Salons Solutions .. Demandez le Programme ! Paris Porte des Versailles Hall 5.2 20-22 Septembre

6 pôles complémentaires pour une synergie gagnante

L’Edition 2016 des Salons Solutions 2016 sera dynamisée par : 

  • Un programme de conférences et keynotes riche en contenu animées par des journalistes qui mettront en exergue des sessions « bonnes pratiques » autour des retours d’expériences des entreprises les plus expérimentées dans les différents domaines traités (ERP, CRM, BI, BIG DATA, DEMAT, eACHATS, Archivage et Document Numérique, e-business). 
  • Des ateliers exposants qui permettront aux visiteurs d’assister à la présentation de solutions innovantes. 
  • Une journée Conférences MICROSOFT DYNAMICS le 21 Septembre 

Cette information presse vous fait découvrir l’ensemble des sujets abordés vous pouvez aussi consulter le programme sur : http://www.salons-solutions.com/tous.php?elt=event 

LE PROGRAMME DES CONFERENCES 

MARDI 20 SEPTEMBRE 2016

14h15 à 15h15 – Réussir sa transformation numérique en environnement IBM i

La transformation numérique est à la Une de tous les médias et en tête des préoccupations de tous les DSI. Nous vivons une évolution sans précédent des technologies et des usages. Alors que l’IBM i occupe une place centrale dans le SI de votre entreprise, comment et avec quelles techniques réussir cette transformation dans cet environnement si particulier et séculaire ?

14h30 à 15h00 – KEYNOTE INAUGURAL : « Non, l’appellation ERP n’est pas désuète ! Voici pourquoi »

Tous les 5 ans environ, revient la rengaine de ceux qui – en recherche d’un sursaut marketing – nous promettent un déclassement rapide et définitif de l’ERP. Et cela fait… 20 ans que ça dure ! Navrés pour eux, une fois encore le « cœur de gestion » de l’entreprise bat de toutes les forces de sa belle jeunesse et relève tous les défis !

14h45 à 15h00 – « La Demat’, clé de la digitalisation de l’entreprise »

« Digitaliser » l’entreprise par les process, cela peut se faire au coup par coup, anarchiquement, ou bien dans le cadre d’une démarche globale menée sous la férule d’une gouvernance dûment définie et appliquée. Cette dernière doit également porter en elle la stratégie de dématérialisation – de tout ce qui n’est pas nativement digital. Aux entrées, lors des traitements internes, aux sorties : la démat’ s’impose indéniablement comme pré-condition à l’entreprise digitale.

14h45 à 15h45 – « Big Data & Smart Data au service des DAF : vers une gestion inédite de l’entreprise.»

L’exploitation automatisée de données structurées et maintenant de données hétérogènes, voire non-structurées, offre aux DAF des gains de productivité considérables et une puissance de surveillance, d’analyse et d’interprétation inégalée. Ce qui se profile désormais avec le Big Data et l’Analytics, c’est bien plus une façon nouvelle de diriger financièrement l’entreprise : en temps réel, avec des indicateurs novateurs et des moyens exploratoires – prospectifs et simulatoires – édifiants. Le DAF lui-même en trouvera sa fonction considérablement enrichie et transformée… 

14h45 à 16h00 – Table ronde inaugurale : « Le Coût Total d’Achat, indicateur-clé en perpétuel changement. Qu’en font réellement les directions achats ? Comment le calculent-elles ? »

Le calcul du vrai coût d’un achat varie au fil des ans, selon la stratégie achats des entreprises, selon leurs spécificités comptables et jusqu’à la part DD et RSE qu’elles veulent bien mettre dedans. Sans parler du coût de possession et d’exploitation. De fait, comment le calculer a minima, et surtout, à quelles justifications sert ce CTA ? Réponses.

15h00 à 16h15 – « Cloud des éditeurs d’ERP : points forts et limites » (1ère partie)

La vague SaaS – annonciatrice de grande marée pour le Cloud – ne peut plus désormais être stoppée : sa raison d’être, porteuse de tant de bénéfices côté client comme côté éditeur, semblant désormais partout bien comprise. Reste une variable de taille : celle de l’offre en services cloud proposée (packagée ?) en arrière-plan par les éditeurs et les revendeurs. Certains disposent de leurs propres structures et services Cloud, d’autres (vous) poussent vers des opérateurs tiers, souvent internationaux. Si on le peut, comment choisir ?

15h00 à 16h15 – « Peut-on développer la vente directe sur les réseaux sociaux ? Pourquoi ? Comment ? Avec quels outils ?»

Si, pour ce qui est de la notoriété et de la e-réputation, les réseaux sociaux ont montré l’étendue de leurs pouvoirs, la question de la « transformation directe » et de l’achat impulsif reste en suspend. Côté vendeurs certaines démarches existent pourtant, encore renforcées par des outils novateurs. Découverte. 

15h15 à 16h15 – « Vendre son IBM i à sa DG et à ses utilisateurs à l’ère du cloud »

À l’heure de la génération z et du BYOD (Bring Your Own Device), qui modifient en profondeur les usages de l’IT, et du cloud, qui rend les serveurs et les matériels agnostiques, il faut pourtant faire comprendre à sa DG les avantages du i et à ses utilisateurs que c’est la plate-forme la plus efficace pour remplir la mission de l’entreprise. Comment et avec quels arguments.

15h15 à 16h30 – « La contractualisation dématérialisée en ligne ou sur tablette : certes pratique, mais est-elle sûre et légale ? Process et solutions pour s’en garantir. »

On en rêvait, la démat’ l’a fait : entrer dans un magasin et – sur une impulsion – acheter produits ou services sans être freiné(e) par des demandes de documents justificatifs et autres « scribouilles » administratives. Désormais on peut contractualiser avec fluidité – votre photo, celle de votre carte d’identité, quelques informations bancaires, une vague signature sur la tablette du vendeur et hop, c’est réglé. Génial mais… au fait, comment s’assure-t-on de la légalité de cette transaction, côté vendeurs mais aussi côté clients ? Comment sont réellement faites les vérifications en back-office ? Que se passe-t-il en cas d’usurpation d’identité ? Réponses. 

16h00 à 17h00 – Bonnes pratiques : « Comment nous avons gagné de nouveaux clients avec notre solution Big Data ? »

Sortir de la théorie du « big-bang-big data » et se tourner vers les bénéfices concrets de sa mise en application, tout en mettant en exergue les facteurs de succès et les « warnings ». Voilà le but de ce témoignage-client.

16h00-16h30 : intervention ByPATH avec son client BOUYGUES TELECOMS (sous réserve)
16h30-17h00 : En cours de confirmation

16h00 à 17h00 – Bonnes pratiques autour du Procure-to-Pay (1ère partie) : retours d’expériences

Avec l’order-to-cash, ce processus est l’un des plus intéressants à mettre en œuvre pour l’entreprise, comme pour ses partenaires. Comment le faire avec succès ? Voici des cas-clients.

16h00-16h30 : intervention de DETERMINE accompagné d’un client

16h30-17h00 : intervention de BASWARE, accompagné d’un client

16h30 à 17h15 – « Faire collaborer efficacement et à moindres coûts l’outil de CRM (marque A) avec l’ERP (marque B) et l’analytics/big data (marque C), est-ce si simple ?»

Sauf à tomber dans le mono-marque multifonctionnel – et encore il faut craindre le syndrome « machine à laver et à sécher le linge » qui ne fait bien ni l’un ni l’autre -, la collaboration entre elles de solutions applicatives aux caractères (aux logiques, sinon aux standards) aussi fortement trempés que leurs éditeurs respectifs n’est pas chose évidente. Sujet-tabou mais qui mérite ici un débat franc, ouvert et… utile !

16h30 à 17h30 – DEMAT’ Open LAB : – « Ce que sera la Demat’ de demain »

Il s’agit d’un prototype que la R&D de Docusign a développé en collaboration avec VISA. Démonstration.

16h30 à 17h30 – Bonnes Pratiques autour du CRM (1ère partie) : « Des campagnes quali plutôt que quanti. Et qui rapportent vraiment ! »

Laisser aux entreprises les moins avancées l’approche massive, écrasante, entêtante et au taux de transformation décevant pour basculer dans l’ère du qualitatif, du « smart »… c’est possible et rentable ! Voici concrètement la preuve par des cas-clients.

16h30-17h00 : intervention INES CRM, INDEXEL et WEBMECANIK

17h00-17h30 : Intervention MISMO Informatique et son client TIMCOD

16h30 à 17h45 – « Cloud des éditeurs d’ERP :  points forts et limites (2ème partie)

La vague SaaS – annonciatrice de grande marée pour le Cloud – ne peut plus désormais être stoppée: sa raison d’être, porteuse de tant de bénéfices côté client comme côté éditeur, semblant désormais partout bien comprise. Reste une variable de taille : celle de l’offre en services cloud proposée (packagée ?) en arrière-plan par les éditeurs et les revendeurs. Certains disposent de leurs propres structures et services Cloud, d’autres (vous) poussent vers des opérateurs tiers, souvent internationaux. Si on le peut, comment choisir ? 

17h00 à 18h00 – Bonnes pratiques du BI : « Déploiement de l’analytique en temps réel – In Memory »

Du plus petit service à la plus grande direction de l’entreprise, les doter de capacités d’analyse et de simulation temps réel va transformer totalement leurs pratiques métiers, les modes et la pertinence des décisions qui seront prises. N’est-ce abordable que pour les entreprises les plus riches ou les plus avancées technologiquement ? Que nenni ! Et voici la preuve.

17h00-17h30 : intervention SOA PEOPLE

17h30-18h00 : intervention 2B CONSULTING et son client IDEX (sous réserve) 

17h30 à 18h15 – Table ronde : Comment les éditeurs leaders des ERP/CRM envisagent-ils l’avenir ? »

MERCREDI 21 SEPTEMBRE 2016

9h45 à 10h30 – Avis d’Experts : « La base de données de l’ERP est-elle un critère de choix déterminant ? »

Que se passe-t-il dans le monde très fermé et très « teckos » de la base de données ? Le partitionnement horizontal, le cloud et le « in-memory » bousculent l’exploitation que l’on peut faire de son ERP, en boostent les performances et en reculent les limites. D’où cette question-clé dont on attend réponses.

9h45 à 11h00 – Table ronde : « Marketing de proximité, événementiel, social et traditionnel : savoir tirer parti du grand mix de données ! »

Oui, en matière de marketing aussi, trop de données tue le… marketing ! Pour autant, pas question de se priver de la manne informative que remontent aujourd’hui les différents canaux. Mais ces données – peu ou prou structurées – doivent, une fois transformées en informations, rendre lisibles les envies, avis et comportements des consommateurs. Comment extraire et exploiter ces pépites ? Réponses.

9h45 à 11h00 – Table ronde : « Multiplication des réseaux fournisseurs : selon quels critères choisir le bon ? Pour quels bénéfices garantis ?»

Relier les grands donneurs d’ordres aux myriades de fournisseurs globaux, via des systèmes tiers : en soi, le concept n’est pas nouveau. Mais ce qui l’est, ce sont les services de plus en plus diversifiés apportés par les opérateurs, tant pour le buy-side (zones privées, enchères, émission/gestion de la facturation, etc…) que pour le sell-side (promotion, financement dont reverse-factoring, émission et recouvrement des factures dématérialisées,…). Comment bien différencier ces plates-formes ? Que signifie s’engager avec l’une ou l’autre (que l’on soit vendeurs ou acheteurs) ? Débat. 

10h00 à 10h45 – Avis d’Experts : « La pérennité de vos documents numériques, parlons-en !»

Qu’en est-il réellement de la longévité de mes documents dématérialisés et, plus généralement, des flux numériques reçus, traités, générés, stockés, archivés au fil des activités de mon entreprise ? Les aspects juridiques, techniques, de gouvernance, pratiques du sujet seront ici évoqués. 

10h45 à 12h00 – « C’est décidé, nous passons sur un ERP en SaaS. Comment conduire ce projet avec succès ? »

En big bang, par applicatifs successifs, via de nouvelles applications en marge du core-business ou en… mode shadow ? Il y en a des façons de passer en SaaS ! Mais le passage, pur et dur, d’un ERP classique à un ERP tout-SaaS constitue sans aucun doute un « vrai » projet. En ce sens, pas question de prendre le risque de se tromper.

10h45 à 12h00 – « Le BPM, puissant moteur de la digitalisation de l’entreprise. Pourquoi ? Comment le déployer dans l’entreprise ?»

L’amélioration des performances de l’entreprise par l’optimisation des processus n’est pas, en soi, chose nouvelle. Mais le BPM représente un formidable atout : il concrétise partout où il est installé – le long des grands processus-clés – l’entreprise digitale ! Explications.

