in

Etude Packages Bancaires 2017 : Quelles segmentations des formules pour répondre efficacement aux nouvelles exigences et à la recherche du «juste prix» par les clients?

Les offres bancaires packagées, considérées globalement pertinentes, suscitent un intérêt élevé auprès des souscripteurs et sont attractives pour les prospects. Cependant, ces offres sont à clarifier et à redéfinir pour apporter de la clarté et de la précision dans l’esprit des clients.

Des clients en attente d’accompagnement de la part de leur organisme bancaire

Bancarisés en quasi-totalité, les Français sont impliqués dans la gestion de leurs comptes et y portent une attention particulière. Ils accordent une place majeure au conseiller qui doit être à leur disposition en cas de besoin et qui doivent leur parler de produits / services. En attente d’accompagnement ainsi que de réassurance, les Français attendent aussi une personnalisation des offres selon leurs besoins.
Répondant à ces éléments, les offres packagées sont considérées comme pertinentes sur le marché et représentent un intérêt élevé auprès des possesseurs et des prospects.

Une méconnaissance des offres bancaires packagées qui sont à clarifier

Cependant, alors que près de 4 clients sur 10 déclarent avoir souscrit une offre bancaire packagée, 2 clients sur 10 ne sont pas en mesure de dire s’ils en possèdent ou pas, sous-estimant ce taux de possession. Une méconnaissance forte qui s’exprime également par le fait que près d’1 souscripteur sur 3 n’est pas en mesure d’identifier clairement en assisté le nom de l’offre possédée.

Gratuité des opérations bancaires et digital : éléments clés des offres packagées…

Afin d’obtenir une composition optimale de l’offre packagée, certains services sont à inclure de base dans l’offre standard car ils répondent à un besoin sans susciter d’attrait supplémentaire. D’autres éléments séduisent davantage sans que le besoin soit fort, ce sont donc des « plus » à proposer. Enfin, certains éléments sont clés, séduisant la cible tout en répondant à un besoin fort : ils sont à proposer en option.

…à adapter selon le profil du client

Auprès des prospects, inclure la gratuité des retraits dans la zone euro dans l’offre standard serait un atout, tout comme la proposition des réductions chez des partenaires qui serait un « plus ». A travers la typologie segmentante des clients d’organismes bancaires, 4 grands profils sont apparus avec chacun des attentes différenciées sur l’offre packagée optimale : les attentes des Exigeants sont fortement accrues sur les éléments plus nombreux à inclure de base de façon standard, et celles des Connectés sont fortement tournées vers les « Plus » et options leur offrant un maximum de services à la carte. Les Traditionnels ont des demandes relativement semblables à l’ensemble des clients ; les Désengagés étant aussi les moins exigeants.

Written by Corinne

Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès.
Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication.
Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.