L’intelligence opérationnelle dompte la complexité des problématiques IT

finger-man-451211_640

Le rapport Quocirca dévoile les problématiques IT majeures pour les entreprises européennes : les enjeux de sécurité ne sont pas suffisamment pris au sérieux

Splunk Inc., le fournisseur de plateforme logiciel leader dans la gestion en temps réel de l’Intelligence Opérationnelle, annonce la publication des résultats de la nouvelle étude « Maître des Machines II », réalisée par le cabinet d’analyse Quocirca. Le rapport révèle que les organisations dotées de la capacité d’Intelligence Opérationnelle la plus élevée sont celles qui possèdent le plus d’atouts pour surmonter la complexité des problématiques IT, toujours plus nombreuses. Ces problématiques se manifestent sous la forme de menaces de sécurité (jusqu’à 25% depuis 2013), de chaos des données (jusqu’à 22%) et de mauvaises expériences clients (jusqu’à 21%), qui ensemble contribuent à complexifier le travail des managers IT en entreprise.

« Alors que les entreprises se libèrent des contraintes budgétaires liées à la crise financière passée, les départements IT redéployent leurs efforts pour apporter de la valeur aux enjeux business, à commencer par développer une meilleure expérience client alors que les interactions se font par de multiples canaux », explique Bob Tarzey, analyste chez Quocirca. « Cette évolution conduit à intensifier la complexité des problématiques IT et à augmenter le volume des données machines, qui, si elles sont mal gérées, entraînent une augmentation du chaos des données. En revanche, si ces données sont correctement collectées et exploitées, il est possible d’en obtenir une meilleure visibilité grâce à une intelligence opérationnelle performante. Les bénéfices qui en résultent sont précieux pour les entreprises : une meilleure connaissance des enjeux de sécurité, un système plus réactif et un service client amélioré à tous les niveaux. »

L’étude identifie trois domaines pour lesquels une bonne Intelligence Opérationnelle permet de surmonter la complexité des problématiques IT :

  • La complexité des infrastructures IT : le recours de plus en plus fréquent aux services en cloud se greffe à la complexité IT générale. Les systèmes deviennent ainsi plus hybrides alors que les organisations se débattent encore à appréhender intérêts et inconvénients des offres on-premise ou cloud. C’est pourquoi les organisations confrontées à des systèmes IT plus hétérogènes et complexes doivent s’appuyer sur l’Intelligence Opérationnelle pour faciliter l’indispensable gestion des données.
  • L’expérience client multicanale : Avec 68% des organisations qui dépendent de l’expérience client multicanale à un niveau moyen ou élevé, les entreprises doivent faire face à des volumes de données en augmentation depuis l’apparition des applications mobiles, des médias sociaux ou des appareils dotés de capteurs. Les organisations qui s’appuient sur cette expérience client multicanale ont tout intérêt à miser sur l’Intelligence Opérationnelle pour obtenir de précieuses analyses sur les comportements des clients.
  • Lasécurité : la problématique IT qui a pris le plus d’ampleur entre 2013 et 2015 est celle des menaces de sécurité via les systèmes informatiques. Tandis que l’Intelligence Opérationnelle aide à surmonter la complexité, elle permet aussi à ceux qui ont une bonne visibilité des menaces d’être moins complaisants envers les problématiques IT que ceux qui ont un manque de visibilité.

« Les clients de Splunk s’offrent un avantage réel dans plusieurs domaines de leur activité, dès lors qu’ils s’appuient sur l’exploitation des données machines pour une vision opérationnelle précise et en temps réel », déclare Adam Bangle, VP EMEA chez Splunk. « Ce n’est pas surprenant que ce soient les organisations qui exploitent le mieux l’Intelligence Opérationnelle qui soient les mieux équipées pour gérer la complexité du paysage IT actuel. »

Pour en savoir plus, essayez notre outil d’auto-évaluation sur oibenchmark.com pour déterminer la maturité de votre organisation concernant l’Intelligence Opérationnelle, et échangez avec Tarzey et Matt Davies, Chefs Marketing EMEA chez Splunk, pour un webinar en ligne sur. Inscription ici.