11h00 à 12h00 – « Bonnes Pratiques autour du CRM : « Données personnelles & e-Marketing : comment rester juridiquement clean ? »

Attention, tout n’est pas possible en matière récupération, exploitation et circulation de données personnelles ! Et les règles sont, en ce domaine, sinon mouvantes au moins en constante évolution. Voyons ce que font les entreprises les plus averties ; et ce que conseillent les hommes de loi.

11h00-11h30 : intervention de SYD Conseil et son client EXPLORE

11h30-12h00 : Intervention de Maître Olivier ITEANU 

11h00 à 12h00 – « Bonnes pratiques autour du BI : Déploiement de l’analytique en temps réel – In Memory (2ème partie) »

Du plus petit service à la plus grande direction de l’entreprise, les doter de capacités d’analyse et de simulation temps réel va transformer totalement leurs pratiques métiers, les modes et la pertinence des décisions qui seront prises. N’est-ce abordable que pour les entreprises les plus riches ou les plus avancées technologiquement ? Que nenni ! Et voici la preuve.

11h00-11h30 : intervention JEDOX et son client MICRODON

11h30 à 12h00 – BI Open Lab : « Découvrez aujourd’hui ce que sera la BI de demain? »

11h30-12h00 : intervention SAP France 

12h00 à 12h30 – « CRM Open LAB : Ce que seront les solutions CRM de demain »

12h00-12h30 : intervention de NOVULYS

12h00 à 13h00 – « Factures électroniques, fiches-produit, catalogues numériques… : atouts & limites de l’EDI »

L’EDI reste un formidable outil d’automatisation des échanges structurés. Il permet de traiter facilement le process commandes-factures-livraisons-paiements ; d’émettre, de mettre-à-jour et de recevoir des fiches-produits normalisées ; d’accéder et de mettre à jour instantanément et globalement des catalogues numériques ; et bien d’autres services encore. Tour d’horizon avec les leaders de cette activité.

12h15 à 12h45 – Keynote : « Privacy shield : qu’apporte ce texte à la Confiance numérique ? »

Quoi pour sauver du fiasco l’accord « Safe Harbour », encadrant – soi-disant – l’exportation de nos données européennes sur les serveurs des multinationales américaines ? Le « Privacy Shield », négocié en urgence et signé à la va-vite il y a quelques semaines entre les parties (EU-US), serait déjà promis à un sombre avenir. Alors, et cette Confiance numérique ? Comment créer les conditions – d’équilibre et de légalité – entre les 2 blocs ?

12h15 à 12h45 – Avis d’Experts : « Sécuriser le « cœur de gestion » de l’entreprise : voici de bons conseils »

Blotti au centre de toutes activités de l’entreprise, l’ERP n’en est pas moins la pièce-maîtresse à protéger – à attaquer, pour qui veut affaiblir ou voler de précieuses informations stratégiques – de toutes les curiosités et mal-intentions dont font l’objet les entreprises, toutes tailles confondues. De la méthode, quelques outils et du bon sens sont au programme. Encore faut-il savoir lesquels et comment les appliquer.

13h45 à 14h30 – Keynote « 3 atouts-clés différenciant les éditeurs locaux d’ERP des multinationaux »

A chaque émergence d’un leader multinational apparaissent de nouveaux éditeurs locaux. A chaque rachat de solutions verticales, d’autres solutions émergent… Ce cycle sans fin est alimenté par les souhaits, besoins et impératifs des sociétés clientes qui ne semblent jamais satisfaits : elles attendent de leurs fournisseurs puissance industrielle & financière mais aussi compréhension, proximité, personnification et réactivité. Quadrature du cercle ?

14h00 à 15h00 – « L’industrie du futur, nouveaux défis pour les ERP ! »

par TECH’in FRANCE

14h00 à 14h45 – Avis d’Experts DFCG : «« PME, conduire un projet de dématérialisation »

Est-il plus simple de dématérialiser lorsqu’on est une PME qu’un grand compte ? Si les volumes sont différents, les ROI le sont également. Il faut donc entamer la bonne démarche et mettre en oeuvre les justes solutions. Voici comment.

14h00 à 15h15 – « UX (User eXperience) : la recueillir, l’analyser, l’implémenter, l’optimiser… »

Dans son acception ISO, l’expérience utilisateur est supposée satisfaire « aux réponses et aux perceptions d’une personne qui résultent de l’usage ou de l’anticipation de l’usage d’un produit, d’un service ou d’un système ». Facile à dire. Mais des méthodes et des outils permettent désormais de la définir et de l’implémenter. Et pas uniquement pour des besoins « design » : y compris pour la vente sur le web. 

14h30 à 15h45 – « C’est décidé, nous passons sur un ERP en SaaS. Comment conduire ce projet avec succès ? » – 2ème débat

En big bang, par applicatifs successifs, via de nouvelles applications en marge du core-business ou en… mode shadow ? Il y en a des façons de passer en SaaS ! Mais le passage, pur et dur, d’un ERP classique à un ERP tout-SaaS constitue sans aucun doute un « vrai » projet. En ce sens, pas question de prendre le risque de se tromper.

14h30 à 15h45 – « Progiciels intégrés de gestion industrielle : quels sont leurs applicatifs déterminants ?»

Les PGI – dévolus aux entreprises industrielles – restent souvent caractérisés par l’applicatif GPAO qui les constitue principalement. Mais bien d’autres modules fonctionnels (qualité, SCM, stocks, appro/achats, etc.) et/ou métiers peuvent en définir les attraits. Explications.

14h45 à 16h00 – « Facture électronique : constituer, documenter, sécuriser et contrôler sa piste d’audit fiable. Conseils et bonnes pratiques »

Conditions sine qua non à la bonne légalité de la facture électronique, la piste d’audit fiable requiert la stricte mise en œuvre de mesures et de moyens techniques et comptables. Mieux vaut donc s’en garantir plutôt que de risquer les foudres de l’administration fiscale… D’autant que l’absence de « PAF » peut entraîner, sur les factures entrantes, la remise en cause de la récupération de la TVA ; sur les sortantes, la remise en cause du caractère original de la facture de vente émise. Mieux vaut être averti(e)… 

15h00 à 16h15 – « Catalogues : en punch-out, en interne, via Parangon GS1, sur les réseaux fournisseurs, via une place de marché… Peut-on simplifier leur consultation et garantir l’achat du bon produit au bon prix ? »

Que demande-t-on à un catalogue électronique ? Qu’il soit accessible partout, instantanément et toujours à jour, facile à modifier, comprenant des « vues » (et des tarifs) privés, et que son administration soit si possible faite en externe… Une fois cette wish-list posée, il reste à comparer les offres de services existantes, leurs atouts et leurs limites. Ce sera l’occasion de cette table ronde.

15h15 à 16h30 – «BI mobile : à quoi peut-on prétendre, à quoi doit-on renoncer ?»

Alors que pour le CRM la mobilité n’est pas encore généralisée, se profile déjà une demande – certes d’une population différente – pour une BI à disposition des décideurs et autres personnes directement concernées. Mais les exigences de ces derniers – un outil léger, rapide, puissant, complet et opérationnel même en mode déconnecté – sont-elles compatibles avec ce que l’on sait faire aujourd’hui ? Et si on y parvient, quels sont les réels bénéfices ? Explications. 

16h00 à 17h15 – « Choix de l’ERP (1ère partie) : de l’audit initial au lancement de l’appel d’offres en passant par la rédaction du cahier des charges – 1er débat »

Constituer l’équipe projet ; exprimer les besoins fonctionnels, normatifs et techniques que doit satisfaire le nouvel ERP, dans son entièreté mais sans surenchère ; trouver le bon partenaire pour se faire accompagner lors de l’appel d’offres et tout au long du process de choix de l’ERP et de l’intégrateur… voilà déjà un « projet dans le projet ». Quelles sont les bonnes pratiques en la matière ? Réponses.

16h00 à 16h45 – Avis d’Experts : « AMOA-AMOE : outiller pour optimiser leur collaboration »

Les projets informatiques en général, ERP en particulier, doivent leur bonne fin (mais aussi des délais et budgets maîtrisés) à la parfaite articulation AMOA/AMOE. Laquelle – d’une complexité parfois déroutante – doit s’appuyer sur des méthodes et outils idoines. Tour d’horizon de la question.

16h15 à 17h30 – « GED 3.0 : une nouvelle génération formidable ? Fonctionnalités, atouts, bénéfices. »

Les solutions GED nouvelle génération ont intégré les nouveaux besoins des entreprises – et les nouveaux usages des utilisateurs – en particulier face à l’explosion de données digitales, structurées ou non-structurées. Cloud, réseaux sociaux, nouveaux espaces de collaboration, coûts d’exploitation maîtrisés… il y a long à en dire et à découvrir. 

16h30 à 17h30 – Bonnes Pratiques autour du CRM (1ère partie) : « Equiper tous les collaborateurs nomades en CRM mobile »

« Mobility for business ! », le mot d’ordre – partout – se généralise. Voici comment s’y prendre, sur la foi de retours concrets d’expérience.

16h30-17h00 : intervention SOA People et son client KUBOTA

17h00-17h30 : intervention SAGE

16h30 à 17h30 – eACHATS Open LAB : « Découvrir aujourd’hui les eAchats de demain… »

Les temps changent ; les achats évoluent et les outils en sont moteurs. En voici la preuve concrète.

16h30-17h00 : intervention AXISCOPE

17h00-17h30 : intervention DETERMINE

17h30-18h00 : intervention PERFECT COMMERCE

16h45 à 17h45 – ERP Open LAB : « Ce que seront les ERP de demain… »

16h45-17h15 : « La gestion Real-Time de l’entreprise » par SAP

17h15-17h45 : « Nouvelle révolution industrielle ou tout simplement, produire autrement ? » par Jérémy Jeanjean – Consultant Avant-ventes – IFS

17h00 à 18h00 – DEMAT’ Open LAB (suite) : – « Découvrons dès aujourd’hui ce que sera la Demat’ de demain » 

17h30 à 18h00 – BI Open LAB : « Analytics : la science-fiction est-elle à notre portée ?»

17h30-18h00 : Intervention SOA PEOPLE 

JEUDI 22 SEPTEMBRE 2016

10h00 à 10h30 – Keynote : « De l’IA dans les ERP : surenchère technologique ou évolution inéluctable? »

Ainsi, ayant accéléré jusqu’au « temps réel » les capacités de traitement, accru les volumes de données (structurées ou pas), branché des outils de visualisation et de simulation… faudra-t-il maintenant aider à la décision en ligne systèmes et dirigeants ?

10h00 à 10h30 – Keynote : « Il faut accélérer la démat’ RH : voici pourquoi »

Entre la DSN (qui tire à sa fin) et le prélèvement à la source (qui s’annonce pour 2018), notre pays est en passe de réussir une transformation digitale très avancée. Reste que le principal concerné – le salarié – n’a pas encore franchi le Rubicon numérique. Pire, il tergiverse quant à accepter, ou non, de recevoir sa fiche de paye en version numérique. Pourtant, si l’on veut des traitements rapides et justes, des administrations efficaces et un choc de simplification… faut y aller, et sans attendre !

10h00 à 10h30 – CRM Open LAB (suite) : « Ce que seront les solutions CRM de demain… »

De la vente au service client : quels outils pour prendre soin de vos clients ? » par un représentant Microsoft

10h00 à 11h15 – « Maîtrise des risques fournisseurs : des approches variées, des solutions progicielles diverses, des résultats certains »

Si la crise a apporté quelques bienfaits ( !), c’est sans doute dans la façon – désormais très mature – qu’ont les donneurs d’ordres (et parfois les plus grands) de traiter le risque fournisseur. Il faut dire que le sujet est d’une grande complexité, car relevant de l’analyse de causes nombreuses, inhomogènes et multifactorielles. Comment appliquer des modèles (s’il y en a) ? Comment s’aider des approches big data, de l’analytics et de l’IA ? Comment être certain du bon niveau de maîtrise des fournisseurs stratégiques/prioritaires ? Réponses.

10h00 à 11h15 – « Business Analytics : qu’apporte l’intelligence artificielle ? Les résultats sont-ils probants ? Exemples concrets. »

L’application-vedette d’Hitachi Visualization Predictive Crime Analytics (PCA), soi-disant capable de désigner par anticipation les zones urbaines dans lesquelles vont se tenir des crimes, est l’arbre qui cache la forêt des applications business, pour certaines encore balbutiantes, que nous promettent les nouveaux prosélytes de l’IA, génération 2015-2025. On veut des cas réels pour y croire !

10h30 à 11h45 – « Choix de l’ERP (1ère partie) : de l’audit initial au lancement de l’appel d’offres en passant par la rédaction du cahier des charges »

Constituer l’équipe projet ; exprimer les besoins fonctionnels, normatifs et techniques que doit satisfaire le nouvel ERP, dans son entièreté mais sans surenchère ; trouver le bon partenaire pour se faire accompagner lors de l’appel d’offres et tout au long du process de choix de l’ERP et de l’intégrateur… voilà déjà un « projet dans le projet ». Quelles sont les bonnes pratiques en la matière ? Réponses.

