in

La SEC renverserait l’ETF Bitcoin à effet de levier de Valkyrie

Des rapports émergent selon lesquels la Securities and Exchange Commission des États-Unis a rejeté une, voire deux, récentes demandes de fonds négociés en bourse Bitcoin, signalant que le régulateur n’est pas encore tout à fait prêt pour des produits à terme plus exotiques.

Juste un jour environ après que Valkyrie ait déposé un ETF à terme Bitcoin à effet de levier et que Direxion ait demandé un fonds inverse pour les ours, la SEC semble avoir opposé son veto aux deux.

Le 28 octobre, Eric Balchunas, analyste principal des ETF de Bloomberg, a fait référence à une alerte Dow Jones indiquant que le fonds à effet de levier Valkyrie avait été mis en veilleuse par la SEC. Il a ajouté que cette décision s’appliquerait probablement également à la demande de fonds inversé.

On dirait que la SEC ne l’a pas avec les ETF à terme Bitcoin à effet de levier (et probablement inverses). Ça ne peut pas faire de mal d’essayer. Étaient-ils passés par des véhicules commerciaux d’un milliard de dollars en quelques années. via Dow Jones pic.twitter.com/MspMRf3hL9

– Éric Balchunas (@EricBalchunas) 27 octobre 2021

Le 26 octobre, l’émetteur d’ETF Direxion a déposé un ETF Bitcoin Strategy Bear qui permettrait aux spéculateurs d’acheter des contrats à terme qui vendent à découvert le prix du BTC. Le même jour, Valkyrie a déposé un ETF à terme BTC à effet de levier qui aurait offert une exposition de 1,25 fois à l’actif.

Le produit Direxion investi uniquement dans des contrats à terme, cependant, celui de Valkyrie aurait détenu des contrats à terme, des swaps, des options et des contrats à terme. Une autre alerte Dow Jones a signalé que la SEC ne semble actuellement intéressée que par les produits à terme direct, les fonds qui achètent des contrats auprès du Chicago Mercantile Exchange (CME).

Le régulateur ne semble pas disposé à approuver les produits qui investissent dans l’actif lui-même ou quoi que ce soit d’autre que les contrats à terme CME à ce stade. Balchunas a confirmé :

« Ce serait intéressant (et poss) s’ils laissaient passer l’Inverse. Celui-là était limité aux futures. Valkyrie s’écartait un peu de cette langue.

En rapport: La crypto franchit la barrière des ETF de Wall Street : un tournant ou un pis-aller ?

Président du magasin ETF, Nate Geraci, signalé que deux autres ETF avaient été demandés le 27 octobre par AXS Investments. Les documents déposés auprès de la SEC concernent un ETF de stratégie Bitcoin régulier similaire aux deux déjà approuvés, et un autre fonds à découvert ou inverse.

Un autre rapport de Dow Jones indique que Grayscale est convaincu que la SEC sera prête à approuver un ETF Bitcoin spot d’ici juillet 2022.

Le 19 octobre, Grayscale a déposé une demande auprès de la SEC pour convertir son populaire Bitcoin Trust (GBTC) en un fonds au comptant adossé à l’actif lui-même, par opposition à des contrats à terme.

Geraci, a commenté le manque actuel de réglementation sur les marchés cryptographiques au comptant : « Donc, les marchés/échanges cryptographiques seront-ils réglementés d’ici là ? Cela semble ambitieux.

Dans les nouvelles connexes, VanEck fait les derniers préparatifs pour le lancement de son ETF Bitcoin Strategy qui se négociera sous le ticker XBTF. Mercredi, Balchunas mentionné il y avait de « bonnes chances » qu’il puisse commencer à se négocier le vendredi 29 octobre, mais peut-être jeudi.

Written by Lucie Wellgarde

Afin d'inciter mes lecteurs à s'intéresser au sujet, je m'efforce de présenter un assortiment varié de documents. Outre des informations sur l'alimentation et la politique asiatiques, africaines et américaines, j'aborde également la technologie et la politique.