Passeport biométrique : Où en est-on ?

Depuis 2009, les documents de voyage délivrés par les autorités sont devenus biométriques. Cet article permet de faire le point sur les différentes démarches pour la demande de passeport biométrique ainsi que sur les multiples changements apportés par ce document.

Le contexte du passeport biométrique actuel

Du côté des voyageurs, l’utilisation du passeport biométrique est bien plus pratique que l’ancien. Les données personnelles sont sécurisées et difficiles à falsifier. Ainsi, les démarches au niveau des douanes et des frontières sont censées se simplifier grâce à l’usage de ce type de document.

Le passeport biométrique dans le cadre d’un voyage aux États-Unis démontre par exemple l’étendue des possibilités offertes. Les VISAS sont supprimés et remplacés par ce que l’on appelle l’ESTA. Cette autorisation électronique a pour particularité d’être entièrement digitalisée, depuis son processus de demande en ligne jusqu’à sa délivrance par les services d’immigration américaine.

Obtenir un passeport est également bien plus facile depuis 2009. Des services en ligne sont désormais disponibles pour faciliter les demandes de passeports biométriques. L’usage de ce document est réputé quasiment infalsifiable et inimitable. Il est censé rendre la tâche des agents de l’immigration plus simple. Ce système permet d’éviter les fraudes et les usurpations d’identité.

Les améliorations à apporter

Comme le passeport biométrique intègre les empreintes digitales de 8 doigts, le déplacement en mairie est obligatoire lors du dépôt de dossier pour une première demande. Cependant, cette présence physique du titulaire n’est obligatoire que pour une demande de nouveau passeport.

Les usagers peuvent parfois rencontrer un problème d’ordre technique. En effet, toutes les mairies ne disposent pas encore de station permettant la prise d’empreinte. Donc elles ne sont pas toutes en mesure de délivrer des passeports.

Certains problèmes ont également été constatés notamment au niveau de l’exploitation des données contenues dans les passeports biométriques. Depuis la mise en circulation de cette version, des empreintes digitales sont inutilisables dans 20 % des cas (probablement dues à une mauvaise formation des agents de la mairie sur la manipulation de la station).

Pour que le système dans son intégralité fonctionne correctement, des études ont été réalisées pour déterminer les améliorations à apporter. L’Agence Nationale des Titres Sécurisés a été créée justement dans le but de veiller au bon fonctionnement de ce dispositif. L’agence se concentre notamment sur la fluidification de la vérification d’identité des voyageurs aux frontières afin de permettre à ceux-ci d’en faire une plus agréable expérience. La protection des identités numériques est également l’une des priorités de l’Agence.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Passeport biométrique : Où en est-on ?

8th janvier, 2017

Depuis 2009, les documents de voyage délivrés par les autorités sont devenus biométriques. Cet article permet de faire le point sur les différentes démarches pour la demande de passeport biométrique ainsi que sur les multiples changements apportés par ce document.

Le contexte du passeport biométrique actuel

Du côté des voyageurs, l’utilisation du passeport biométrique est bien plus pratique que l’ancien. Les données personnelles sont sécurisées et difficiles à falsifier. Ainsi, les démarches au niveau des douanes et des frontières sont censées se simplifier grâce à l’usage de ce type de document.

Le passeport biométrique dans le cadre d’un voyage aux États-Unis démontre par exemple l’étendue des possibilités offertes. Les VISAS sont supprimés et remplacés par ce que l’on appelle l’ESTA. Cette autorisation électronique a pour particularité d’être entièrement digitalisée, depuis son processus de demande en ligne jusqu’à sa délivrance par les services d’immigration américaine.

Obtenir un passeport est également bien plus facile depuis 2009. Des services en ligne sont désormais disponibles pour faciliter les demandes de passeports biométriques. L’usage de ce document est réputé quasiment infalsifiable et inimitable. Il est censé rendre la tâche des agents de l’immigration plus simple. Ce système permet d’éviter les fraudes et les usurpations d’identité.

Les améliorations à apporter

Comme le passeport biométrique intègre les empreintes digitales de 8 doigts, le déplacement en mairie est obligatoire lors du dépôt de dossier pour une première demande. Cependant, cette présence physique du titulaire n’est obligatoire que pour une demande de nouveau passeport.

Les usagers peuvent parfois rencontrer un problème d’ordre technique. En effet, toutes les mairies ne disposent pas encore de station permettant la prise d’empreinte. Donc elles ne sont pas toutes en mesure de délivrer des passeports.

Certains problèmes ont également été constatés notamment au niveau de l’exploitation des données contenues dans les passeports biométriques. Depuis la mise en circulation de cette version, des empreintes digitales sont inutilisables dans 20 % des cas (probablement dues à une mauvaise formation des agents de la mairie sur la manipulation de la station).

Pour que le système dans son intégralité fonctionne correctement, des études ont été réalisées pour déterminer les améliorations à apporter. L’Agence Nationale des Titres Sécurisés a été créée justement dans le but de veiller au bon fonctionnement de ce dispositif. L’agence se concentre notamment sur la fluidification de la vérification d’identité des voyageurs aux frontières afin de permettre à ceux-ci d’en faire une plus agréable expérience. La protection des identités numériques est également l’une des priorités de l’Agence.

By
@coesteve1
backtotop