10h30 à 11h45 – « Courriers entrants, circulants et sortants : les clés de la mise en oeuvre de leur dématérialisation. Conseils et solutions »

Avec tout le recul des expériences d’ores et déjà réalisées, avec toutes les offres de services, avec toutes les solutions présentes sur le marché français : il n’y a plus de raison de retarder la dématérialisation de tous ces documents. D’autant qu’à la clé, leur fluidification permet efficacité, réactivité et… bénéfices.

10h30 à 10h45 – « Du CRM mobile ? Oui, mais opérationnel aussi en mode déconnecté ! »

Connaissez-vous quelque chose de plus frustrant et démobilisant que « l’impuissance déconnectée»? En l’absence de signal, malgré le plus bel outil commercial du monde, il vous est impossible d’actualiser le CRM, et même parfois de contractualiser. Voilà comment perdre la face devant un client… Heureusement des solutions – doublées d’engagements fermes des éditeurs – tendent à éradiquer cette humiliation. Les voici. 

11h15 à 12h30 – « DataViz : un regard perçant sur le passé, sur le présent et sur le futur immédiat ! Pour quels coûts et quels bénéfices ?»

Bien visualiser, c’est déjà bien comprendre … aussi, la visualisation – si elle n’est pas en soi le traitement des données mais son expression graphique – prend désormais une place inattendue et de choix dans la galerie des outils décisionnels BI. La « mise en scène » des résultats comme celles des projections/simulations proposées aux décideurs est cruciale. Est-ce pour autant un investissement majeur à faire sans délai ? Parlons-en ici.

11h30 à 12h30 – Bonnes pratiques autour de l’analyse des dépenses

Dis-moi comment tu dépenses, je te dirai qui tu es ! ». Le vrai défi de cet adage est bien de savoir qualifier, avec finesse, ses dépenses avant que de les maîtriser. Voyons, par le cas-client, ce qu’il en est.
11h30-12h00 : intervention BRAVOSOLUTION et son client VEOLIA

11h30-12h00 : intervention BRAVOSOLUTION et son client VEOLIA 

11h45 à 13h00 – « Choix de l’ERP (2ème partie) : Choix de la solution et du partenaire intégrateur, mise en œuvre, formation des utilisateurs, bascule et montée en production »

Trouver les bonnes extensions métier, anticiper la gestion du changement, préparer le déploiement et la montée en charge… Le tout sans dérive coûts/délais ! Cela devrait être possible en appliquant les facteurs-clés de succès qui seront évoqués ici. 

11h45 à 12h45 – Bonnes Pratiques autour du CRM : Equiper tous les collaborateurs nomades en CRM mobile (2ème partie)

Mobility for business ! », le mot d’ordre – partout – se généralise. Voici comment s’y prendre, sur la foi de retours concrets d’expérience.

11h45-12h15 : intervention DIMO Software

12h15-12h45 : Intervention MASAO et son client Groupe ALES

12h00 à 12h30 – ERP Open LAB (suite) : « Ce que seront les ERP de demain… » 

12h00 à 12h45 – Avis d’Experts : « La Blockchain, ubérisateur des tiers de confiance ?»

« De façon générale, des blockchains pourraient remplacer la plupart des « tiers de confiance » centralisés (métiers de banques, notaires, cadastre…) par des systèmes informatiques distribués », indique le site prosélyte BlockchainFrance.net. Vu l’intérêt pressant qu’en ont la plupart des grands comptes (et pas seulement les banques et les assurances), on peut se demander si une «ubérisation» de grande ampleur n’est pas d’ores et déjà en marche. 

14h00 à 14h45 – Avis d’Experts : « DSN phase 3 : comment s’y prendre ? »

La DSN, entamée il y a deux années, est entrée depuis cet été dans sa phase 3. Au 1er janvier prochain, les entreprises de toutes tailles et de tous CA devront/auront franchi l’ultime étape. Cette phase est-elle plus complexe que les précédentes ? Pourquoi ? Quelles sont donc les bons conseils pour « y passer » sans délai ni encombre ? Réponses de deux spécialistes.

14h00 à 15h00 – Facture électronique : tirez profit des règlementations !

Code général des impôts, code du commerce, loi Macron, livre des procédures fiscales, … : la facturation électronique est régie par de nombreuses dispositions juridiques et implique différentes fonctions au sein d’une même entreprise. GS1 France vous présentera les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour assurer la conformité technique et règlementaire de votre système de facturation. Venez bénéficier de retours d’expériences d’entreprises utilisatrices et obtenir des réponses à vos interrogations sur le sujet.

14h00 à 15h00 – « Performances Fournisseurs & plans d’actions : avec quels outils conduire ces projets prioritaires ?»

En a-t-on fini avec les (bons) vieux portails/extranets ? Sans aucun doute ils ont fait leur temps… Mais par quoi et comment les remplacer ? Dans le sens « entrant » (vu du donneur d’ordres), les sources, la nature des données et les canaux sont pléthoriques et hétérogènes. Dans le sens « sortant » (vers le fournisseur), les éléments des plans d’action, le suivi des effets de leur mise en œuvre et les boucles d’amélioration sont tout aussi complexes à piloter. Comment s’y prendre ; quels outils en structurent et facilitent la gestion ? Tour d’horizon. 

14h00 à 15h00 – « Stratégie de marque sur le web : bonnes pratiques et maîtrise des risques »

Ne jouez pas à la roulette russe sur le web avec votre principal actif immatériel ! Une marque, ça se protège, ça se chouchoute, ça s’exploite, ça se défend bec et ongles… Mieux vaut savoir comment ne pas trop en faire, et surtout comment faire « bien ».

15h00 à 16h00 – « Application des nouvelles tables temporelles de la V7.3 »

La V7.3 de l’iOS comporte de nombreuses nouveautés, notamment liées à la base de données et à SQL. L’une des plus remarquables est sans conteste les tables temporelles, qui permettent d’avoir une trace de ce qui c’est passé précédemment et d’interroger la base de données telle qu’elle était à une date antérieure. Quelles applications et quelles perspectives pour ces puissantes fonctionnalités. 

15h00 à 16h15 – « Archiver les données numériques confidentielles : quelles précautions ? Quelle gouvernance ? Quelles offres logicielles et de services ? »

C’est un sujet de grande importance et qui concerne quasi-quotidiennement tous les dirigeants de toutes les entreprises. Qu’ils travaillent dans des domaines spécifiques en matière de confidentialité (santé, défense/police, banque…) ou pas, il est toujours un moment où des données revêtent valeur de confidentialité – temporaire, définitive, pour telle ou telle catégorie de personnes, etc.) Les archiver constitue donc un vrai casse-tête qui ne peut être résolu sans la mise en place d’une politique doublée d’une gouvernance globale et durable. Des professionnels du conseil, des services, de l’édition et du hardware débattront des bonnes pratiques en la matière et nous délivreront de précieux conseils.

15h00 à 16h15 – « Quelles solutions Big Data pour les IOT et le monde connecté ? »

Objets, réseaux et services connectés « crachent » sans répit, et parfois à jets continus, d’importantes quantités de données qu’il s’agit d’exploiter au fil de l’eau et/ou en les extrayant des data-lakes dans lesquels elles sont stockées. Des trésors sont cachés dedans. Seules des solutions idoines permettent de les y trouver. Voyons lesquels.

15h00 à 16h00 – Bonnes pratiques autour du Procure-to-Pay (2ème partie) : retours d’expériences

Avec l’order-to-cash, ce processus est l’un des plus intéressants à mettre en œuvre pour l’entreprise, comme pour ses partenaires. Comment le faire avec succès ? Voici des cas-clients.

15h00-15h30 : conférence Ivalua/Ingénico

15h30-16h00 : Conférence Perfect Commerce/UNI.HA

15h30 à 16h15 – Avis d’experts : « Stratégie(s) gagnante(s) de montée en production du nouvel ERP »

L’aboutissement de la mise en œuvre d’un ERP n’est pas son démarrage, loin s’en faut ! C’est plutôt une fois atteint le niveau d’activités « normal » de l’entreprise, sur la totalité de ses métiers, directions et services. Entre ces deux étapes, un chemin escarpé : celui de la montée en production du nouveau système. Comment l’emprunter avec succès ?

JOURNEE MICROSOFT DYNAMICS 

LE MERCREDI 21 SEPTEMBRE 

Comment accélérer votre transformation numérique avec les solutions Microsoft Dynamics 

09h45 – 10h15 : « Microsoft Dynamics vous présente sa transformation digitale »

Pauline MAILLARD – MICROSOFT DYNAMICS

10h30 – 11h15 : « Comment capitaliser sur les réseaux sociaux pour accélérer vos ventes et booster votre service client »

Laurie VAUXEL et Julien CAMBOURNAC – MICROSOFT DYNAMICS 

11h30 – 12h15 : « Digitaliser votre point de vente avec Microsoft Dynamics AX »

Démo de DYNAMICS AX M-POS 

12h30 – 13h45 : DynsClub : cocktail déjeunatoire 

14h00 – 14h45 : « Mettre en place une gestion d’affaires collaborative pour gagner en performance et en rentabilité » MICROSOFT DYNAMICS et VISEO,

Client DERICHEBOURG ATIS AERONAUTIQUE 

15h00 – 15h30 : « Choisir une solution ERP dans le cloud : pour quels enjeux, quels bénéfices?»

 PRODWARE avec VIWONE 

15h45 – 16h30 : « Motiver vos équipes commerciales (gamification)»

ROADOO NETWORK

LE PROGRAMME DES ATELIERS 

MARDI 20 SEPTEMBRE 2016 

15h00 à 16H00 – Atelier IMS HEALTH – Les industriels de Santé à l’heure du Marketing Multi-Canal : stratégie et mise en œuvre

IMS Health, leader mondial de l’information, des technologies et des services pour les professionnels de santé vous invite à découvrir comment mettre en place une stratégie multi-canal efficace et en mesurer le ROI.

Grâce à sa plate-forme Cloud unique d’hébergement de données de santé de référence et ses applications métiers interopérables, IMS Health est aujourd’hui l’acteur incontournable du monde de la santé interconnecté de demain.

Intervenants :

 

16h00 à 18h00 – Atelier CABINET GTEC – Vitrine d’excellence du Numérique Rhône-Alpes – Edition Automne 2016

Cet évènement est réservé aux journalistes, pigistes et blogueurs

10 fleurons et start-ups de l’industrie IT reviendront sur des projets résolument innovants et participant à la transformation digitale de leurs clients (grands groupes, PME ou collectivités) sur des thématiques aussi variées que le SIRH, le Market-Place, l’ERP, la dématérialisation, la GMAO, la cyber-sécurité, le Cloud, le data Management…
Cet événement, co-organisé par Le Clust’R Numérique et le Cabinet Gtec, a pour but de permettre aux journalistes de découvrir les dernières innovations des éditeurs logiciels et sociétés numériques, et d’interviewer leurs clients sur les projets menés.
Parmi les intervenants : Dimo Software, Bee-Buzziness, Audros Technology, Vaadata…

 

16h00 à 17h00 – Atelier EVERIAL – Collaborative, ouverte, mobile et design : oubliez vos préjugés sur la GED !

Au cours de cet atelier, découvrez la nouvelle génération de GED EVERIAL et ses fonctions innovantes : automates de rangement, automates de diffusion, collaboration avec les tiers,
design à la pointe des standards du Web, application mobile, filtres et recherche avancée…Vous ne verrez plus jamais la GED comme avant

Intervenant :


MERCREDI 21 SEPTEMBRE 2016 

10h00 à 11h00 – Atelier AUDAXIS – Intégration E-commerce B to B et ERP : Solution Open Source pour les sièges européens d’une Multinationale

Intervenants :

 

10h00 à 11h00 – Atelier INFINEO – INSIDE, Solution in Memory de Reporting sur Excel® automatisant la production de vos tableaux de bord et l’analyse des données grâce à une connexion en temps réel à vos données de gestion.

Reporting financier, de trésorerie, Contrôle budgétaire… Présentation d’une solution de reporting totalement intégrée sur à Excel® qui compile performance, easy-doing et sur-mesure.

Inside accompagne l’utilisateur dans tout le processus de reporting et optimiser chaque étape :

– lecture des données en temps réel,

– Construction et calcul des Tableaux en temps record,

– partage en un seul clic.

