HTTPCS, un hacker qui vous veut du bien

Déjà 7000 sites marchands et 70% du CAC 40 lui font confiance

80% des sites français présentent des failles de sécurité et sont susceptibles d’être victimes de cyber attaques, dont le vol de données clients, comme Orange en a fait l’amère expérience récemment. Que faire face à un tel déficit de sécurité qui sévit sur le web français ? Fort de ce constat, HTTPCS propose un scanner automatisé qui détecte et corrige ces failles de sécurité.

Faille de sécurité, faille de confiance

Aujourd’hui, le constat est là, la majorité des sites français sont exposés à un piratage informatique. En France, le développement intensifié du e-commerce ne s’est pas accompagné d’une montée en puissance de la sécurité informatique. Si le piratage à échelle mondiale a pu se concentrer sur les sites anglophones, plusieurs affaires de vol des données ont démontré qu’éditer un site web dans la langue de Molière ne permet pas, ou plus, de passer à travers les mailles du filet.

Les conséquences sont multiples et touchent tous les acteurs de l’écosystème, de la multinationale au particulier, impactant négativement l’économie française. Outre le risque accru d’espionnage industriel, les entreprises doivent faire face à la méfiance des internautes de plus en plus exigeants sur la sécurité de leurs données. Un abandon de panier sur deux sur un site marchand est dû à une incertitude quant à la sécurité du site[1].

HTTPCS scanne et répare toutes les failles

L’anti-virus est devenu obsolète face à la multiplication des menaces. Certains n’ont pas hésité à signer son certificat de décès[2]. Il est donc urgent de repenser la sécurité des sites web et ceci de manière offensive.

Devant le développement exponentiel du contenu d’Internet et de l’imagination sans bornes des « pirates » il faut être protégé à chaque instant et sur toutes les pages du site. La  solution la plus simple et la plus efficace est le scanner automatisé HTTPCS, une protection anti-failles offensive. Ce scanner détecte instantanément tous les types de failles et propose immédiatement aux propriétaires une contre-mesure facile à appliquer soi-même. Le créateur de HTTPCS, Mohammed Boumediane, précise: ‘’Aujourd’hui les hackers malhonnêtes vivent du piratage discret des bases de données, veillant à ne pas déclencher d’alertes. Ce piratage peut avoir des conséquences dramatiques pour l’internaute qui demeure dans l’ignorance du vol de ses données personnelles.’’

HTTPCS est destiné à tous, de la PME aux grands groupes, afin de garantir la sécurité des sites et des transactions financières. Le sceau HTTPSC secured apparaissant sur les sites garantit l’absence totale de failles à l’instant T, ce sceau étant automatiquement retiré dès qu’une faille est détectée.

Parcours d’exception d’un génie du web

Mohammed Boumediane, 27 ans, ingénieur de formation et consultant en sécurité informatique, est à l’origine du développement de HTTPCS. Passionné de cryptologie depuis son adolescence, il n’a cessé de développer son expertise en cyber sécurité devenant consultant pour des cabinets d’audit, et aujourd’hui auprès des législateurs nationaux et européens et de divers pays de l’OTAN. Mohammed Boumediane est un ‘white hat’, un hacker qui œuvre pour renforcer la sécurité des sites.

Fort de son expertise, il développe une première version du scanner HTTPCS en 2012. Aujourd’hui basée à Montpellier, la société éditrice de HTTPCS prévoit déjà 100 000 sites Web dotés du sceau HTTPCS secured d’ici la fin de l’année !

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

HTTPCS, un hacker qui vous veut du bien

21st mai, 2014

Déjà 7000 sites marchands et 70% du CAC 40 lui font confiance

80% des sites français présentent des failles de sécurité et sont susceptibles d’être victimes de cyber attaques, dont le vol de données clients, comme Orange en a fait l’amère expérience récemment. Que faire face à un tel déficit de sécurité qui sévit sur le web français ? Fort de ce constat, HTTPCS propose un scanner automatisé qui détecte et corrige ces failles de sécurité.

Faille de sécurité, faille de confiance

Aujourd’hui, le constat est là, la majorité des sites français sont exposés à un piratage informatique. En France, le développement intensifié du e-commerce ne s’est pas accompagné d’une montée en puissance de la sécurité informatique. Si le piratage à échelle mondiale a pu se concentrer sur les sites anglophones, plusieurs affaires de vol des données ont démontré qu’éditer un site web dans la langue de Molière ne permet pas, ou plus, de passer à travers les mailles du filet.

Les conséquences sont multiples et touchent tous les acteurs de l’écosystème, de la multinationale au particulier, impactant négativement l’économie française. Outre le risque accru d’espionnage industriel, les entreprises doivent faire face à la méfiance des internautes de plus en plus exigeants sur la sécurité de leurs données. Un abandon de panier sur deux sur un site marchand est dû à une incertitude quant à la sécurité du site[1].

HTTPCS scanne et répare toutes les failles

L’anti-virus est devenu obsolète face à la multiplication des menaces. Certains n’ont pas hésité à signer son certificat de décès[2]. Il est donc urgent de repenser la sécurité des sites web et ceci de manière offensive.

Devant le développement exponentiel du contenu d’Internet et de l’imagination sans bornes des « pirates » il faut être protégé à chaque instant et sur toutes les pages du site. La  solution la plus simple et la plus efficace est le scanner automatisé HTTPCS, une protection anti-failles offensive. Ce scanner détecte instantanément tous les types de failles et propose immédiatement aux propriétaires une contre-mesure facile à appliquer soi-même. Le créateur de HTTPCS, Mohammed Boumediane, précise: ‘’Aujourd’hui les hackers malhonnêtes vivent du piratage discret des bases de données, veillant à ne pas déclencher d’alertes. Ce piratage peut avoir des conséquences dramatiques pour l’internaute qui demeure dans l’ignorance du vol de ses données personnelles.’’

HTTPCS est destiné à tous, de la PME aux grands groupes, afin de garantir la sécurité des sites et des transactions financières. Le sceau HTTPSC secured apparaissant sur les sites garantit l’absence totale de failles à l’instant T, ce sceau étant automatiquement retiré dès qu’une faille est détectée.

Parcours d’exception d’un génie du web

Mohammed Boumediane, 27 ans, ingénieur de formation et consultant en sécurité informatique, est à l’origine du développement de HTTPCS. Passionné de cryptologie depuis son adolescence, il n’a cessé de développer son expertise en cyber sécurité devenant consultant pour des cabinets d’audit, et aujourd’hui auprès des législateurs nationaux et européens et de divers pays de l’OTAN. Mohammed Boumediane est un ‘white hat’, un hacker qui œuvre pour renforcer la sécurité des sites.

Fort de son expertise, il développe une première version du scanner HTTPCS en 2012. Aujourd’hui basée à Montpellier, la société éditrice de HTTPCS prévoit déjà 100 000 sites Web dotés du sceau HTTPCS secured d’ici la fin de l’année !

By
@coesteve1
backtotop