Championnes européennes de la transformation numérique, les entreprises françaises font du DevOps le fer de lance de leur stratégie digitale – Nouvelle étude DEVOPS par IDC pour CA TECHNOLOGIES

Man with future high tech smart glasses concept

En France, l’approche DevOps prend une dimension stratégique au sein des organisations

Expert en matière de transformation numérique, CA Technologies a confié à IDC une étude portant sur « Les dynamiques d’adoption et facteurs clés de succès des politiques DevOps ». A l’heure où les modèles économiques traditionnels sont remis en question, le schéma relationnel entre les entreprises et leurs clients change de façon irréversible. Dans ce nouveau contexte, l’approche DevOps nécessite non seulement de nouveaux outils technologiques mais aussi de nouvelles méthodes de collaboration. DevOps devient ainsi indispensable aux entreprises qui veulent développer leur activité dans le contexte de l’économie des applications.

DevOps : déjà identifié comme un levier de la transformation numérique en France

Le terme DevOps est devenu en quelques années un sujet de grand intérêt pour toutes les organisations qui conduisent leur transformation numérique. Selon  IDC, les initiatives en la matière ont commencé à se développer dans l’Hexagone depuis 2 à 3 ans. Ainsi, 44% des entreprises en France sont sensibilisées à une approche DevOps.

Pour Denis Herriau, Directeur Solutions Application Delivery : « Il s’agit d’une course contre la monte pour demeurer compétitif et survivre dans le nouveau modèle économique qu’est l’économie des applications ». Au cœur de la transformation numérique, l’approche DevOps en est la condition sine qua non. D’après IDC, le principal déclencheur identifié par 52% des entreprises interrogées repose sur leur projet de transformation numérique. Par ailleurs, 28% des entreprises n’ayant pas de projets DevOps pourraient y recourir pour répondre à leurs besoins de transformation numérique. Ces résultats ne sont guère étonnant pour un pays distingué parmi les plus matures en la matière. En effet, une précédente étude révélait que 61% des organisations françaises procèdent à leur transformation numérique dans le cadre d’un programme stratégique coordonné, soit le taux le plus élevé en Europe.

CA Techno

DevOps, les dynamiques d’adoption

Dans ce contexte, les besoins des entreprises se traduisent par une exigence toujours plus forte des directions métiers pour déployer rapidement leurs solutions (applications e-commerce, environnement multicanal, solutions sociales et collaboratives, applications mobiles).

Dans 94% des cas, la Direction des Systèmes d’Information (DSI) est toujours à l’origine du projet. Cela dit, une nouvelle tendance commence à s’affirmer. D’après IDC, pour 80% des entreprises, l’initiative DevOps est, désormais,  conjointement initiée par une autre direction, le plus souvent une direction métier. Les prévisions d’IDC indiquent que ce mouvement devrait continuer à s’amplifier. En effet, la finalité de telles initiatives est prioritairement de répondre à une problématique majeure rencontrée par les directions métiers : comment accélérer les changements et les déploiements applicatifs pour s’assurer que les directions métiers disposeront en permanence des solutions technologiques dont elles ont besoin, au moment où elles en ont besoin ? Les méthodologies Agile s’imposent comme une méthode de travail idéale pour la conduite des projets DevOps.

CA Techno1

Il s’agit donc pour la DSI de repenser son modèle de fonctionnement pour se rendre plus efficace au quotidien : mise en production accélérée, exploitation facilitée des applications, réactivité face aux demandes des Directions métiers, maîtrise des coûts. Des sujets d’autant plus critiques que la transformation numérique des  entreprises, déjà entamée pour nombre d’entre elles, positionne les usages numériques – et donc les applications informatiques – au centre de leur modèle de développement. 77% des structures interrogées par IDC indiquent qu’elles ont besoin d’accélérer le rythme de leurs déploiements applicatifs. Le défi qui se pose dès lors est d’encourager la collaboration entre les « Dev » et « Ops », deux populations diamétralement opposées et organisées en silos.