Intervenant :

 

10h00 à 11h00 – Atelier EDICOM – Réussir votre projet Facture DEMAT Public/Privé

Les points abordés :

  1. Démat fiscale (Prérequis, fonctionnement en France et en Union Européenne, en Amérique Latine, évolutions légales)
  2. Problématique de l’hétérogénéité des partenaires : Partenaires Publics (Chorus / Problématique Europe) / Partenaires privés (équipés, non-équipés , français, étrangers, Demat, autres modes DEMAT, modes de transmissions)

III. Bien choisir son prestataire EDI : Obligations fiscales, problématique des différentes partenaires : Acteur local/international

  1. Les solutions DEMAT Edicom

Intervenants :

 

11h00 à 12h00 – Atelier QUALIAC – Dématérialisation et ERP : solution Serensia/Qualiac

Pour répondre aux besoins de ses clients en matière de dématérialisation, l’éditeur d’ERP QUALIAC a noué un partenariat et développé un connecteur avec la société SERENSIA, un leader des solutions d’automatisation du traitement des factures et messages comptables. Les référentiels partagés ainsi que l’interopérabilité des deux solutions permettent d’automatiser la chaîne de traitement des factures fournisseurs issues de flux électroniques ou de la LAD et de répondre à la demande de dématérialisation fiscale des factures. Que vous soyez du secteur public (concerné par Chorus Portail Pro) ou du secteur privé, venez découvrir les bénéfices et l’interopérabilité de la solution Serensia en lien direct avec Qualiac ERP.

Intervenant :

 

11h00 à 12h00 – Atelier ESKER – Dématérialisation des factures fournisseurs : quel retour sur investissement espérer et comment le mesurer ?

Bien souvent, pour justifier un investissement dans une solution de dématérialisation des factures fournisseurs, vous devez démontrer à votre direction un ROI (Return on Investment) chiffré et rapide.
Pour évaluer le coût et la rentabilité de ce type de projet, on se limite souvent aux simples aspects financiers. Dans la réalité, le calcul de la rentabilité est souvent complexe à appréhender car il s’appuie sur des éléments multiples et parfois intangibles. L’évaluation d’un retour sur investissement doit être abordé de façon plus globale.

Assistez à cet atelier organisé par ESKER, avec l’intervention de KPMG, et découvrez :
Les facteurs à prendre en compte pour l’analyse du ROI d’un projet de dématérialisation des factures fournisseurs

Là où se situent les gains les plus importants

Les outils de mesure de la rentabilité d’un tel projet

Des exemples concrets de ROI

Intervenants :

 

11h15 à 12h15 – Atelier DIMO SOFTWARE – Dématérialisation des factures fournisseurs et GED, un 1er pas vers l’entreprise numérique et la transformation digitale ?

 

12h00 à 13h00 – Atelier DIMO SOFTWARE – Plateforme Qlik : visualisez – explorez – décidez !

Découvrez la plateforme Qlik au travers de cas d’usage concrets : Ventes, Marketing, Finances, Production, ….

 

12h00 à 13h00 – Atelier LOCARCHIVES – Numérisation des documents et destruction des originaux : enjeux et bénéfices pour votre organisation documentaire

« Je numérise, donc j’économise de l’argent en détruisant les documents papiers ». Ce n’est pas si simple ! Cette pratique pourrait bientôt être autorisée par la loi. Quelles sont les dernières évolutions réglementaires ? Qu’est-ce que la numérisation fidèle ? Quels impacts en matière de gestion de documents ? Quels gains réels en attendre ? Cas concrets d’une entreprise de la santé et d’un cabinet d’expert-comptable.

Intervenants :

 

12h30 à 13h30 – Atelier TVH CONSULTING – Nostalgie du Cahier des Charges, Avenir du Proof of Concept

Vous hésitez sur votre solution ERP ? Le choix n’est pas facile, vous êtes plusieurs décisionnaires & l’investissement vous engage sur plus de 10 ans.

Découvrez notre approche novatrice, éprouvée et pragmatique unique sur le marché. Nous, Intégrateur indépendant, nous vous proposons une étude comparative de nos offres en tout objectivité !
Vous, Directions Générales (DG, DAF, DSI, Directions métiers), vous pourrez valider le choix de votre ERP pour accompagner votre croissance future ! Notre méthode fait coïncider vos orientations stratégiques à long-terme avec la culture de votre entreprise et vos enjeux business tels que la transformation digitale. Ensemble, nous vous proposons d’assister à un retour d’expérience Client du Proof of Concept (ou Etude Maquettée évaluative) pendant 1h avec notamment nos experts Microsoft, SAP & SAGE

Intervenants :

 

13h00 à 14h00 – Atelier NOVARCHIVE – Simplifier la gestion de ses archives physiques et électroniques

L’ère de la transformation numérique amène les organisations à collecter des flux papier et électroniques. Cette diversité de supports peut être source de confusion et de perte d’efficacité, notamment quand il s’agit de conserver ces documents.

A travers un retour d’expérience, cet atelier présentera des pratiques et outils adaptés à l’archivage hybride.

Intervenants :

 

13h00 à 14h00 – Atelier MAFISYS – Fiabiliser votre « back office » tout simplement … en gérant vos activités

De la paie à la facturation, en passant par la trésorerie, le contrôle de gestion, ou l’élaboration budgétaire, Mafisys vous propose un ensemble d’outils interfaçables, permettant de fiabiliser vos processus financiers tout en simplifiant vos processus métiers.

ez-gest est une plateforme internet modulaire accessible par vos ressources depuis un explorateur ou un smart phone. La puissance de son paramétrage permet de s’adapter à votre organisation en créant des règles de gestion par population, des référentiels harmonisés avec votre métier, des tableaux de bord synthétiques adaptés à votre business. La scénarisation des processus métiers vous permet d’enrichir vous-même l’interface utilisateur en créant des champs d’information complémentaires. Chaque module peut simplement s’interfacer avec votre SI actuel ou nativement entre eux pour constituer un ERP aux richesses fonctionnelles inégalées. Lors de cet atelier nous vous montrerons comment :

– Fiabiliser votre paie en récupérant facilement les EVP (éléments variables de paie) validés (absences, augmentations, primes, heures supplémentaires, temps de travail, tickets restaurant, etc). – Fiabiliser et simplifier votre compta en saisissant vos dépenses, en indexant vos factures fournisseurs (GED), en gérant la validation des bons à payer, en éditant vos factures client, etc. Le module de précompta vous prépare les écritures. – Fiabiliser vos prévisions de trésorerie à moyen et long terme. – Fiabiliser et adapter vos tableaux de bord et passer à l’élaboration budgétaire.

Laissez-vous séduire par la richesse de nos produits et passez au pilotage …

Intervenant :

 

14h00 à 15h00 – Atelier ARCHIPELIA

 

14h00 à 15h00 – Atelier COMARCH – Unification de processus de gestion de factures pour les entreprises multinationales. Deux cas client – implémentation globale de la GED chez Technicolor et Valeant.

 

15h00 à 16h00 – Atelier MARKESS – Optimiser la relation client grâce à la digitalisation des processus documentaires

L’introduction du numérique dans la gestion des processus documentaires est une réelle opportunité. 63% des décideurs interrogés par MARKESS en sont convaincus. Cela demande cependant certaines adaptations. Avec la digitalisation, la gestion documentaire devient en effet multicanale, hybride, mobile, instantanée, collaborative… et transforme les métiers. A la clé, la promesse de gagner en efficacité, en productivité mais aussi en satisfaction clients et en compétitivité.

MARKESS vous invite à découvrir les approches retenues par les entreprises, illustrées de cas concrets, fruits du retour de plus d’une centaine de décideurs métiers et IT interviewés au premier semestre 2016.

 

15h00 à 16h00 – Atelier ITESOFT W4 – Une approche innovante de traitement des factures fournisseurs

Démonstration d’un système novateur de traitement des factures fournisseurs. Ce système est basé sur des modèles de processus paramétrables offrant des fonctionnalités de capture, de reconnaissance et d’assistance unique en temps réel pour maîtriser les règles métiers personnalisées, favoriser la communication entre les parties prenantes et offrir un suivi et une traçabilité complets sur un socle nativement conçu pour s’interfacer avec les ERP. L’objectif assumé est de traiter en un temps record les factures pour satisfaire aux exigences comptables de l’entreprise.

Intervenant :

 

16h00 à 17h00 – Atelier EPICOR – Epicor ERP, Solution Digitale, à l’heure de l’entreprise connectée

Intervenant :

16h00 à 17h00 – Atelier SPIGRAPH & EVERTEAM – La dématérialisation du courrier entrant : de la numérisation à la gestion des dossiers. Comment le Case Management assure le traitement dématérialisé des process structures et non-structurés, entre les entreprises et leurs parties prenantes ?

Vous découvrirez comment réussir un projet d’automatisation et dématérialisation de vos échanges avec le Case Management. Les enjeux sont importants : permettre les échanges de données structurées et non structurées – traiter ces données pour les intégrer dans le SI de l’entreprise – permettre l’intégration de tous les acteurs à la chaîne numérique – augmenter la capacité de production – assurer une traçabilité complète – donner une meilleure visibilité aux parties prenantes, clients, fournisseurs …

Intervenants :

 

16h45 à 17h45 – Atelier NOMINATION – Transformez votre CRM en GPS commercial

Découvrez comment le connecteur Nomination peut vous permettre

– d’être plus pertinent en identifiant le bon décideur dans les organigrammes

– de gagner du temps avec les coordonnées directes (mail, téléphone, assistant)

– et de générer de nouvelles opportunités à partir des alertes business Nomination

 

17h00 à 18h00 – Atelier 2B CONSULTING – Analyse prédictive, machine learning, services de données cloud : la nouvelle génération de solutions IBM Analytics transforme la Business Intelligence.

Quels profits en tirer pour les fonctions métier : de la prévision de la demande à la gestion du risque et de la fraude, en passant par l’analyse comportementale des clients ou le management des talents avec Watson. Décryptage.

 

JEUDI 22 SEPTEMBRE 2016 

9h45 à 10h45 – Atelier POLARYS – Datavisualisation & la BI Agile

 

10h00 à 11h00 – Atelier CANON – Evaluez votre maturité numérique pour révéler votre potentiel disruptif

Changement des modèles organisationnels, évolutions règlementaires, découvrez comment aborder sereinement vos projets de transformation numérique.

Intervenants :

 

10h00 à 11h00 – Atelier AXELOR – Pourquoi choisir un ERP Open Source ?

L’Open Source connait depuis quelques années une diffusion de plus en plus large. De nombreuses entreprises n’hésitent plus à implémenter des solutions Open Source dans leur SI.

Les ERP n’échappent pas à la règle et l’offre est désormais à maturité.

Les solutions Open Source concurrencent désormais les ERP propriétaires en étant aussi riche fonctionnellement, et en s’adaptant à de nombreux secteurs d’activités.

Cet atelier permettra de faire le point sur les spécificités des ERP Open Source, puis nous étudierons les meilleures raisons de choisir une solution libre et ouverte.

Pour conclure, nous verrons comment la combinaison d’un BPM et d’un ERP Open Source vont permettre à ce dernier d’être très agile en évoluant par simples paramétrages, sans développements spécifiques.

Intervenant :

 

10h45 à 11h45 – Atelier DIMO SOFTWARE – POSTE CLIENT : Et si courir après vos clients ne servait à rien pour être payé à l’heure ?

Découvrez comment CashOnTime vous permet de lettrer automatiquement vos encaissements et structurer votre recouvrement de créances.

 

11h00 à 12h00 – Atelier COMARCH – Comment gérer les ventes omnicanal et répondre aux nouveaux comportements d’achats depuis un outil unique.

 

11h00 à 12h00 – Atelier SIGRAPH – Dématérialisez vos factures fournisseurs (et autres documents) sur SharePoint Online ou IBM ECM : cas d’application avec notre partenaire DSInformatique Diffusion

Découvrez comment classer automatiquement vos factures fournisseurs, déclencher un workflow de validation et les rechercher rapidement dans Sharepoint Online, aussi bien pour vos documents papiers (capturés par un scanner, un multifonction ou un smartphone) que numériques (email, cloud, ftp, …). L’extraction des informations des factures via les solutions RAD/LAD de Kofax permettent également d’alimenter les logiciels de comptabilité et ERP.

Intervenants :

 

12h00 à 13h00 – Atelier EVERIAL – Externaliser la gestion d’un processus métier : enjeux, enseignements, motivations et précautions pour vos futurs projets.

Retour sur le cas d’ALPTIS, société d’Assurance ayant fait appel à EVERIAL pour la dématérialisation de ses bulletins de souscription et d’adhésion de salariés dans le cadre de la gestion des contrats collectifs.
A travers le cas client ALPTIS, EVERIAL présentera les enjeux, résultats et bénéfices de la mise en place de solutions externalisées de gestion des processus documentaires.

Intervenants :

 

12h00 à 13h00 – Atelier SYNERTRADE – Best practices SRM : analyser et comprendre les données fournisseurs pour mieux collaborer

Découvrez comment SynerTrade Accelerate peut vous aider à construire un partenariat fournisseurs à long terme en optimisant la gestion des données achats.

Intervenant :

 

13h00 à 14h00 – Atelier DOCUWARE – Jusqu’où intégrer la GED avec son ERP ?

