Les environnements de travail mobiles ne sont pas prêts pour les cybermenaces de demain – DIMENSION DATA

Tandis que le poste de travail mobile change potentiellement la donne pour les entreprises, il expose les collaborateurs nomades à des risques de sécurité et des vulnérabilités 

Dimension Data, fournisseur mondial de solutions et de services de technologies de l’information et de la communication, au chiffre d’affaires de 7,5 milliard USD, publie le livre blanc¹ Securing Workspaces for Tomorrow, qui examine la nécessité pour les entreprises de se transformer afin de permettre à leurs collaborateurs de travailler dans des environnements plus mobiles. En effet, les entreprises qui n’offrent pas à leur personnel un environnement de travail flexible, autonome et créatif risquent de ne pas attirer et conserver une nouvelle génération de talents. Or la plupart des environnements de travail ne sont pas prêts pour les cyber menaces de demain.

Alors qu’un nombre croissant d’entreprises aspirent à créer les environnements de travail du futur et à mettre à profit les avantages d’un personnel mobile faisant appel à des plates-formes cloud, il est plus que nécessaire de prendre les mesures appropriées afin de protéger les données, les infrastructures, les applications et les utilisateurs où qu’ils se trouvent. Les équipements, environnements, applications et technologies émergentes se connectent tous à Internet, ouvrant potentiellement des portes d’entrée aux cybercriminels qui exploitent les vulnérabilités de ce nouvel environnement de travail.

« Tandis que le poste de travail mobile change potentiellement la donne pour les entreprises, il expose les collaborateurs nomades à des risques de sécurité et des vulnérabilités car ils ne bénéficient pas de la protection en vigueur à l’intérieur de l’entreprise. En outre, les entreprises autorisent de plus en plus le BYOD dans l’environnement de travail, ce qui accroît le risque de fuite de données en raison du manque de contrôle ou de visibilité sur les équipements personnels ou encore d’accès illicite au réseau de l’entreprise en cas de perte ou de vol de l’appareil », commente Matthew Gyde Group Executive – Sécurité de Dimension Data.

Parmi les autres aspects marquants abordés dans le livre blanc Securing Workspaces for Tomorrow :

  • Bureaux intelligents – L’Internet des objets ouvre la voie à l’Internet des menaces :les environnements de travail du futur, connectés à l’IoT, offrent un degré de contrôle et de personnalisation sans précédent. L’environnement bureautique fait davantage appel à la vidéosurveillance, ainsi qu’à des systèmes intelligents pour le verrouillage des portes ou l’éclairage, pilotés par les utilisateurs à partir de smartphones et de hubs. Cependant, ces équipements connectés et leurs hubs pourraient être davantage exposés aux cyberattaques car ils sont généralement dotés de fonctions de sécurité rudimentaires.
  • Les cyberattaques passent inaperçues la plupart du temps : elles se dissimulent souvent dans du trafic HTTPS crypté ou des documents d’apparence inoffensive (Word ou PDF, par exemple).
  • L’utilisateur final constitue le maillon faible et une menace interne : 54 % des professionnels de la sécurité à travers le monde considèrent le phishing ou l’ingénierie sociale comme l’une des deux techniques malveillantes les plus courantes.
  • Les cybercriminels pourraient cibler les plates-formes SaaS (Software as a Service) :si des données sont transmises dans le cloud sont interceptées ou qu’elles y sont stockées sans un cryptage approprié, elles deviennent instantanément une mine d’or pour ceux qui les découvrent.
  • Blocage des menaces par une analytique de sécurité contextuelle : l’analytique de sécurité contextuelle peut permettre de détecter rapidement un large éventail d’attaques avancées telles que les assauts DDoS volumétriques, les malwares « zero day » et les menaces internes. Associée à une surveillance latérale continue des réseaux d’entreprise au niveau des utilisateurs, des équipements et des applications, cette solution accélère la réponse aux incidents, améliore les investigations et réduit le risque pour les entreprises. 

Cliquez ici pour télécharger le livre blanc Securing Workspaces for Tomorrow.

