L’OTAN et Fortinet signent un accord de partenariat en matière de cybersécurité

HUD

Fortinet, acteur majeur des solutions de cybersécurité hautes-performances, annonce que, dans le cadre du cyberpartenariat de l’OTAN avec l’industrie (NATO Industry Cyber Partnership – NICP), l’agence NCI (NATO Communications and Information) de l’OTAN a conclu un partenariat avec Fortinet.

Koen Gijsbers, Directeur Général du NCI « L’OTAN fait face à des menaces de cybersécurité à l’échelle mondiale, des menaces qui affectent directement les économies et les citoyens de chaque pays. Pour éviter ces risques, l’agence NCI mise sur le partage en amont d’informations sur les menaces et les vulnérabilités, avec des leaders mondiaux tels que Fortinet. »

Michael Xie, Fondateur et CTO de Fortinet « Les organisations, publiques ou privées, ainsi que les citoyens sont, tous les jours, confrontés aux cyber-attaques. Les menaces se multiplient, les surfaces d’attaques s’élargissent, et la croissance exponentielle des appareils de communication utilisés au quotidien, sont autant de vecteurs de complexité qui grèvent notre capacité à nous protéger. Si plus d’organisations partagent leurs informations de veille, nous pouvons, ensemble, mieux lutter contre les menaces évoluées et maîtriser les risques actuels, pour ainsi offrir une sécurité sans compromis et pérenne. »

Un partage bilatéral des informations

L’accord signé avec Fortinet favorise un partage bilatéral des informations, plus particulièrement en matière de veille sur les cybermenaces. Cette approche institue un moyen pertinent et efficace pour doper la cyber-résilience et maîtriser les vulnérabilités et les attaques. Cette initiative compte de nombreux volets, parmi lesquels :

  • Le renforcement de la cyberdéfense au niveau de la chaîne logistique de l’OTAN.
  • L’incitation des organisations à participer à des projets de défense intelligente à l’échelle mondiale.
  • Un meilleur partage d’expertise, d’informations et d’expériences, en matière de lutte contre la menace permanente des cyberattaques, avec notamment des informations sur les menaces, les vulnérabilités et les logiciels malveillants.
  • Une meilleure prise en compte et une compréhension plus pointue des risques de cybersécurité;
  • L’exploitation des réalisations du secteur privé pour étayer les capacités de défense;
  • Un support réactif, efficace et pertinent en cas d’incident de cybersécurité.

L’accord avec Fortinet est la nouvelle addition à une longue série de partenariats majeurs noués dans le cadre du NICP avec de nombreuses organisations industrielles. L’agence NCI est l’entité responsable de l’exploitation et de la défense des réseaux de l’OTAN.

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

L’OTAN et Fortinet signent un accord de partenariat en matière de cybersécurité

HUD 9th mars, 2016

Fortinet, acteur majeur des solutions de cybersécurité hautes-performances, annonce que, dans le cadre du cyberpartenariat de l’OTAN avec l’industrie (NATO Industry Cyber Partnership – NICP), l’agence NCI (NATO Communications and Information) de l’OTAN a conclu un partenariat avec Fortinet.

Koen Gijsbers, Directeur Général du NCI « L’OTAN fait face à des menaces de cybersécurité à l’échelle mondiale, des menaces qui affectent directement les économies et les citoyens de chaque pays. Pour éviter ces risques, l’agence NCI mise sur le partage en amont d’informations sur les menaces et les vulnérabilités, avec des leaders mondiaux tels que Fortinet. »

Michael Xie, Fondateur et CTO de Fortinet « Les organisations, publiques ou privées, ainsi que les citoyens sont, tous les jours, confrontés aux cyber-attaques. Les menaces se multiplient, les surfaces d’attaques s’élargissent, et la croissance exponentielle des appareils de communication utilisés au quotidien, sont autant de vecteurs de complexité qui grèvent notre capacité à nous protéger. Si plus d’organisations partagent leurs informations de veille, nous pouvons, ensemble, mieux lutter contre les menaces évoluées et maîtriser les risques actuels, pour ainsi offrir une sécurité sans compromis et pérenne. »

Un partage bilatéral des informations

L’accord signé avec Fortinet favorise un partage bilatéral des informations, plus particulièrement en matière de veille sur les cybermenaces. Cette approche institue un moyen pertinent et efficace pour doper la cyber-résilience et maîtriser les vulnérabilités et les attaques. Cette initiative compte de nombreux volets, parmi lesquels :

  • Le renforcement de la cyberdéfense au niveau de la chaîne logistique de l’OTAN.
  • L’incitation des organisations à participer à des projets de défense intelligente à l’échelle mondiale.
  • Un meilleur partage d’expertise, d’informations et d’expériences, en matière de lutte contre la menace permanente des cyberattaques, avec notamment des informations sur les menaces, les vulnérabilités et les logiciels malveillants.
  • Une meilleure prise en compte et une compréhension plus pointue des risques de cybersécurité;
  • L’exploitation des réalisations du secteur privé pour étayer les capacités de défense;
  • Un support réactif, efficace et pertinent en cas d’incident de cybersécurité.

L’accord avec Fortinet est la nouvelle addition à une longue série de partenariats majeurs noués dans le cadre du NICP avec de nombreuses organisations industrielles. L’agence NCI est l’entité responsable de l’exploitation et de la défense des réseaux de l’OTAN.

By
@coesteve1
backtotop