La GED doit être transverse, collaborative et interopérable. Un sacré challenge !
L’intégration de la GED dans le système d’information du client est un point majeur. Les obstacles sont nombreux et les exigences fortes : ERP, messagerie, portail, signature électronique, CRM, logiciel d’immobilisation, site Web marchand….

Intervenant :

 

14h00 à 15h00 – Atelier JEDOX – Comment rationaliser vos prévisions et optimiser votre pilotage financier ?

La collecte et l’analyse des données sont devenues des enjeux stratégiques au sein de l’entreprise. Les flux de données grandissant, les entreprises ont parfois opté pour des systèmes très complexes que seuls les experts informatiques maîtrisent vraiment. La mise en place d’une solution de Business Intelligence complètement intégrée avec Excel permet aux utilisateurs d’avoir un accès direct à leurs données et ainsi générer en toute autonomie des processus d’élaboration budgétaire qui répondront à leurs attentes. Comment la mise en place d’une plateforme unique et innovante facilite-t-elle le pilotage de votre activité ?

Intervenant :

 

14h00 à 15h00 – Atelier NOMINATION – Optimiser son capital data BtoB dans son CRM

47% des projets CRM n’atteignent pas leurs objectifs de ROI (source Forrester Research.).
Mettez toutes les chances de votre coté ! Investissez dans vos données afin de fournir à vos utilisateurs un véritable outil opérationnel, leur permettant d’adresser les bons contacts, dans les bonnes entreprises, au bon moment.

 

14h00 à 15h00 – Atelier YOOZ – Et si vous imaginiez la dématérialisation achats et factures autrement ?

Yooz, la démat’ 100% Cloud, 100% intuitive, 100% efficace de vos processus achat & fournisseur

La mission de Yooz consiste à mettre à disposition de toute organisation, quelle que soit sa taille, des solutions logicielles de dématérialisation et traitement de documents, dans le Cloud, en associant la simplicité et l’accessibilité à la performance et à l’innovation. Yooz assure la dématérialisation et l’automatisation du processus Purchase To Pay, depuis la gestion des achats jusqu’au traitement des factures (numérisation, reconnaissance automatique, enregistrement et imputations, circuit de validation électronique, export des écritures vers les ERP ou logiciels comptables et archivage électronique). De par son positionnement unique, 1500 clients et 20000 utilisateurs dans tous les pans de l’économie « Yoozent » chaque jour leurs achats et leurs factures.

Lors de cet atelier, vous découvrirez la solution qui révolutionne la dématérialisation des achats et factures et bénéficierez d’un zoom sur 3 success stories. Enfin nous conclurons par une démonstration du traitement dématérialisé de la création d’une demande d’achat au traitement d’une facture fournisseur.

Agenda de l’atelier • Yooz : un positionnement unique • Zoom sur des 3 cas clients:  – Adopte un mec  – Villages Club du Soleil  – Toulouse Business School • Démonstration live du processus achats et factures • Forum de discussion

Intervenant :

15h00 à 16h00 – Atelier ELO DIGITAL – Connecter sa GED et son ERP en toute simplicité

Vous avez sans doute déjà imaginé les avantages d’un outil qui fusionnerait les données de vos applications métier à votre gestion documentaire…

Aujourd’hui c’est possible, très simplement !

ELO Digital Office propose des solutions de Gestion Electronique de Documents, workflow et archivage intégrées à vos applications métiers (ERP, CRM…).

Intervenant :

15h00 à 16h00 – Atelier SOLUTION BI – Datavizualisation et mobilité : les enjeux de la self-service BI

Intervenants :

16h00 à 17h00 – Atelier IMS HEALTH – Master Data Management pour les industries de santé : libérez la puissance de vos données et dopez votre système décisionnel

IMS Health, leader mondial de l’information, des technologies et des services pour les professionnels de santé vous invite à découvrir pourquoi mettre en place un Master Data Management dans le cadre d’un projet de Business Intelligence.

Grâce à sa plate-forme Cloud unique d’hébergement de données de santé de référence et ses applications métiers interopérables, IMS Health est aujourd’hui l’acteur incontournable du monde de la santé interconnecté de demain.

Intervenant

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Salons Solutions .. Demandez le Programme ! Paris Porte des Versailles Hall 5.2 20-22 Septembre

31st août, 2016

6 pôles complémentaires pour une synergie gagnante

L’Edition 2016 des Salons Solutions 2016 sera dynamisée par : 

  • Un programme de conférences et keynotes riche en contenu animées par des journalistes qui mettront en exergue des sessions « bonnes pratiques » autour des retours d’expériences des entreprises les plus expérimentées dans les différents domaines traités (ERP, CRM, BI, BIG DATA, DEMAT, eACHATS, Archivage et Document Numérique, e-business). 
  • Des ateliers exposants qui permettront aux visiteurs d’assister à la présentation de solutions innovantes. 
  • Une journée Conférences MICROSOFT DYNAMICS le 21 Septembre 

Cette information presse vous fait découvrir l’ensemble des sujets abordés vous pouvez aussi consulter le programme sur : http://www.salons-solutions.com/tous.php?elt=event 

LE PROGRAMME DES CONFERENCES 

MARDI 20 SEPTEMBRE 2016

14h15 à 15h15 – Réussir sa transformation numérique en environnement IBM i

La transformation numérique est à la Une de tous les médias et en tête des préoccupations de tous les DSI. Nous vivons une évolution sans précédent des technologies et des usages. Alors que l’IBM i occupe une place centrale dans le SI de votre entreprise, comment et avec quelles techniques réussir cette transformation dans cet environnement si particulier et séculaire ?

14h30 à 15h00 – KEYNOTE INAUGURAL : « Non, l’appellation ERP n’est pas désuète ! Voici pourquoi »

Tous les 5 ans environ, revient la rengaine de ceux qui – en recherche d’un sursaut marketing – nous promettent un déclassement rapide et définitif de l’ERP. Et cela fait… 20 ans que ça dure ! Navrés pour eux, une fois encore le « cœur de gestion » de l’entreprise bat de toutes les forces de sa belle jeunesse et relève tous les défis !

14h45 à 15h00 – « La Demat’, clé de la digitalisation de l’entreprise »

« Digitaliser » l’entreprise par les process, cela peut se faire au coup par coup, anarchiquement, ou bien dans le cadre d’une démarche globale menée sous la férule d’une gouvernance dûment définie et appliquée. Cette dernière doit également porter en elle la stratégie de dématérialisation – de tout ce qui n’est pas nativement digital. Aux entrées, lors des traitements internes, aux sorties : la démat’ s’impose indéniablement comme pré-condition à l’entreprise digitale.

14h45 à 15h45 – « Big Data & Smart Data au service des DAF : vers une gestion inédite de l’entreprise.»

L’exploitation automatisée de données structurées et maintenant de données hétérogènes, voire non-structurées, offre aux DAF des gains de productivité considérables et une puissance de surveillance, d’analyse et d’interprétation inégalée. Ce qui se profile désormais avec le Big Data et l’Analytics, c’est bien plus une façon nouvelle de diriger financièrement l’entreprise : en temps réel, avec des indicateurs novateurs et des moyens exploratoires – prospectifs et simulatoires – édifiants. Le DAF lui-même en trouvera sa fonction considérablement enrichie et transformée… 

14h45 à 16h00 – Table ronde inaugurale : « Le Coût Total d’Achat, indicateur-clé en perpétuel changement. Qu’en font réellement les directions achats ? Comment le calculent-elles ? »

Le calcul du vrai coût d’un achat varie au fil des ans, selon la stratégie achats des entreprises, selon leurs spécificités comptables et jusqu’à la part DD et RSE qu’elles veulent bien mettre dedans. Sans parler du coût de possession et d’exploitation. De fait, comment le calculer a minima, et surtout, à quelles justifications sert ce CTA ? Réponses.

15h00 à 16h15 – « Cloud des éditeurs d’ERP : points forts et limites » (1ère partie)

La vague SaaS – annonciatrice de grande marée pour le Cloud – ne peut plus désormais être stoppée : sa raison d’être, porteuse de tant de bénéfices côté client comme côté éditeur, semblant désormais partout bien comprise. Reste une variable de taille : celle de l’offre en services cloud proposée (packagée ?) en arrière-plan par les éditeurs et les revendeurs. Certains disposent de leurs propres structures et services Cloud, d’autres (vous) poussent vers des opérateurs tiers, souvent internationaux. Si on le peut, comment choisir ?

15h00 à 16h15 – « Peut-on développer la vente directe sur les réseaux sociaux ? Pourquoi ? Comment ? Avec quels outils ?»

Si, pour ce qui est de la notoriété et de la e-réputation, les réseaux sociaux ont montré l’étendue de leurs pouvoirs, la question de la « transformation directe » et de l’achat impulsif reste en suspend. Côté vendeurs certaines démarches existent pourtant, encore renforcées par des outils novateurs. Découverte. 

15h15 à 16h15 – « Vendre son IBM i à sa DG et à ses utilisateurs à l’ère du cloud »

À l’heure de la génération z et du BYOD (Bring Your Own Device), qui modifient en profondeur les usages de l’IT, et du cloud, qui rend les serveurs et les matériels agnostiques, il faut pourtant faire comprendre à sa DG les avantages du i et à ses utilisateurs que c’est la plate-forme la plus efficace pour remplir la mission de l’entreprise. Comment et avec quels arguments.

15h15 à 16h30 – « La contractualisation dématérialisée en ligne ou sur tablette : certes pratique, mais est-elle sûre et légale ? Process et solutions pour s’en garantir. »

On en rêvait, la démat’ l’a fait : entrer dans un magasin et – sur une impulsion – acheter produits ou services sans être freiné(e) par des demandes de documents justificatifs et autres « scribouilles » administratives. Désormais on peut contractualiser avec fluidité – votre photo, celle de votre carte d’identité, quelques informations bancaires, une vague signature sur la tablette du vendeur et hop, c’est réglé. Génial mais… au fait, comment s’assure-t-on de la légalité de cette transaction, côté vendeurs mais aussi côté clients ? Comment sont réellement faites les vérifications en back-office ? Que se passe-t-il en cas d’usurpation d’identité ? Réponses. 

16h00 à 17h00 – Bonnes pratiques : « Comment nous avons gagné de nouveaux clients avec notre solution Big Data ? »

Sortir de la théorie du « big-bang-big data » et se tourner vers les bénéfices concrets de sa mise en application, tout en mettant en exergue les facteurs de succès et les « warnings ». Voilà le but de ce témoignage-client.

16h00-16h30 : intervention ByPATH avec son client BOUYGUES TELECOMS (sous réserve)
16h30-17h00 : En cours de confirmation

16h00 à 17h00 – Bonnes pratiques autour du Procure-to-Pay (1ère partie) : retours d’expériences

Avec l’order-to-cash, ce processus est l’un des plus intéressants à mettre en œuvre pour l’entreprise, comme pour ses partenaires. Comment le faire avec succès ? Voici des cas-clients.

16h00-16h30 : intervention de DETERMINE accompagné d’un client

16h30-17h00 : intervention de BASWARE, accompagné d’un client

16h30 à 17h15 – « Faire collaborer efficacement et à moindres coûts l’outil de CRM (marque A) avec l’ERP (marque B) et l’analytics/big data (marque C), est-ce si simple ?»

Sauf à tomber dans le mono-marque multifonctionnel – et encore il faut craindre le syndrome « machine à laver et à sécher le linge » qui ne fait bien ni l’un ni l’autre -, la collaboration entre elles de solutions applicatives aux caractères (aux logiques, sinon aux standards) aussi fortement trempés que leurs éditeurs respectifs n’est pas chose évidente. Sujet-tabou mais qui mérite ici un débat franc, ouvert et… utile !

16h30 à 17h30 – DEMAT’ Open LAB : – « Ce que sera la Demat’ de demain »

Il s’agit d’un prototype que la R&D de Docusign a développé en collaboration avec VISA. Démonstration.

16h30 à 17h30 – Bonnes Pratiques autour du CRM (1ère partie) : « Des campagnes quali plutôt que quanti. Et qui rapportent vraiment ! »

Laisser aux entreprises les moins avancées l’approche massive, écrasante, entêtante et au taux de transformation décevant pour basculer dans l’ère du qualitatif, du « smart »… c’est possible et rentable ! Voici concrètement la preuve par des cas-clients.

16h30-17h00 : intervention INES CRM, INDEXEL et WEBMECANIK

17h00-17h30 : Intervention MISMO Informatique et son client TIMCOD

16h30 à 17h45 – « Cloud des éditeurs d’ERP :  points forts et limites (2ème partie)

La vague SaaS – annonciatrice de grande marée pour le Cloud – ne peut plus désormais être stoppée: sa raison d’être, porteuse de tant de bénéfices côté client comme côté éditeur, semblant désormais partout bien comprise. Reste une variable de taille : celle de l’offre en services cloud proposée (packagée ?) en arrière-plan par les éditeurs et les revendeurs. Certains disposent de leurs propres structures et services Cloud, d’autres (vous) poussent vers des opérateurs tiers, souvent internationaux. Si on le peut, comment choisir ? 