La réussite d’un projet DevOps passe par la transformation de la culture d’entreprise

La démarche DevOps répond avant tout aux nouveaux enjeux métiers des entreprises et ne constituent pas uniquement une démarche strictement technologique. Elle stimule la dynamique et l’innovation à tous les étages ! Accélérer le rythme de leurs déploiements applicatifs pour répondre aux besoins « métier » constitue une problématique délicate pour les entreprises : 64% d’entre elles indiquent faire face à des difficultés majeures pour accélérer les déploiements.

Un des critères clés de succès des initiatives DevOps, et non des moindres, est l’intégration d’une politique de conduite du changement et d’accompagnement des collaborateurs. L’étude menée à mis en lumière que 48% des entreprises estiment qu’une mauvaise conduite du changement (ou l’inexistence de conduite du changement) est un risque majeur d’échec des projets applicatifs.

Selon IDC, pour plus de 80% des entreprises interrogées ayant déployé une initiative DevOps, le pilotage du changement s’avère être une condition requise. Les « Dev » et « Ops » voient en effet leur mode de fonctionnement  remis en cause. Ce bouleversement organisationnel se traduit par une intensification de leur collaboration, imposant le partage d’un langage commun. La mise en place d’une conduite du changement et d’une politique d’évolution des compétences permettent à chacun de se positionner dans cette nouvelle organisation du travail. C’est un facteur de succès observé par 60% des entreprises pro-DevOps.

CA Techno3

Enfin, selon 80% des entreprises ayant déployé une initiative DevOps, l’implication de la direction générale est un facteur clé de succès permettant d’assurer l’adhésion des parties prenantes. Les bouleversements apportés par DevOps sont substantiels (modes de travail, évolution des compétences, formations, utilisation de nouveaux outils, … etc.) et constituent autant de freins à sa mise en œuvre. Et, les directions générales sont les seules à disposer d’un rôle légitime afin de fédérer l’ensemble des interlocuteurs autour d’une telle initiative.

Méthodologie de l’étude

Etude conduite par IDC pour CA Technologies au 2ème trimestre 2015, auprès de 201 entreprises françaises de plus 1000 salariés dans tous les secteurs (Santé, Finance, Industrie, Grande Distribution, Energie, BTP, Transport, Services, Administration Publique).

Pour accéder au livre blanc sur l’étude : cliquez ici.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Championnes européennes de la transformation numérique, les entreprises françaises font du DevOps le fer de lance de leur stratégie digitale – Nouvelle étude DEVOPS par IDC pour CA TECHNOLOGIES

Man with future high tech smart glasses concept 3rd décembre, 2015

En France, l’approche DevOps prend une dimension stratégique au sein des organisations

Expert en matière de transformation numérique, CA Technologies a confié à IDC une étude portant sur « Les dynamiques d’adoption et facteurs clés de succès des politiques DevOps ». A l’heure où les modèles économiques traditionnels sont remis en question, le schéma relationnel entre les entreprises et leurs clients change de façon irréversible. Dans ce nouveau contexte, l’approche DevOps nécessite non seulement de nouveaux outils technologiques mais aussi de nouvelles méthodes de collaboration. DevOps devient ainsi indispensable aux entreprises qui veulent développer leur activité dans le contexte de l’économie des applications.

DevOps : déjà identifié comme un levier de la transformation numérique en France

Le terme DevOps est devenu en quelques années un sujet de grand intérêt pour toutes les organisations qui conduisent leur transformation numérique. Selon  IDC, les initiatives en la matière ont commencé à se développer dans l’Hexagone depuis 2 à 3 ans. Ainsi, 44% des entreprises en France sont sensibilisées à une approche DevOps.

Pour Denis Herriau, Directeur Solutions Application Delivery : « Il s’agit d’une course contre la monte pour demeurer compétitif et survivre dans le nouveau modèle économique qu’est l’économie des applications ». Au cœur de la transformation numérique, l’approche DevOps en est la condition sine qua non. D’après IDC, le principal déclencheur identifié par 52% des entreprises interrogées repose sur leur projet de transformation numérique. Par ailleurs, 28% des entreprises n’ayant pas de projets DevOps pourraient y recourir pour répondre à leurs besoins de transformation numérique. Ces résultats ne sont guère étonnant pour un pays distingué parmi les plus matures en la matière. En effet, une précédente étude révélait que 61% des organisations françaises procèdent à leur transformation numérique dans le cadre d’un programme stratégique coordonné, soit le taux le plus élevé en Europe.

