Optimiser les parcs informatiques des établissements scolaires à moindre coût grâce aux disques SSD !

La transformation numérique de l’école est en marche depuis quelques années. Les investissements du gouvernement en matière d’Éducation sont relativement conséquents, et le budget spécifiquement alloué à l’Ecole Numérique est en croissance.

Néanmoins, privés ou publics, les établissements scolaires et universitaires doivent souvent faire face à une problématique majeure : celle de l’optimisation de leurs infrastructure informatique (parc informatique et serveurs) à moindres frais. En effet, des équipements désuets peuvent pénaliser l’enseignement et l’apprentissage, et les responsables informatiques ou directeurs d’établissements hésitent souvent à renouveler l’ensemble de leur matériel, principalement pour une raison de coûts.

Des serveurs et un parc d’ordinateurs rapides et fiables sont cependant indispensables !

Une des solutions qui s’offrent à eux est la mise à niveau de leur matériel, plutôt que le remplacement. Le simple ajout de mémoire (RAM) et disques durs type SSD est une façon facile et économique d’améliorer les performances et de prolonger la durée de vie d’un parc de PC ou d’ordinateurs portables. Mettre à niveau ses serveurs plutôt que d’en ajouter des nouveaux est également une solution efficace et économique.

Performances des élèves et des enseignants s’en trouvent ainsi améliorées.

  1. Optimisation du temps en classe et stimulation de l’intérêt des étudiants

La lenteur (démarrage, lancement d’applications, etc) est l’un des défauts majeurs d’un PC désuet. Un temps de démarrage quasiment instantanés, l’amélioration de la réactivité des ordinateurs et la fluidité du traitement multitâche permettent ainsi d’optimiser la durée des cours (souvent limitée !) et permettent aux étudiants d’utiliser la technologie à leur avantage, de travailler 6x plus vite et de maintenir leur attention.

  1. Dynamisation des cours en ligne, des cours virtuels et des applications éducatives

La salle de classe évolue. Dans la mesure où de plus en plus de tâches scolaires sont effectuées en ligne, les ordinateurs et les serveurs ont besoin de plus de mémoire vive et de disques SSD pour faire fonctionner la salle de classe numérique, au lieu de la ralentir.

  1. Une meilleure résistance aux conditions d’utilisation quotidiennes en salle de classe

Par nature, les disques SSD ont une meilleure durée de vie que les disques durs. Ainsi, les ordinateurs, souvent « maltraités » par le grand nombre d’étudiants qui les utilisent au quotidien, sont moins susceptibles de tomber en panne.

  1. Utilisation d’applications ou de programmes plus exigeants

De nombreuses applications de création et conception utilisées actuellement dans les écoles, comme Adobe® Photoshop®, monopolisent grandement les ressources système. Elles sont pourtant aujourd’hui devenues indispensables aux étudiants. L’ajout de mémoire et d’un espace de stockage supplémentaire permet de fluidifier et d’accélérer l’ensemble des processus liés aux applications.

  1. Amélioration des performances des étudiants et enseignants sans épuiser le budget informatique

Concrètement : doubler la mémoire d’un ordinateur en passant de 4 Go à 8 Go et y ajouter un SSD de 275 Go revient généralement 75 % moins cher que d’acheter un nouvel ordinateur. * Les composants matériels sont un investissement à long terme !

  1. Pas de temps d’arrêt pénalisant

L’installation de mémoire et de disques SSD est rapide et facile, et ne requiert aucun temps d’arrêt significatif, contrairement au remplacement d’ordinateurs de tout un parc informatique. Une occasion pour les étudiants en sciences informatiques d’acquérir une nouvelle aptitude précieuse : celle de savoir installer de la mémoire et des disques SSD !

  1. Compatibilité assurée

PC, lMac® et serveurs : la quasi-totalité des appareils existants peuvent bénéficier d’ajout de mémoire et de stockage. Chez Crucial, la compatibilité peut être vérifier en quelques clics via outil de recherche en ligne.

*D’après les données IDC sur les ventes d’ordinateurs, les ordinateurs de bureau et portables Acer®, Dell®, HP® et Lenovo® les plus vendus sur la période de 2013 à 2015 affichaient des prix compris entre 400 et 600 dollars américains. Dans cette fourchette de prix, beaucoup d’ordinateurs étaient fournis avec 4 Go de mémoire DDR3 ; au 1er août 2016, doubler cette mémoire coûtait 34€sur le site Web de Crucial (prix d’achat d’un kit mémoire Crucial® DDR3 de 8 Go, réf. CT2KIT51264BF160B) tandis qu’un SSD 275 Go MX300 Crucial® (réf. CT275MX300SSD1) coûtait 74,39€. Ensemble, ces éléments coûtent 108,39€ TTC., soit quatre fois moins que 500 €, le prix moyen selon l’IDC des ordinateurs de bureau et portables les plus commandés des marques ci-dessus. Prix sujets à changement, calculés selon les taux de change en vigueur. Chiffres utilisés à des fins d’illustration uniquement.