17h00 à 18h00 – Bonnes pratiques du BI : « Déploiement de l’analytique en temps réel – In Memory »

Du plus petit service à la plus grande direction de l’entreprise, les doter de capacités d’analyse et de simulation temps réel va transformer totalement leurs pratiques métiers, les modes et la pertinence des décisions qui seront prises. N’est-ce abordable que pour les entreprises les plus riches ou les plus avancées technologiquement ? Que nenni ! Et voici la preuve.

17h00-17h30 : intervention SOA PEOPLE

17h30-18h00 : intervention 2B CONSULTING et son client IDEX (sous réserve) 

17h30 à 18h15 – Table ronde : Comment les éditeurs leaders des ERP/CRM envisagent-ils l’avenir ? »

MERCREDI 21 SEPTEMBRE 2016

9h45 à 10h30 – Avis d’Experts : « La base de données de l’ERP est-elle un critère de choix déterminant ? »

Que se passe-t-il dans le monde très fermé et très « teckos » de la base de données ? Le partitionnement horizontal, le cloud et le « in-memory » bousculent l’exploitation que l’on peut faire de son ERP, en boostent les performances et en reculent les limites. D’où cette question-clé dont on attend réponses.

9h45 à 11h00 – Table ronde : « Marketing de proximité, événementiel, social et traditionnel : savoir tirer parti du grand mix de données ! »

Oui, en matière de marketing aussi, trop de données tue le… marketing ! Pour autant, pas question de se priver de la manne informative que remontent aujourd’hui les différents canaux. Mais ces données – peu ou prou structurées – doivent, une fois transformées en informations, rendre lisibles les envies, avis et comportements des consommateurs. Comment extraire et exploiter ces pépites ? Réponses.

9h45 à 11h00 – Table ronde : « Multiplication des réseaux fournisseurs : selon quels critères choisir le bon ? Pour quels bénéfices garantis ?»

Relier les grands donneurs d’ordres aux myriades de fournisseurs globaux, via des systèmes tiers : en soi, le concept n’est pas nouveau. Mais ce qui l’est, ce sont les services de plus en plus diversifiés apportés par les opérateurs, tant pour le buy-side (zones privées, enchères, émission/gestion de la facturation, etc…) que pour le sell-side (promotion, financement dont reverse-factoring, émission et recouvrement des factures dématérialisées,…). Comment bien différencier ces plates-formes ? Que signifie s’engager avec l’une ou l’autre (que l’on soit vendeurs ou acheteurs) ? Débat. 

10h00 à 10h45 – Avis d’Experts : « La pérennité de vos documents numériques, parlons-en !»

Qu’en est-il réellement de la longévité de mes documents dématérialisés et, plus généralement, des flux numériques reçus, traités, générés, stockés, archivés au fil des activités de mon entreprise ? Les aspects juridiques, techniques, de gouvernance, pratiques du sujet seront ici évoqués. 

10h45 à 12h00 – « C’est décidé, nous passons sur un ERP en SaaS. Comment conduire ce projet avec succès ? »

En big bang, par applicatifs successifs, via de nouvelles applications en marge du core-business ou en… mode shadow ? Il y en a des façons de passer en SaaS ! Mais le passage, pur et dur, d’un ERP classique à un ERP tout-SaaS constitue sans aucun doute un « vrai » projet. En ce sens, pas question de prendre le risque de se tromper.

10h45 à 12h00 – « Le BPM, puissant moteur de la digitalisation de l’entreprise. Pourquoi ? Comment le déployer dans l’entreprise ?»

L’amélioration des performances de l’entreprise par l’optimisation des processus n’est pas, en soi, chose nouvelle. Mais le BPM représente un formidable atout : il concrétise partout où il est installé – le long des grands processus-clés – l’entreprise digitale ! Explications.

11h00 à 12h00 – « Bonnes Pratiques autour du CRM : « Données personnelles & e-Marketing : comment rester juridiquement clean ? »

Attention, tout n’est pas possible en matière récupération, exploitation et circulation de données personnelles ! Et les règles sont, en ce domaine, sinon mouvantes au moins en constante évolution. Voyons ce que font les entreprises les plus averties ; et ce que conseillent les hommes de loi.

11h00-11h30 : intervention de SYD Conseil et son client EXPLORE

11h30-12h00 : Intervention de Maître Olivier ITEANU 

11h00 à 12h00 – « Bonnes pratiques autour du BI : Déploiement de l’analytique en temps réel – In Memory (2ème partie) »

Du plus petit service à la plus grande direction de l’entreprise, les doter de capacités d’analyse et de simulation temps réel va transformer totalement leurs pratiques métiers, les modes et la pertinence des décisions qui seront prises. N’est-ce abordable que pour les entreprises les plus riches ou les plus avancées technologiquement ? Que nenni ! Et voici la preuve.

11h00-11h30 : intervention JEDOX et son client MICRODON

11h30 à 12h00 – BI Open Lab : « Découvrez aujourd’hui ce que sera la BI de demain? »

11h30-12h00 : intervention SAP France 

12h00 à 12h30 – « CRM Open LAB : Ce que seront les solutions CRM de demain »

12h00-12h30 : intervention de NOVULYS

12h00 à 13h00 – « Factures électroniques, fiches-produit, catalogues numériques… : atouts & limites de l’EDI »

L’EDI reste un formidable outil d’automatisation des échanges structurés. Il permet de traiter facilement le process commandes-factures-livraisons-paiements ; d’émettre, de mettre-à-jour et de recevoir des fiches-produits normalisées ; d’accéder et de mettre à jour instantanément et globalement des catalogues numériques ; et bien d’autres services encore. Tour d’horizon avec les leaders de cette activité.

12h15 à 12h45 – Keynote : « Privacy shield : qu’apporte ce texte à la Confiance numérique ? »

Quoi pour sauver du fiasco l’accord « Safe Harbour », encadrant – soi-disant – l’exportation de nos données européennes sur les serveurs des multinationales américaines ? Le « Privacy Shield », négocié en urgence et signé à la va-vite il y a quelques semaines entre les parties (EU-US), serait déjà promis à un sombre avenir. Alors, et cette Confiance numérique ? Comment créer les conditions – d’équilibre et de légalité – entre les 2 blocs ?

12h15 à 12h45 – Avis d’Experts : « Sécuriser le « cœur de gestion » de l’entreprise : voici de bons conseils »

Blotti au centre de toutes activités de l’entreprise, l’ERP n’en est pas moins la pièce-maîtresse à protéger – à attaquer, pour qui veut affaiblir ou voler de précieuses informations stratégiques – de toutes les curiosités et mal-intentions dont font l’objet les entreprises, toutes tailles confondues. De la méthode, quelques outils et du bon sens sont au programme. Encore faut-il savoir lesquels et comment les appliquer.

13h45 à 14h30 – Keynote « 3 atouts-clés différenciant les éditeurs locaux d’ERP des multinationaux »

A chaque émergence d’un leader multinational apparaissent de nouveaux éditeurs locaux. A chaque rachat de solutions verticales, d’autres solutions émergent… Ce cycle sans fin est alimenté par les souhaits, besoins et impératifs des sociétés clientes qui ne semblent jamais satisfaits : elles attendent de leurs fournisseurs puissance industrielle & financière mais aussi compréhension, proximité, personnification et réactivité. Quadrature du cercle ?

14h00 à 15h00 – « L’industrie du futur, nouveaux défis pour les ERP ! »

par TECH’in FRANCE

14h00 à 14h45 – Avis d’Experts DFCG : «« PME, conduire un projet de dématérialisation »

Est-il plus simple de dématérialiser lorsqu’on est une PME qu’un grand compte ? Si les volumes sont différents, les ROI le sont également. Il faut donc entamer la bonne démarche et mettre en oeuvre les justes solutions. Voici comment.

14h00 à 15h15 – « UX (User eXperience) : la recueillir, l’analyser, l’implémenter, l’optimiser… »

Dans son acception ISO, l’expérience utilisateur est supposée satisfaire « aux réponses et aux perceptions d’une personne qui résultent de l’usage ou de l’anticipation de l’usage d’un produit, d’un service ou d’un système ». Facile à dire. Mais des méthodes et des outils permettent désormais de la définir et de l’implémenter. Et pas uniquement pour des besoins « design » : y compris pour la vente sur le web. 

14h30 à 15h45 – « C’est décidé, nous passons sur un ERP en SaaS. Comment conduire ce projet avec succès ? » – 2ème débat

En big bang, par applicatifs successifs, via de nouvelles applications en marge du core-business ou en… mode shadow ? Il y en a des façons de passer en SaaS ! Mais le passage, pur et dur, d’un ERP classique à un ERP tout-SaaS constitue sans aucun doute un « vrai » projet. En ce sens, pas question de prendre le risque de se tromper.

14h30 à 15h45 – « Progiciels intégrés de gestion industrielle : quels sont leurs applicatifs déterminants ?»

Les PGI – dévolus aux entreprises industrielles – restent souvent caractérisés par l’applicatif GPAO qui les constitue principalement. Mais bien d’autres modules fonctionnels (qualité, SCM, stocks, appro/achats, etc.) et/ou métiers peuvent en définir les attraits. Explications.

14h45 à 16h00 – « Facture électronique : constituer, documenter, sécuriser et contrôler sa piste d’audit fiable. Conseils et bonnes pratiques »

Conditions sine qua non à la bonne légalité de la facture électronique, la piste d’audit fiable requiert la stricte mise en œuvre de mesures et de moyens techniques et comptables. Mieux vaut donc s’en garantir plutôt que de risquer les foudres de l’administration fiscale… D’autant que l’absence de « PAF » peut entraîner, sur les factures entrantes, la remise en cause de la récupération de la TVA ; sur les sortantes, la remise en cause du caractère original de la facture de vente émise. Mieux vaut être averti(e)… 

15h00 à 16h15 – « Catalogues : en punch-out, en interne, via Parangon GS1, sur les réseaux fournisseurs, via une place de marché… Peut-on simplifier leur consultation et garantir l’achat du bon produit au bon prix ? »

Que demande-t-on à un catalogue électronique ? Qu’il soit accessible partout, instantanément et toujours à jour, facile à modifier, comprenant des « vues » (et des tarifs) privés, et que son administration soit si possible faite en externe… Une fois cette wish-list posée, il reste à comparer les offres de services existantes, leurs atouts et leurs limites. Ce sera l’occasion de cette table ronde.

15h15 à 16h30 – «BI mobile : à quoi peut-on prétendre, à quoi doit-on renoncer ?»

Alors que pour le CRM la mobilité n’est pas encore généralisée, se profile déjà une demande – certes d’une population différente – pour une BI à disposition des décideurs et autres personnes directement concernées. Mais les exigences de ces derniers – un outil léger, rapide, puissant, complet et opérationnel même en mode déconnecté – sont-elles compatibles avec ce que l’on sait faire aujourd’hui ? Et si on y parvient, quels sont les réels bénéfices ? Explications. 

16h00 à 17h15 – « Choix de l’ERP (1ère partie) : de l’audit initial au lancement de l’appel d’offres en passant par la rédaction du cahier des charges – 1er débat »

Constituer l’équipe projet ; exprimer les besoins fonctionnels, normatifs et techniques que doit satisfaire le nouvel ERP, dans son entièreté mais sans surenchère ; trouver le bon partenaire pour se faire accompagner lors de l’appel d’offres et tout au long du process de choix de l’ERP et de l’intégrateur… voilà déjà un « projet dans le projet ». Quelles sont les bonnes pratiques en la matière ? Réponses.

16h00 à 16h45 – Avis d’Experts : « AMOA-AMOE : outiller pour optimiser leur collaboration »

Les projets informatiques en général, ERP en particulier, doivent leur bonne fin (mais aussi des délais et budgets maîtrisés) à la parfaite articulation AMOA/AMOE. Laquelle – d’une complexité parfois déroutante – doit s’appuyer sur des méthodes et outils idoines. Tour d’horizon de la question.

16h15 à 17h30 – « GED 3.0 : une nouvelle génération formidable ? Fonctionnalités, atouts, bénéfices. »

Les solutions GED nouvelle génération ont intégré les nouveaux besoins des entreprises – et les nouveaux usages des utilisateurs – en particulier face à l’explosion de données digitales, structurées ou non-structurées. Cloud, réseaux sociaux, nouveaux espaces de collaboration, coûts d’exploitation maîtrisés… il y a long à en dire et à découvrir. 

16h30 à 17h30 – Bonnes Pratiques autour du CRM (1ère partie) : « Equiper tous les collaborateurs nomades en CRM mobile »

« Mobility for business ! », le mot d’ordre – partout – se généralise. Voici comment s’y prendre, sur la foi de retours concrets d’expérience.

