in

Kyocera présente une nouvelle technologie tactile pour un réel ressenti de bouton

Une propriété de la technologie de réalité virtuelle permet de créer une réelle sensation de toucher et un retour de l’écran innovants, simulant ainsi la sensation d’avoir appuyé un bouton mécanique sur un pavé ou une dalle tactile. Des applications destinées à l’automobile devraient renforcer encore davantage la sécurité des conducteurs.

Kyoto/Neuss – La société de technologie japonaise Kyocera, l’un des principaux fabricants du secteur des dispositifs électroniques, a présenté en Europe une nouvelle technologie brevetée de réelle sensation de toucher et de retour de force pour les afficheurs. Ce développement d’une réelle sensation de bouton devrait engendrer un nouveau type d’interface utilisateur. Cette technologie peut être utilisée dans des produits avec dalles tactiles ou pavé tactiles dans une large gamme d’applications telles que l’automobile et les équipements industriels, ou dans le secteur de l’information et des communications.

Les manques de réelles sensations de toucher et de réactions sont des inconvénients bien connus de la plupart des afficheurs tactiles, où les erreurs d’utilisations sont fréquentes du fait que seule la vérification visuelle peut confirmer si l’appui souhaité a bien été enregistré. Kyocera exploite cette propriété de la technologie de réalité virtuelle pour créer une solution en simulant un clavier mécanique sur un afficheur. Selon les principes de la réalité virtuelle, le corpuscule de Pacini situé dans le doigt est stimulé pour créer dans le cerveau la sensation d’avoir appuyé sur un vrai bouton.

Le principe technique derrière cette sensation est le suivant : l’impression de toucher un bouton est liée à une sensation de pression (une sensation de réponse du bouton avec un micromouvement uniquement), laquelle est perçue en premier lieu par le doigt, lors du toucher du bouton, suivie de la sensation d’enfoncement (une sensation de réaction du bouton causée par le mouvement). La nouvelle technologie de Kyocera, appelée « Haptivity » génère ces impulsions vers les nerfs du doigt et recréé la sensation d’utiliser un vrai bouton, à la fois par la détection de pression et par un retour de vibration de fréquence spécifique. (brevet N° EP2461233B1 en vigueur jusqu’en 2030).

Ces séquences de détection de pression et de fréquence spécifique génèrent la sensation d’appuyer sur un bouton normal, une touche de type caoutchouc, ou une molette, ou autres, sans amples mouvements de la surface d’appui. Des effets diverses et variés peuvent être recréé par programmation de l’ASIC développé par Kyocera.

La créativité de conception ouvre la voie à une multitude de solutions possibles pour définir les caractéristiques sensorielles d’un bouton, par logiciel. Kyocera va déployer cette technologie brevetée dans ses produits et envisage une utilisation sous licence.

« Kyocera possède divers brevets pour cette nouvelle technologie de réalité virtuelle que nous appelons ‘‘Haptivity’’, signifiant réelles sensation et sensibilité de toucher », explique M. Manfred Sauer, Directeur général de Kyocera Display Europe GmbH. « Les  impressionnantes maquettes indiquent déjà que de nombreuses applications prometteuses seront rapidement commercialisées. Le système de cette nouvelle technologie brevetée, est  composé de Piezo et d’un ASIC spécifiquement  développé par Kyocera. »

Written by Corinne

Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès.
Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication.
Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.