Related Topics
Author
By
@
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Optimiser les parcs informatiques des établissements scolaires à moindre coût grâce aux disques SSD !

6th février, 2017

La transformation numérique de l’école est en marche depuis quelques années. Les investissements du gouvernement en matière d’Éducation sont relativement conséquents, et le budget spécifiquement alloué à l’Ecole Numérique est en croissance.

Néanmoins, privés ou publics, les établissements scolaires et universitaires doivent souvent faire face à une problématique majeure : celle de l’optimisation de leurs infrastructure informatique (parc informatique et serveurs) à moindres frais. En effet, des équipements désuets peuvent pénaliser l’enseignement et l’apprentissage, et les responsables informatiques ou directeurs d’établissements hésitent souvent à renouveler l’ensemble de leur matériel, principalement pour une raison de coûts.

Des serveurs et un parc d’ordinateurs rapides et fiables sont cependant indispensables !

Une des solutions qui s’offrent à eux est la mise à niveau de leur matériel, plutôt que le remplacement. Le simple ajout de mémoire (RAM) et disques durs type SSD est une façon facile et économique d’améliorer les performances et de prolonger la durée de vie d’un parc de PC ou d’ordinateurs portables. Mettre à niveau ses serveurs plutôt que d’en ajouter des nouveaux est également une solution efficace et économique.

Performances des élèves et des enseignants s’en trouvent ainsi améliorées.

  1. Optimisation du temps en classe et stimulation de l’intérêt des étudiants

La lenteur (démarrage, lancement d’applications, etc) est l’un des défauts majeurs d’un PC désuet. Un temps de démarrage quasiment instantanés, l’amélioration de la réactivité des ordinateurs et la fluidité du traitement multitâche permettent ainsi d’optimiser la durée des cours (souvent limitée !) et permettent aux étudiants d’utiliser la technologie à leur avantage, de travailler 6x plus vite et de maintenir leur attention.

  1. Dynamisation des cours en ligne, des cours virtuels et des applications éducatives

La salle de classe évolue. Dans la mesure où de plus en plus de tâches scolaires sont effectuées en ligne, les ordinateurs et les serveurs ont besoin de plus de mémoire vive et de disques SSD pour faire fonctionner la salle de classe numérique, au lieu de la ralentir.

  1. Une meilleure résistance aux conditions d’utilisation quotidiennes en salle de classe

Par nature, les disques SSD ont une meilleure durée de vie que les disques durs. Ainsi, les ordinateurs, souvent « maltraités » par le grand nombre d’étudiants qui les utilisent au quotidien, sont moins susceptibles de tomber en panne.

  1. Utilisation d’applications ou de programmes plus exigeants

De nombreuses applications de création et conception utilisées actuellement dans les écoles, comme Adobe® Photoshop®, monopolisent grandement les ressources système. Elles sont pourtant aujourd’hui devenues indispensables aux étudiants. L’ajout de mémoire et d’un espace de stockage supplémentaire permet de fluidifier et d’accélérer l’ensemble des processus liés aux applications.

  1. Amélioration des performances des étudiants et enseignants sans épuiser le budget informatique

Concrètement : doubler la mémoire d’un ordinateur en passant de 4 Go à 8 Go et y ajouter un SSD de 275 Go revient généralement 75 % moins cher que d’acheter un nouvel ordinateur. * Les composants matériels sont un investissement à long terme !

  1. Pas de temps d’arrêt pénalisant

L’installation de mémoire et de disques SSD est rapide et facile, et ne requiert aucun temps d’arrêt significatif, contrairement au remplacement d’ordinateurs de tout un parc informatique. Une occasion pour les étudiants en sciences informatiques d’acquérir une nouvelle aptitude précieuse : celle de savoir installer de la mémoire et des disques SSD !

  1. Compatibilité assurée

PC, lMac® et serveurs : la quasi-totalité des appareils existants peuvent bénéficier d’ajout de mémoire et de stockage. Chez Crucial, la compatibilité peut être vérifier en quelques clics via outil de recherche en ligne.

*D’après les données IDC sur les ventes d’ordinateurs, les ordinateurs de bureau et portables Acer®, Dell®, HP® et Lenovo® les plus vendus sur la période de 2013 à 2015 affichaient des prix compris entre 400 et 600 dollars américains. Dans cette fourchette de prix, beaucoup d’ordinateurs étaient fournis avec 4 Go de mémoire DDR3 ; au 1er août 2016, doubler cette mémoire coûtait 34€sur le site Web de Crucial (prix d’achat d’un kit mémoire Crucial® DDR3 de 8 Go, réf. CT2KIT51264BF160B) tandis qu’un SSD 275 Go MX300 Crucial® (réf. CT275MX300SSD1) coûtait 74,39€. Ensemble, ces éléments coûtent 108,39€ TTC., soit quatre fois moins que 500 €, le prix moyen selon l’IDC des ordinateurs de bureau et portables les plus commandés des marques ci-dessus. Prix sujets à changement, calculés selon les taux de change en vigueur. Chiffres utilisés à des fins d’illustration uniquement.

By
@
backtotop