16h30-17h00 : intervention SOA People et son client KUBOTA

17h00-17h30 : intervention SAGE

16h30 à 17h30 – eACHATS Open LAB : « Découvrir aujourd’hui les eAchats de demain… »

Les temps changent ; les achats évoluent et les outils en sont moteurs. En voici la preuve concrète.

16h30-17h00 : intervention AXISCOPE

17h00-17h30 : intervention DETERMINE

17h30-18h00 : intervention PERFECT COMMERCE

16h45 à 17h45 – ERP Open LAB : « Ce que seront les ERP de demain… »

16h45-17h15 : « La gestion Real-Time de l’entreprise » par SAP

17h15-17h45 : « Nouvelle révolution industrielle ou tout simplement, produire autrement ? » par Jérémy Jeanjean – Consultant Avant-ventes – IFS

17h00 à 18h00 – DEMAT’ Open LAB (suite) : – « Découvrons dès aujourd’hui ce que sera la Demat’ de demain » 

17h30 à 18h00 – BI Open LAB : « Analytics : la science-fiction est-elle à notre portée ?»

17h30-18h00 : Intervention SOA PEOPLE 

JEUDI 22 SEPTEMBRE 2016

10h00 à 10h30 – Keynote : « De l’IA dans les ERP : surenchère technologique ou évolution inéluctable? »

Ainsi, ayant accéléré jusqu’au « temps réel » les capacités de traitement, accru les volumes de données (structurées ou pas), branché des outils de visualisation et de simulation… faudra-t-il maintenant aider à la décision en ligne systèmes et dirigeants ?

10h00 à 10h30 – Keynote : « Il faut accélérer la démat’ RH : voici pourquoi »

Entre la DSN (qui tire à sa fin) et le prélèvement à la source (qui s’annonce pour 2018), notre pays est en passe de réussir une transformation digitale très avancée. Reste que le principal concerné – le salarié – n’a pas encore franchi le Rubicon numérique. Pire, il tergiverse quant à accepter, ou non, de recevoir sa fiche de paye en version numérique. Pourtant, si l’on veut des traitements rapides et justes, des administrations efficaces et un choc de simplification… faut y aller, et sans attendre !

10h00 à 10h30 – CRM Open LAB (suite) : « Ce que seront les solutions CRM de demain… »

De la vente au service client : quels outils pour prendre soin de vos clients ? » par un représentant Microsoft

10h00 à 11h15 – « Maîtrise des risques fournisseurs : des approches variées, des solutions progicielles diverses, des résultats certains »

Si la crise a apporté quelques bienfaits ( !), c’est sans doute dans la façon – désormais très mature – qu’ont les donneurs d’ordres (et parfois les plus grands) de traiter le risque fournisseur. Il faut dire que le sujet est d’une grande complexité, car relevant de l’analyse de causes nombreuses, inhomogènes et multifactorielles. Comment appliquer des modèles (s’il y en a) ? Comment s’aider des approches big data, de l’analytics et de l’IA ? Comment être certain du bon niveau de maîtrise des fournisseurs stratégiques/prioritaires ? Réponses.

10h00 à 11h15 – « Business Analytics : qu’apporte l’intelligence artificielle ? Les résultats sont-ils probants ? Exemples concrets. »

L’application-vedette d’Hitachi Visualization Predictive Crime Analytics (PCA), soi-disant capable de désigner par anticipation les zones urbaines dans lesquelles vont se tenir des crimes, est l’arbre qui cache la forêt des applications business, pour certaines encore balbutiantes, que nous promettent les nouveaux prosélytes de l’IA, génération 2015-2025. On veut des cas réels pour y croire !

10h30 à 11h45 – « Choix de l’ERP (1ère partie) : de l’audit initial au lancement de l’appel d’offres en passant par la rédaction du cahier des charges »

Constituer l’équipe projet ; exprimer les besoins fonctionnels, normatifs et techniques que doit satisfaire le nouvel ERP, dans son entièreté mais sans surenchère ; trouver le bon partenaire pour se faire accompagner lors de l’appel d’offres et tout au long du process de choix de l’ERP et de l’intégrateur… voilà déjà un « projet dans le projet ». Quelles sont les bonnes pratiques en la matière ? Réponses.

10h30 à 11h45 – « Courriers entrants, circulants et sortants : les clés de la mise en oeuvre de leur dématérialisation. Conseils et solutions »

Avec tout le recul des expériences d’ores et déjà réalisées, avec toutes les offres de services, avec toutes les solutions présentes sur le marché français : il n’y a plus de raison de retarder la dématérialisation de tous ces documents. D’autant qu’à la clé, leur fluidification permet efficacité, réactivité et… bénéfices.

10h30 à 10h45 – « Du CRM mobile ? Oui, mais opérationnel aussi en mode déconnecté ! »

Connaissez-vous quelque chose de plus frustrant et démobilisant que « l’impuissance déconnectée»? En l’absence de signal, malgré le plus bel outil commercial du monde, il vous est impossible d’actualiser le CRM, et même parfois de contractualiser. Voilà comment perdre la face devant un client… Heureusement des solutions – doublées d’engagements fermes des éditeurs – tendent à éradiquer cette humiliation. Les voici. 

11h15 à 12h30 – « DataViz : un regard perçant sur le passé, sur le présent et sur le futur immédiat ! Pour quels coûts et quels bénéfices ?»

Bien visualiser, c’est déjà bien comprendre … aussi, la visualisation – si elle n’est pas en soi le traitement des données mais son expression graphique – prend désormais une place inattendue et de choix dans la galerie des outils décisionnels BI. La « mise en scène » des résultats comme celles des projections/simulations proposées aux décideurs est cruciale. Est-ce pour autant un investissement majeur à faire sans délai ? Parlons-en ici.

11h30 à 12h30 – Bonnes pratiques autour de l’analyse des dépenses

Dis-moi comment tu dépenses, je te dirai qui tu es ! ». Le vrai défi de cet adage est bien de savoir qualifier, avec finesse, ses dépenses avant que de les maîtriser. Voyons, par le cas-client, ce qu’il en est.
11h30-12h00 : intervention BRAVOSOLUTION et son client VEOLIA

11h30-12h00 : intervention BRAVOSOLUTION et son client VEOLIA 

11h45 à 13h00 – « Choix de l’ERP (2ème partie) : Choix de la solution et du partenaire intégrateur, mise en œuvre, formation des utilisateurs, bascule et montée en production »

Trouver les bonnes extensions métier, anticiper la gestion du changement, préparer le déploiement et la montée en charge… Le tout sans dérive coûts/délais ! Cela devrait être possible en appliquant les facteurs-clés de succès qui seront évoqués ici. 

11h45 à 12h45 – Bonnes Pratiques autour du CRM : Equiper tous les collaborateurs nomades en CRM mobile (2ème partie)

Mobility for business ! », le mot d’ordre – partout – se généralise. Voici comment s’y prendre, sur la foi de retours concrets d’expérience.

11h45-12h15 : intervention DIMO Software

12h15-12h45 : Intervention MASAO et son client Groupe ALES

12h00 à 12h30 – ERP Open LAB (suite) : « Ce que seront les ERP de demain… » 

12h00 à 12h45 – Avis d’Experts : « La Blockchain, ubérisateur des tiers de confiance ?»

« De façon générale, des blockchains pourraient remplacer la plupart des « tiers de confiance » centralisés (métiers de banques, notaires, cadastre…) par des systèmes informatiques distribués », indique le site prosélyte BlockchainFrance.net. Vu l’intérêt pressant qu’en ont la plupart des grands comptes (et pas seulement les banques et les assurances), on peut se demander si une «ubérisation» de grande ampleur n’est pas d’ores et déjà en marche. 

14h00 à 14h45 – Avis d’Experts : « DSN phase 3 : comment s’y prendre ? »

La DSN, entamée il y a deux années, est entrée depuis cet été dans sa phase 3. Au 1er janvier prochain, les entreprises de toutes tailles et de tous CA devront/auront franchi l’ultime étape. Cette phase est-elle plus complexe que les précédentes ? Pourquoi ? Quelles sont donc les bons conseils pour « y passer » sans délai ni encombre ? Réponses de deux spécialistes.

14h00 à 15h00 – Facture électronique : tirez profit des règlementations !

Code général des impôts, code du commerce, loi Macron, livre des procédures fiscales, … : la facturation électronique est régie par de nombreuses dispositions juridiques et implique différentes fonctions au sein d’une même entreprise. GS1 France vous présentera les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour assurer la conformité technique et règlementaire de votre système de facturation. Venez bénéficier de retours d’expériences d’entreprises utilisatrices et obtenir des réponses à vos interrogations sur le sujet.

14h00 à 15h00 – « Performances Fournisseurs & plans d’actions : avec quels outils conduire ces projets prioritaires ?»

En a-t-on fini avec les (bons) vieux portails/extranets ? Sans aucun doute ils ont fait leur temps… Mais par quoi et comment les remplacer ? Dans le sens « entrant » (vu du donneur d’ordres), les sources, la nature des données et les canaux sont pléthoriques et hétérogènes. Dans le sens « sortant » (vers le fournisseur), les éléments des plans d’action, le suivi des effets de leur mise en œuvre et les boucles d’amélioration sont tout aussi complexes à piloter. Comment s’y prendre ; quels outils en structurent et facilitent la gestion ? Tour d’horizon. 

14h00 à 15h00 – « Stratégie de marque sur le web : bonnes pratiques et maîtrise des risques »

Ne jouez pas à la roulette russe sur le web avec votre principal actif immatériel ! Une marque, ça se protège, ça se chouchoute, ça s’exploite, ça se défend bec et ongles… Mieux vaut savoir comment ne pas trop en faire, et surtout comment faire « bien ».

15h00 à 16h00 – « Application des nouvelles tables temporelles de la V7.3 »

La V7.3 de l’iOS comporte de nombreuses nouveautés, notamment liées à la base de données et à SQL. L’une des plus remarquables est sans conteste les tables temporelles, qui permettent d’avoir une trace de ce qui c’est passé précédemment et d’interroger la base de données telle qu’elle était à une date antérieure. Quelles applications et quelles perspectives pour ces puissantes fonctionnalités. 

15h00 à 16h15 – « Archiver les données numériques confidentielles : quelles précautions ? Quelle gouvernance ? Quelles offres logicielles et de services ? »

C’est un sujet de grande importance et qui concerne quasi-quotidiennement tous les dirigeants de toutes les entreprises. Qu’ils travaillent dans des domaines spécifiques en matière de confidentialité (santé, défense/police, banque…) ou pas, il est toujours un moment où des données revêtent valeur de confidentialité – temporaire, définitive, pour telle ou telle catégorie de personnes, etc.) Les archiver constitue donc un vrai casse-tête qui ne peut être résolu sans la mise en place d’une politique doublée d’une gouvernance globale et durable. Des professionnels du conseil, des services, de l’édition et du hardware débattront des bonnes pratiques en la matière et nous délivreront de précieux conseils.

15h00 à 16h15 – « Quelles solutions Big Data pour les IOT et le monde connecté ? »

Objets, réseaux et services connectés « crachent » sans répit, et parfois à jets continus, d’importantes quantités de données qu’il s’agit d’exploiter au fil de l’eau et/ou en les extrayant des data-lakes dans lesquels elles sont stockées. Des trésors sont cachés dedans. Seules des solutions idoines permettent de les y trouver. Voyons lesquels.

15h00 à 16h00 – Bonnes pratiques autour du Procure-to-Pay (2ème partie) : retours d’expériences

Avec l’order-to-cash, ce processus est l’un des plus intéressants à mettre en œuvre pour l’entreprise, comme pour ses partenaires. Comment le faire avec succès ? Voici des cas-clients.

15h00-15h30 : conférence Ivalua/Ingénico

15h30-16h00 : Conférence Perfect Commerce/UNI.HA

15h30 à 16h15 – Avis d’experts : « Stratégie(s) gagnante(s) de montée en production du nouvel ERP »

L’aboutissement de la mise en œuvre d’un ERP n’est pas son démarrage, loin s’en faut ! C’est plutôt une fois atteint le niveau d’activités « normal » de l’entreprise, sur la totalité de ses métiers, directions et services. Entre ces deux étapes, un chemin escarpé : celui de la montée en production du nouveau système. Comment l’emprunter avec succès ?