¹ Dimension Data a confié à Frost & Sullivan l’étude et la rédaction du livre blanc Securing Workspaces for Tomorrow.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Les environnements de travail mobiles ne sont pas prêts pour les cybermenaces de demain – DIMENSION DATA

12th octobre, 2016

Tandis que le poste de travail mobile change potentiellement la donne pour les entreprises, il expose les collaborateurs nomades à des risques de sécurité et des vulnérabilités 

Dimension Data, fournisseur mondial de solutions et de services de technologies de l’information et de la communication, au chiffre d’affaires de 7,5 milliard USD, publie le livre blanc¹ Securing Workspaces for Tomorrow, qui examine la nécessité pour les entreprises de se transformer afin de permettre à leurs collaborateurs de travailler dans des environnements plus mobiles. En effet, les entreprises qui n’offrent pas à leur personnel un environnement de travail flexible, autonome et créatif risquent de ne pas attirer et conserver une nouvelle génération de talents. Or la plupart des environnements de travail ne sont pas prêts pour les cyber menaces de demain.

Alors qu’un nombre croissant d’entreprises aspirent à créer les environnements de travail du futur et à mettre à profit les avantages d’un personnel mobile faisant appel à des plates-formes cloud, il est plus que nécessaire de prendre les mesures appropriées afin de protéger les données, les infrastructures, les applications et les utilisateurs où qu’ils se trouvent. Les équipements, environnements, applications et technologies émergentes se connectent tous à Internet, ouvrant potentiellement des portes d’entrée aux cybercriminels qui exploitent les vulnérabilités de ce nouvel environnement de travail.

« Tandis que le poste de travail mobile change potentiellement la donne pour les entreprises, il expose les collaborateurs nomades à des risques de sécurité et des vulnérabilités car ils ne bénéficient pas de la protection en vigueur à l’intérieur de l’entreprise. En outre, les entreprises autorisent de plus en plus le BYOD dans l’environnement de travail, ce qui accroît le risque de fuite de données en raison du manque de contrôle ou de visibilité sur les équipements personnels ou encore d’accès illicite au réseau de l’entreprise en cas de perte ou de vol de l’appareil », commente Matthew Gyde Group Executive – Sécurité de Dimension Data.

Parmi les autres aspects marquants abordés dans le livre blanc Securing Workspaces for Tomorrow :

  • Bureaux intelligents – L’Internet des objets ouvre la voie à l’Internet des menaces :les environnements de travail du futur, connectés à l’IoT, offrent un degré de contrôle et de personnalisation sans précédent. L’environnement bureautique fait davantage appel à la vidéosurveillance, ainsi qu’à des systèmes intelligents pour le verrouillage des portes ou l’éclairage, pilotés par les utilisateurs à partir de smartphones et de hubs. Cependant, ces équipements connectés et leurs hubs pourraient être davantage exposés aux cyberattaques car ils sont généralement dotés de fonctions de sécurité rudimentaires.
  • Les cyberattaques passent inaperçues la plupart du temps : elles se dissimulent souvent dans du trafic HTTPS crypté ou des documents d’apparence inoffensive (Word ou PDF, par exemple).
  • L’utilisateur final constitue le maillon faible et une menace interne : 54 % des professionnels de la sécurité à travers le monde considèrent le phishing ou l’ingénierie sociale comme l’une des deux techniques malveillantes les plus courantes.
  • Les cybercriminels pourraient cibler les plates-formes SaaS (Software as a Service) :si des données sont transmises dans le cloud sont interceptées ou qu’elles y sont stockées sans un cryptage approprié, elles deviennent instantanément une mine d’or pour ceux qui les découvrent.
  • Blocage des menaces par une analytique de sécurité contextuelle : l’analytique de sécurité contextuelle peut permettre de détecter rapidement un large éventail d’attaques avancées telles que les assauts DDoS volumétriques, les malwares « zero day » et les menaces internes. Associée à une surveillance latérale continue des réseaux d’entreprise au niveau des utilisateurs, des équipements et des applications, cette solution accélère la réponse aux incidents, améliore les investigations et réduit le risque pour les entreprises. 

Cliquez ici pour télécharger le livre blanc Securing Workspaces for Tomorrow.

¹ Dimension Data a confié à Frost & Sullivan l’étude et la rédaction du livre blanc Securing Workspaces for Tomorrow.

By
@coesteve1
backtotop