Secteur du conseil & réseaux sociaux : faire plus ou faire mieux ? Etude Enderby septembre 2016 : 83 cabinets de conseil face au défi du numérique

doodle communication background

Après les trois premiers volets consacrés à la digitalisation des professionnels du capital-risque[1], du chiffre[2] et des avocats d’affaires[3], Enderby publie sa quatrième étude décryptant l’activité de 83 cabinets de conseil sélectionnés dans le Guide des cabinets de conseil en management et organisation.

  • 100 % des cabinets sont présents sur LinkedIn, deux tiers sur Twitter.
  • 89 % des dirigeants des cabinets sont inscrits sur LinkedIn. Seulement 25 % sont présents surTwitter.
  • 74 % des cabinets présents sur Twitter ont une bonne activité sur ce réseau, mais ils ne sont que 51 % sur LinkedIn.
  • Sur les 6 expertises analysées, les cabinets spécialisés en banque-assurance/SI sont moteurs dans la marche vers la digitalisation du conseil.

Enderby, cabinet indépendant de conseil en stratégies de communication, relations publics et influence, spécialisé dans les métiers de conseil aux entreprises et leurs dirigeants (secteurs audit, conseil, finance, juridique, assurance et immobilier), publie les résultats de son étude « Secteur du conseil & réseaux sociaux : 83 cabinets de conseil face au défi du numérique ».

Cette étude quantifie le comportement des cabinets de conseil et de leurs dirigeants sur Twitter et LinkedIn et révèle autant de bonnes performances dans l’utilisation des réseaux sociaux professionnels que de manque d’implication sous certains aspects.

160927_etude-enderby_secteur-du-conseil-reseaux-sociaux_infographie-1

100 % des cabinets présents sur LinkedIn, deux tiers sur Twitter

Sans surprise, la totalité des cabinets de conseil ont choisi d’être présent sur LinkedIn. En revanche, ils sont 69 % à avoir choisi d’intégrer la twittosphère. LinkedIn est donc perçu comme le réseau social de référence pour les professionnels du conseil.

160927_etude-enderby_secteur-du-conseil-reseaux-sociaux_infographie-2

Les cabinets internationaux sont plus actifs que les francophones sur les deux supports de networking professionnel.

Plus les cabinets sont importants en termes de chiffre d’affaires et d’effectif, plus ils sont susceptibles d’être présents sur les deux réseaux sociaux et d’y être actif. Sur Twitter, 80 % des cabinets employant plus de 500 personnes sont présents et autant si l’on prend les cabinets ayant un chiffre d’affaires supérieur à 60 millions d’euros.

« Pour être au plus proche de leurs communautés, les cabinets internationaux sont 80 % à avoir choisi d’alimenter un compte dédié à leur bureau français sur Twitter. Ils ont en revanche moins fait l’effort sur LinkedIn (57 %), au risque de diminuer la visibilité des informations locales, peu reprises sur le compte international », expliquent Delphine Jouenne, associée-cofondatrice, et Franck Moulins, directeur conseil chez Enderby.

160927_etude-enderby_secteur-du-conseil-reseaux-sociaux_infographie-3

Le reste des expertises ne suit pas vraiment de constante commune aux deux réseaux sociaux. Les conseils experts en énergie sont bien présents sur Twitter et LinkedIn, suivant de près l’assurance, sans être très actifs sur le premier et postant régulièrement des contributions sur le 2e (pour 63 % d’entre eux).

Banque-assurance et systèmes d’information (SI) : des secteurs plus impactés par le numérique

Sur LinkedIn, les experts en assurance et SI restent dans le top 3 et les cabinets spécialistes en banque rejoignent la tête de liste si l’on regarde le nombre de contributions postées par semaine par les cabinets conseillers dans ces domaines : au moins 1, pour environ 75 % d’entre eux.

160927_etude-enderby_secteur-du-conseil-reseaux-sociaux_infographie-4

Twitter, un terrain encore trop peu exploré par les dirigeants du conseil160927_etude-enderby_secteur-du-conseil-reseaux-sociaux_infographie-5

Podium des dirigeants de cabinets sur Twitter

160927_etude-enderby_secteur-du-conseil-reseaux-sociaux_infographie-6

 Le nombre de dirigeants de conseils présents surTwitter est la preuve la plus flagrante de l’effort restant à faire face au numérique pour ces acteurs. Seuls 25 % d’entre eux affichent un profil sur le réseau social, alors même que valoriser son savoir-faire auprès de son réseau et s’adapter aux nouveaux profils des clients sont autant de façons innovantes de faire du business » Delphine Jouenne et Cyril Chassaing, associés-cofondateurs d’Enderby 

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Secteur du conseil & réseaux sociaux : faire plus ou faire mieux ? Etude Enderby septembre 2016 : 83 cabinets de conseil face au défi du numérique

doodle communication background 6th octobre, 2016

Après les trois premiers volets consacrés à la digitalisation des professionnels du capital-risque[1], du chiffre[2] et des avocats d’affaires[3], Enderby publie sa quatrième étude décryptant l’activité de 83 cabinets de conseil sélectionnés dans le Guide des cabinets de conseil en management et organisation.

