Démystifier la migration vers le 10 Gigabit par Eric Devaulx, Regional Director France Netgear

Les objets connectés font désormais partie du quotidien des entreprises, quelle que soit leur taille. Après avoir conquis les grandes entreprises, ils s’imposeront bientôt dans la supply chain et les plus petites structures. Nombre d’entre eux sont désormais mobiles, intégrés périodiquement à l’écosystème du bureau. Selon Gartner, leur nombre devrait tripler d’ici à 2018. Les entreprises ne peuvent donc plus échapper à cette tendance.

Les quantités de données à gérer ne cessent d’augmenter. Les réseaux informatiques professionnels doivent faire face aux besoins croissants en bande passante. Mais pour chaque problème existe une solution : le 10 Gigabit répond aux exigences du monde numérique de demain. Pourquoi, dans ce cas, seul un tiers des PME disposent-elles actuellement du 10 Gigabit ? Pourquoi une telle hésitation à faire évoluer les infrastructures réseaux ?

Le 10 Gigabit bientôt indispensable

Le 10 Gigabit est souvent réputé cher et complexe. Pourtant, de nouvelles solutions 10 Gigabit cuivre, accessibles, voient le jour et les entreprises doivent maintenant sauter le pas pour faire face au développement rapide des objets connectés. Les serveurs virtualisés, les dispositifs de stockage et les centres de données gérant les objets connectés engendrent un trafic exponentiel. À cela, s’ajoutent les lois de protection de données toujours plus strictes et la consommation de données colossale des services cloud.

Les PME migrent vers le 10 Gigabit pour plusieurs raisons. Certaines recherches montrent que près de la moitié des PME (40%) le font par anticipation d’éventuels goulots d’étranglement sur le réseau. Les autres le font, soit suite à un agrandissement des locaux, soit dans le cadre d’un remplacement total de l’infrastructure réseau.

L’actualisation de l’infrastructure dans son ensemble permet d’améliorer les performances globales du réseau. Sans cela, les 10 Gigabit du cœur de réseau peuvent se perdre en périphérie. Cela se vérifie notamment en cas d’augmentation du trafic de données, d’utilisation plus intense de la vidéo en diffusion/streaming, ou de nouveaux projets de virtualisation. Un réseau dont l’infrastructure est trop fragile ne résistera pas. Le 10 Gigabit est armé pour faire face,  tout en offrant davantage de flexibilité et de longévité.

La migration arrive

Cette technologie s’impose progressivement : 61% des PME prévoient une migration avant la fin 2017, et 100% d’entre elles estiment qu’elle devront tôt ou tard l’envisager. Le 10 Gigabit permet aux entreprises de s’adapter aisément aux contraintes du marché, tout évitant les temps d’arrêt du système, les opportunités perdues, et in fine, les échecs commerciaux.

Laisser les dispositifs allumés en permanence, gérer la connexion d’objets connectés multiples… Les contraintes du monde numérique actuel exigent la migration vers le 10 Gigabit. Et contrairement à une idée répandue, les prix du 10 Gigabit cuivre sont désormais plus attractifs : cette technologie est désormais accessible aux entreprises de toute taille, qui ont aujourd’hui besoin d’une  connectivité réseau fiable, facile à mettre en place.

Related Topics
Author
By
@
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Démystifier la migration vers le 10 Gigabit par Eric Devaulx, Regional Director France Netgear

7th février, 2017

Les objets connectés font désormais partie du quotidien des entreprises, quelle que soit leur taille. Après avoir conquis les grandes entreprises, ils s’imposeront bientôt dans la supply chain et les plus petites structures. Nombre d’entre eux sont désormais mobiles, intégrés périodiquement à l’écosystème du bureau. Selon Gartner, leur nombre devrait tripler d’ici à 2018. Les entreprises ne peuvent donc plus échapper à cette tendance.

Les quantités de données à gérer ne cessent d’augmenter. Les réseaux informatiques professionnels doivent faire face aux besoins croissants en bande passante. Mais pour chaque problème existe une solution : le 10 Gigabit répond aux exigences du monde numérique de demain. Pourquoi, dans ce cas, seul un tiers des PME disposent-elles actuellement du 10 Gigabit ? Pourquoi une telle hésitation à faire évoluer les infrastructures réseaux ?

Le 10 Gigabit bientôt indispensable

Le 10 Gigabit est souvent réputé cher et complexe. Pourtant, de nouvelles solutions 10 Gigabit cuivre, accessibles, voient le jour et les entreprises doivent maintenant sauter le pas pour faire face au développement rapide des objets connectés. Les serveurs virtualisés, les dispositifs de stockage et les centres de données gérant les objets connectés engendrent un trafic exponentiel. À cela, s’ajoutent les lois de protection de données toujours plus strictes et la consommation de données colossale des services cloud.

Les PME migrent vers le 10 Gigabit pour plusieurs raisons. Certaines recherches montrent que près de la moitié des PME (40%) le font par anticipation d’éventuels goulots d’étranglement sur le réseau. Les autres le font, soit suite à un agrandissement des locaux, soit dans le cadre d’un remplacement total de l’infrastructure réseau.

L’actualisation de l’infrastructure dans son ensemble permet d’améliorer les performances globales du réseau. Sans cela, les 10 Gigabit du cœur de réseau peuvent se perdre en périphérie. Cela se vérifie notamment en cas d’augmentation du trafic de données, d’utilisation plus intense de la vidéo en diffusion/streaming, ou de nouveaux projets de virtualisation. Un réseau dont l’infrastructure est trop fragile ne résistera pas. Le 10 Gigabit est armé pour faire face,  tout en offrant davantage de flexibilité et de longévité.

La migration arrive

Cette technologie s’impose progressivement : 61% des PME prévoient une migration avant la fin 2017, et 100% d’entre elles estiment qu’elle devront tôt ou tard l’envisager. Le 10 Gigabit permet aux entreprises de s’adapter aisément aux contraintes du marché, tout évitant les temps d’arrêt du système, les opportunités perdues, et in fine, les échecs commerciaux.

Laisser les dispositifs allumés en permanence, gérer la connexion d’objets connectés multiples… Les contraintes du monde numérique actuel exigent la migration vers le 10 Gigabit. Et contrairement à une idée répandue, les prix du 10 Gigabit cuivre sont désormais plus attractifs : cette technologie est désormais accessible aux entreprises de toute taille, qui ont aujourd’hui besoin d’une  connectivité réseau fiable, facile à mettre en place.

By
@

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!

backtotop