Splunk-Master-of-Machines-II_infographic_FRENCH_FINAL

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

L’intelligence opérationnelle dompte la complexité des problématiques IT

finger-man-451211_640 23rd juin, 2015

Le rapport Quocirca dévoile les problématiques IT majeures pour les entreprises européennes : les enjeux de sécurité ne sont pas suffisamment pris au sérieux

Splunk Inc., le fournisseur de plateforme logiciel leader dans la gestion en temps réel de l’Intelligence Opérationnelle, annonce la publication des résultats de la nouvelle étude « Maître des Machines II », réalisée par le cabinet d’analyse Quocirca. Le rapport révèle que les organisations dotées de la capacité d’Intelligence Opérationnelle la plus élevée sont celles qui possèdent le plus d’atouts pour surmonter la complexité des problématiques IT, toujours plus nombreuses. Ces problématiques se manifestent sous la forme de menaces de sécurité (jusqu’à 25% depuis 2013), de chaos des données (jusqu’à 22%) et de mauvaises expériences clients (jusqu’à 21%), qui ensemble contribuent à complexifier le travail des managers IT en entreprise.

« Alors que les entreprises se libèrent des contraintes budgétaires liées à la crise financière passée, les départements IT redéployent leurs efforts pour apporter de la valeur aux enjeux business, à commencer par développer une meilleure expérience client alors que les interactions se font par de multiples canaux », explique Bob Tarzey, analyste chez Quocirca. « Cette évolution conduit à intensifier la complexité des problématiques IT et à augmenter le volume des données machines, qui, si elles sont mal gérées, entraînent une augmentation du chaos des données. En revanche, si ces données sont correctement collectées et exploitées, il est possible d’en obtenir une meilleure visibilité grâce à une intelligence opérationnelle performante. Les bénéfices qui en résultent sont précieux pour les entreprises : une meilleure connaissance des enjeux de sécurité, un système plus réactif et un service client amélioré à tous les niveaux. »

L’étude identifie trois domaines pour lesquels une bonne Intelligence Opérationnelle permet de surmonter la complexité des problématiques IT :

  • La complexité des infrastructures IT : le recours de plus en plus fréquent aux services en cloud se greffe à la complexité IT générale. Les systèmes deviennent ainsi plus hybrides alors que les organisations se débattent encore à appréhender intérêts et inconvénients des offres on-premise ou cloud. C’est pourquoi les organisations confrontées à des systèmes IT plus hétérogènes et complexes doivent s’appuyer sur l’Intelligence Opérationnelle pour faciliter l’indispensable gestion des données.
  • L’expérience client multicanale : Avec 68% des organisations qui dépendent de l’expérience client multicanale à un niveau moyen ou élevé, les entreprises doivent faire face à des volumes de données en augmentation depuis l’apparition des applications mobiles, des médias sociaux ou des appareils dotés de capteurs. Les organisations qui s’appuient sur cette expérience client multicanale ont tout intérêt à miser sur l’Intelligence Opérationnelle pour obtenir de précieuses analyses sur les comportements des clients.
  • Lasécurité : la problématique IT qui a pris le plus d’ampleur entre 2013 et 2015 est celle des menaces de sécurité via les systèmes informatiques. Tandis que l’Intelligence Opérationnelle aide à surmonter la complexité, elle permet aussi à ceux qui ont une bonne visibilité des menaces d’être moins complaisants envers les problématiques IT que ceux qui ont un manque de visibilité.

« Les clients de Splunk s’offrent un avantage réel dans plusieurs domaines de leur activité, dès lors qu’ils s’appuient sur l’exploitation des données machines pour une vision opérationnelle précise et en temps réel », déclare Adam Bangle, VP EMEA chez Splunk. « Ce n’est pas surprenant que ce soient les organisations qui exploitent le mieux l’Intelligence Opérationnelle qui soient les mieux équipées pour gérer la complexité du paysage IT actuel. »

Pour en savoir plus, essayez notre outil d’auto-évaluation sur oibenchmark.com pour déterminer la maturité de votre organisation concernant l’Intelligence Opérationnelle, et échangez avec Tarzey et Matt Davies, Chefs Marketing EMEA chez Splunk, pour un webinar en ligne sur. Inscription ici.

Splunk-Master-of-Machines-II_infographic_FRENCH_FINAL

By
@coesteve1
backtotop