  • 100 % des cabinets sont présents sur LinkedIn, deux tiers sur Twitter.
  • 89 % des dirigeants des cabinets sont inscrits sur LinkedIn. Seulement 25 % sont présents surTwitter.
  • 74 % des cabinets présents sur Twitter ont une bonne activité sur ce réseau, mais ils ne sont que 51 % sur LinkedIn.
  • Sur les 6 expertises analysées, les cabinets spécialisés en banque-assurance/SI sont moteurs dans la marche vers la digitalisation du conseil.

Enderby, cabinet indépendant de conseil en stratégies de communication, relations publics et influence, spécialisé dans les métiers de conseil aux entreprises et leurs dirigeants (secteurs audit, conseil, finance, juridique, assurance et immobilier), publie les résultats de son étude « Secteur du conseil & réseaux sociaux : 83 cabinets de conseil face au défi du numérique ».

Cette étude quantifie le comportement des cabinets de conseil et de leurs dirigeants sur Twitter et LinkedIn et révèle autant de bonnes performances dans l’utilisation des réseaux sociaux professionnels que de manque d’implication sous certains aspects.

160927_etude-enderby_secteur-du-conseil-reseaux-sociaux_infographie-1

100 % des cabinets présents sur LinkedIn, deux tiers sur Twitter

Sans surprise, la totalité des cabinets de conseil ont choisi d’être présent sur LinkedIn. En revanche, ils sont 69 % à avoir choisi d’intégrer la twittosphère. LinkedIn est donc perçu comme le réseau social de référence pour les professionnels du conseil.

160927_etude-enderby_secteur-du-conseil-reseaux-sociaux_infographie-2

Les cabinets internationaux sont plus actifs que les francophones sur les deux supports de networking professionnel.

Plus les cabinets sont importants en termes de chiffre d’affaires et d’effectif, plus ils sont susceptibles d’être présents sur les deux réseaux sociaux et d’y être actif. Sur Twitter, 80 % des cabinets employant plus de 500 personnes sont présents et autant si l’on prend les cabinets ayant un chiffre d’affaires supérieur à 60 millions d’euros.

« Pour être au plus proche de leurs communautés, les cabinets internationaux sont 80 % à avoir choisi d’alimenter un compte dédié à leur bureau français sur Twitter. Ils ont en revanche moins fait l’effort sur LinkedIn (57 %), au risque de diminuer la visibilité des informations locales, peu reprises sur le compte international », expliquent Delphine Jouenne, associée-cofondatrice, et Franck Moulins, directeur conseil chez Enderby.

160927_etude-enderby_secteur-du-conseil-reseaux-sociaux_infographie-3

Le reste des expertises ne suit pas vraiment de constante commune aux deux réseaux sociaux. Les conseils experts en énergie sont bien présents sur Twitter et LinkedIn, suivant de près l’assurance, sans être très actifs sur le premier et postant régulièrement des contributions sur le 2e (pour 63 % d’entre eux).

Banque-assurance et systèmes d’information (SI) : des secteurs plus impactés par le numérique

Sur LinkedIn, les experts en assurance et SI restent dans le top 3 et les cabinets spécialistes en banque rejoignent la tête de liste si l’on regarde le nombre de contributions postées par semaine par les cabinets conseillers dans ces domaines : au moins 1, pour environ 75 % d’entre eux.

160927_etude-enderby_secteur-du-conseil-reseaux-sociaux_infographie-4

Twitter, un terrain encore trop peu exploré par les dirigeants du conseil160927_etude-enderby_secteur-du-conseil-reseaux-sociaux_infographie-5

Podium des dirigeants de cabinets sur Twitter

160927_etude-enderby_secteur-du-conseil-reseaux-sociaux_infographie-6

 Le nombre de dirigeants de conseils présents surTwitter est la preuve la plus flagrante de l’effort restant à faire face au numérique pour ces acteurs. Seuls 25 % d’entre eux affichent un profil sur le réseau social, alors même que valoriser son savoir-faire auprès de son réseau et s’adapter aux nouveaux profils des clients sont autant de façons innovantes de faire du business » Delphine Jouenne et Cyril Chassaing, associés-cofondateurs d’Enderby 

By
@coesteve1
backtotop