matière de sécurité était largement éprouvée et répondait aux exigences critiques du marché.
Universign a été capable de se fondre entièrement dans notre outil, de sorte que le passage de Contrat’tech à Universign au moment de la phase « signature électronique » reste totalement invisible pour le signataire.
Universign est donc devenu un véritable partenaire, apte à compléter notre logiciel en y introduisant la brique finale de dématérialisation du processus contrat pour nos clients.» affirme-t-il.

Bénéfices de la nouvelle fonctionnalité

Automatisation des flux de données, gain de temps et de coût, praticité, les usages de la signature électronique dans Contrat’tech sont multiples et transverses à toute la solution :

  • au sein du module Contrats pour signer les accords, approbations et conventions réglementées
  • au sein du module Pouvoirs pour signer les Lettres de pouvoir
  • au sein du module Corporate pour signer les Pactes d’actionnaires

Par ailleurs, la signature électronique offre des bénéfices de sécurisation et de traçabilité des échanges supérieurs à la signature manuscrite et favorables aux différentes parties. Les différents niveaux possibles de signature Universign permettent de s’adapter aux niveaux d’exigence de sécurité les plus variés des clients.

« Le choix de Legisway vient renforcer le positionnement Universign en tant qu’acteur majeur du marché, dont la solution est déjà plébiscitée, au quotidien, par plus de 1 000 clients. » se félicite Christian Dayaux, Directeur Commercial et Marketing d’Universign.

« La transformation digitale qui comprend la dématérialisation des documents en général et la signature électronique en particulier devient une nécessité pour la plupart des entreprises et nous sommes heureux et fiers que Legisway nous ait choisi pour compléter la solution Contrat’tech.
Ensemble, nous agissons sur un marché en pleine évolution et la question n’est plus de savoir si la dématérialisation à 100% est une opportunité crédible mais plutôt de savoir comment la mener et au plus vite. Par ailleurs, la nouvelle réglementation européenne eIDAS contribue aussi à accélérer la mutation en confirmant la valeur légale de la signature électronique sur un plan européen. Elle est aussi très regardée par le reste du monde pour devenir une référence plus large » conclut-il.

En effet, la signature électronique est encadrée et réglementée en France comme en Europe et différents décrets n’ont cessé de consolider sa validité.
Universign participe activement aux travaux permettant de bâtir ce cadre réglementaire nécessaire pour rassurer les entités ou les personnes physiques amenées à signer électroniquement. A cela s’ajoute un véritable rôle d’évangélisation au quotidien autour de la validité juridique de la signature électronique.

« Il sera bientôt difficile, que ce soit pour des grands groupes, les organismes publics, certaines professions libérales comme les notaires ou encore les PME, de faire l’économie de la fonction de signature électronique. Le gain de temps et l’augmentation notable du ROI – sachant que les missions ne commencent qu’à la signature du contrat – en sont la preuve » termine Thomas Lavie.

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?