CA Techno

DevOps, les dynamiques d’adoption

Dans ce contexte, les besoins des entreprises se traduisent par une exigence toujours plus forte des directions métiers pour déployer rapidement leurs solutions (applications e-commerce, environnement multicanal, solutions sociales et collaboratives, applications mobiles).

Dans 94% des cas, la Direction des Systèmes d’Information (DSI) est toujours à l’origine du projet. Cela dit, une nouvelle tendance commence à s’affirmer. D’après IDC, pour 80% des entreprises, l’initiative DevOps est, désormais,  conjointement initiée par une autre direction, le plus souvent une direction métier. Les prévisions d’IDC indiquent que ce mouvement devrait continuer à s’amplifier. En effet, la finalité de telles initiatives est prioritairement de répondre à une problématique majeure rencontrée par les directions métiers : comment accélérer les changements et les déploiements applicatifs pour s’assurer que les directions métiers disposeront en permanence des solutions technologiques dont elles ont besoin, au moment où elles en ont besoin ? Les méthodologies Agile s’imposent comme une méthode de travail idéale pour la conduite des projets DevOps.

CA Techno1

Il s’agit donc pour la DSI de repenser son modèle de fonctionnement pour se rendre plus efficace au quotidien : mise en production accélérée, exploitation facilitée des applications, réactivité face aux demandes des Directions métiers, maîtrise des coûts. Des sujets d’autant plus critiques que la transformation numérique des  entreprises, déjà entamée pour nombre d’entre elles, positionne les usages numériques – et donc les applications informatiques – au centre de leur modèle de développement. 77% des structures interrogées par IDC indiquent qu’elles ont besoin d’accélérer le rythme de leurs déploiements applicatifs. Le défi qui se pose dès lors est d’encourager la collaboration entre les « Dev » et « Ops », deux populations diamétralement opposées et organisées en silos.

La réussite d’un projet DevOps passe par la transformation de la culture d’entreprise

La démarche DevOps répond avant tout aux nouveaux enjeux métiers des entreprises et ne constituent pas uniquement une démarche strictement technologique. Elle stimule la dynamique et l’innovation à tous les étages ! Accélérer le rythme de leurs déploiements applicatifs pour répondre aux besoins « métier » constitue une problématique délicate pour les entreprises : 64% d’entre elles indiquent faire face à des difficultés majeures pour accélérer les déploiements.

Un des critères clés de succès des initiatives DevOps, et non des moindres, est l’intégration d’une politique de conduite du changement et d’accompagnement des collaborateurs. L’étude menée à mis en lumière que 48% des entreprises estiment qu’une mauvaise conduite du changement (ou l’inexistence de conduite du changement) est un risque majeur d’échec des projets applicatifs.

Selon IDC, pour plus de 80% des entreprises interrogées ayant déployé une initiative DevOps, le pilotage du changement s’avère être une condition requise. Les « Dev » et « Ops » voient en effet leur mode de fonctionnement  remis en cause. Ce bouleversement organisationnel se traduit par une intensification de leur collaboration, imposant le partage d’un langage commun. La mise en place d’une conduite du changement et d’une politique d’évolution des compétences permettent à chacun de se positionner dans cette nouvelle organisation du travail. C’est un facteur de succès observé par 60% des entreprises pro-DevOps.

CA Techno3

Enfin, selon 80% des entreprises ayant déployé une initiative DevOps, l’implication de la direction générale est un facteur clé de succès permettant d’assurer l’adhésion des parties prenantes. Les bouleversements apportés par DevOps sont substantiels (modes de travail, évolution des compétences, formations, utilisation de nouveaux outils, … etc.) et constituent autant de freins à sa mise en œuvre. Et, les directions générales sont les seules à disposer d’un rôle légitime afin de fédérer l’ensemble des interlocuteurs autour d’une telle initiative.

Méthodologie de l’étude

Etude conduite par IDC pour CA Technologies au 2ème trimestre 2015, auprès de 201 entreprises françaises de plus 1000 salariés dans tous les secteurs (Santé, Finance, Industrie, Grande Distribution, Energie, BTP, Transport, Services, Administration Publique).

Pour accéder au livre blanc sur l’étude : cliquez ici.

By
@coesteve1
backtotop