JOURNEE MICROSOFT DYNAMICS 

LE MERCREDI 21 SEPTEMBRE 

Comment accélérer votre transformation numérique avec les solutions Microsoft Dynamics 

09h45 – 10h15 : « Microsoft Dynamics vous présente sa transformation digitale »

Pauline MAILLARD – MICROSOFT DYNAMICS

10h30 – 11h15 : « Comment capitaliser sur les réseaux sociaux pour accélérer vos ventes et booster votre service client »

Laurie VAUXEL et Julien CAMBOURNAC – MICROSOFT DYNAMICS 

11h30 – 12h15 : « Digitaliser votre point de vente avec Microsoft Dynamics AX »

Démo de DYNAMICS AX M-POS 

12h30 – 13h45 : DynsClub : cocktail déjeunatoire 

14h00 – 14h45 : « Mettre en place une gestion d’affaires collaborative pour gagner en performance et en rentabilité » MICROSOFT DYNAMICS et VISEO,

Client DERICHEBOURG ATIS AERONAUTIQUE 

15h00 – 15h30 : « Choisir une solution ERP dans le cloud : pour quels enjeux, quels bénéfices?»

 PRODWARE avec VIWONE 

15h45 – 16h30 : « Motiver vos équipes commerciales (gamification)»

ROADOO NETWORK

LE PROGRAMME DES ATELIERS 

MARDI 20 SEPTEMBRE 2016 

15h00 à 16H00 – Atelier IMS HEALTH – Les industriels de Santé à l’heure du Marketing Multi-Canal : stratégie et mise en œuvre

IMS Health, leader mondial de l’information, des technologies et des services pour les professionnels de santé vous invite à découvrir comment mettre en place une stratégie multi-canal efficace et en mesurer le ROI.

Grâce à sa plate-forme Cloud unique d’hébergement de données de santé de référence et ses applications métiers interopérables, IMS Health est aujourd’hui l’acteur incontournable du monde de la santé interconnecté de demain.

Intervenants :

 

16h00 à 18h00 – Atelier CABINET GTEC – Vitrine d’excellence du Numérique Rhône-Alpes – Edition Automne 2016

Cet évènement est réservé aux journalistes, pigistes et blogueurs

10 fleurons et start-ups de l’industrie IT reviendront sur des projets résolument innovants et participant à la transformation digitale de leurs clients (grands groupes, PME ou collectivités) sur des thématiques aussi variées que le SIRH, le Market-Place, l’ERP, la dématérialisation, la GMAO, la cyber-sécurité, le Cloud, le data Management…
Cet événement, co-organisé par Le Clust’R Numérique et le Cabinet Gtec, a pour but de permettre aux journalistes de découvrir les dernières innovations des éditeurs logiciels et sociétés numériques, et d’interviewer leurs clients sur les projets menés.
Parmi les intervenants : Dimo Software, Bee-Buzziness, Audros Technology, Vaadata…

 

16h00 à 17h00 – Atelier EVERIAL – Collaborative, ouverte, mobile et design : oubliez vos préjugés sur la GED !

Au cours de cet atelier, découvrez la nouvelle génération de GED EVERIAL et ses fonctions innovantes : automates de rangement, automates de diffusion, collaboration avec les tiers,
design à la pointe des standards du Web, application mobile, filtres et recherche avancée…Vous ne verrez plus jamais la GED comme avant

Intervenant :


MERCREDI 21 SEPTEMBRE 2016 

10h00 à 11h00 – Atelier AUDAXIS – Intégration E-commerce B to B et ERP : Solution Open Source pour les sièges européens d’une Multinationale

Intervenants :

 

10h00 à 11h00 – Atelier INFINEO – INSIDE, Solution in Memory de Reporting sur Excel® automatisant la production de vos tableaux de bord et l’analyse des données grâce à une connexion en temps réel à vos données de gestion.

Reporting financier, de trésorerie, Contrôle budgétaire… Présentation d’une solution de reporting totalement intégrée sur à Excel® qui compile performance, easy-doing et sur-mesure.

Inside accompagne l’utilisateur dans tout le processus de reporting et optimiser chaque étape :

– lecture des données en temps réel,

– Construction et calcul des Tableaux en temps record,

– partage en un seul clic.

Intervenant :

 

10h00 à 11h00 – Atelier EDICOM – Réussir votre projet Facture DEMAT Public/Privé

Les points abordés :

  1. Démat fiscale (Prérequis, fonctionnement en France et en Union Européenne, en Amérique Latine, évolutions légales)
  2. Problématique de l’hétérogénéité des partenaires : Partenaires Publics (Chorus / Problématique Europe) / Partenaires privés (équipés, non-équipés , français, étrangers, Demat, autres modes DEMAT, modes de transmissions)

III. Bien choisir son prestataire EDI : Obligations fiscales, problématique des différentes partenaires : Acteur local/international

  1. Les solutions DEMAT Edicom

Intervenants :

 

11h00 à 12h00 – Atelier QUALIAC – Dématérialisation et ERP : solution Serensia/Qualiac

Pour répondre aux besoins de ses clients en matière de dématérialisation, l’éditeur d’ERP QUALIAC a noué un partenariat et développé un connecteur avec la société SERENSIA, un leader des solutions d’automatisation du traitement des factures et messages comptables. Les référentiels partagés ainsi que l’interopérabilité des deux solutions permettent d’automatiser la chaîne de traitement des factures fournisseurs issues de flux électroniques ou de la LAD et de répondre à la demande de dématérialisation fiscale des factures. Que vous soyez du secteur public (concerné par Chorus Portail Pro) ou du secteur privé, venez découvrir les bénéfices et l’interopérabilité de la solution Serensia en lien direct avec Qualiac ERP.

Intervenant :

 

11h00 à 12h00 – Atelier ESKER – Dématérialisation des factures fournisseurs : quel retour sur investissement espérer et comment le mesurer ?

Bien souvent, pour justifier un investissement dans une solution de dématérialisation des factures fournisseurs, vous devez démontrer à votre direction un ROI (Return on Investment) chiffré et rapide.
Pour évaluer le coût et la rentabilité de ce type de projet, on se limite souvent aux simples aspects financiers. Dans la réalité, le calcul de la rentabilité est souvent complexe à appréhender car il s’appuie sur des éléments multiples et parfois intangibles. L’évaluation d’un retour sur investissement doit être abordé de façon plus globale.

Assistez à cet atelier organisé par ESKER, avec l’intervention de KPMG, et découvrez :
Les facteurs à prendre en compte pour l’analyse du ROI d’un projet de dématérialisation des factures fournisseurs

Là où se situent les gains les plus importants

Les outils de mesure de la rentabilité d’un tel projet

Des exemples concrets de ROI

Intervenants :

 

11h15 à 12h15 – Atelier DIMO SOFTWARE – Dématérialisation des factures fournisseurs et GED, un 1er pas vers l’entreprise numérique et la transformation digitale ?

 

12h00 à 13h00 – Atelier DIMO SOFTWARE – Plateforme Qlik : visualisez – explorez – décidez !

Découvrez la plateforme Qlik au travers de cas d’usage concrets : Ventes, Marketing, Finances, Production, ….

 

12h00 à 13h00 – Atelier LOCARCHIVES – Numérisation des documents et destruction des originaux : enjeux et bénéfices pour votre organisation documentaire

« Je numérise, donc j’économise de l’argent en détruisant les documents papiers ». Ce n’est pas si simple ! Cette pratique pourrait bientôt être autorisée par la loi. Quelles sont les dernières évolutions réglementaires ? Qu’est-ce que la numérisation fidèle ? Quels impacts en matière de gestion de documents ? Quels gains réels en attendre ? Cas concrets d’une entreprise de la santé et d’un cabinet d’expert-comptable.

Intervenants :

 

12h30 à 13h30 – Atelier TVH CONSULTING – Nostalgie du Cahier des Charges, Avenir du Proof of Concept

Vous hésitez sur votre solution ERP ? Le choix n’est pas facile, vous êtes plusieurs décisionnaires & l’investissement vous engage sur plus de 10 ans.

Découvrez notre approche novatrice, éprouvée et pragmatique unique sur le marché. Nous, Intégrateur indépendant, nous vous proposons une étude comparative de nos offres en tout objectivité !
Vous, Directions Générales (DG, DAF, DSI, Directions métiers), vous pourrez valider le choix de votre ERP pour accompagner votre croissance future ! Notre méthode fait coïncider vos orientations stratégiques à long-terme avec la culture de votre entreprise et vos enjeux business tels que la transformation digitale. Ensemble, nous vous proposons d’assister à un retour d’expérience Client du Proof of Concept (ou Etude Maquettée évaluative) pendant 1h avec notamment nos experts Microsoft, SAP & SAGE

Intervenants :

 

13h00 à 14h00 – Atelier NOVARCHIVE – Simplifier la gestion de ses archives physiques et électroniques

L’ère de la transformation numérique amène les organisations à collecter des flux papier et électroniques. Cette diversité de supports peut être source de confusion et de perte d’efficacité, notamment quand il s’agit de conserver ces documents.

A travers un retour d’expérience, cet atelier présentera des pratiques et outils adaptés à l’archivage hybride.

Intervenants :

 

13h00 à 14h00 – Atelier MAFISYS – Fiabiliser votre « back office » tout simplement … en gérant vos activités

De la paie à la facturation, en passant par la trésorerie, le contrôle de gestion, ou l’élaboration budgétaire, Mafisys vous propose un ensemble d’outils interfaçables, permettant de fiabiliser vos processus financiers tout en simplifiant vos processus métiers.

ez-gest est une plateforme internet modulaire accessible par vos ressources depuis un explorateur ou un smart phone. La puissance de son paramétrage permet de s’adapter à votre organisation en créant des règles de gestion par population, des référentiels harmonisés avec votre métier, des tableaux de bord synthétiques adaptés à votre business. La scénarisation des processus métiers vous permet d’enrichir vous-même l’interface utilisateur en créant des champs d’information complémentaires. Chaque module peut simplement s’interfacer avec votre SI actuel ou nativement entre eux pour constituer un ERP aux richesses fonctionnelles inégalées. Lors de cet atelier nous vous montrerons comment :

– Fiabiliser votre paie en récupérant facilement les EVP (éléments variables de paie) validés (absences, augmentations, primes, heures supplémentaires, temps de travail, tickets restaurant, etc). – Fiabiliser et simplifier votre compta en saisissant vos dépenses, en indexant vos factures fournisseurs (GED), en gérant la validation des bons à payer, en éditant vos factures client, etc. Le module de précompta vous prépare les écritures. – Fiabiliser vos prévisions de trésorerie à moyen et long terme. – Fiabiliser et adapter vos tableaux de bord et passer à l’élaboration budgétaire.

Laissez-vous séduire par la richesse de nos produits et passez au pilotage …

Intervenant :

 

14h00 à 15h00 – Atelier ARCHIPELIA

 

14h00 à 15h00 – Atelier COMARCH – Unification de processus de gestion de factures pour les entreprises multinationales. Deux cas client – implémentation globale de la GED chez Technicolor et Valeant.

 

15h00 à 16h00 – Atelier MARKESS – Optimiser la relation client grâce à la digitalisation des processus documentaires

L’introduction du numérique dans la gestion des processus documentaires est une réelle opportunité. 63% des décideurs interrogés par MARKESS en sont convaincus. Cela demande cependant certaines adaptations. Avec la digitalisation, la gestion documentaire devient en effet multicanale, hybride, mobile, instantanée, collaborative… et transforme les métiers. A la clé, la promesse de gagner en efficacité, en productivité mais aussi en satisfaction clients et en compétitivité.

MARKESS vous invite à découvrir les approches retenues par les entreprises, illustrées de cas concrets, fruits du retour de plus d’une centaine de décideurs métiers et IT interviewés au premier semestre 2016.

 

15h00 à 16h00 – Atelier ITESOFT W4 – Une approche innovante de traitement des factures fournisseurs

Démonstration d’un système novateur de traitement des factures fournisseurs. Ce système est basé sur des modèles de processus paramétrables offrant des fonctionnalités de capture, de reconnaissance et d’assistance unique en temps réel pour maîtriser les règles métiers personnalisées, favoriser la communication entre les parties prenantes et offrir un suivi et une traçabilité complets sur un socle nativement conçu pour s’interfacer avec les ERP. L’objectif assumé est de traiter en un temps record les factures pour satisfaire aux exigences comptables de l’entreprise.

Intervenant :

 

16h00 à 17h00 – Atelier EPICOR – Epicor ERP, Solution Digitale, à l’heure de l’entreprise connectée

Intervenant :

16h00 à 17h00 – Atelier SPIGRAPH & EVERTEAM – La dématérialisation du courrier entrant : de la numérisation à la gestion des dossiers. Comment le Case Management assure le traitement dématérialisé des process structures et non-structurés, entre les entreprises et leurs parties prenantes ?

Vous découvrirez comment réussir un projet d’automatisation et dématérialisation de vos échanges avec le Case Management. Les enjeux sont importants : permettre les échanges de données structurées et non structurées – traiter ces données pour les intégrer dans le SI de l’entreprise – permettre l’intégration de tous les acteurs à la chaîne numérique – augmenter la capacité de production – assurer une traçabilité complète – donner une meilleure visibilité aux parties prenantes, clients, fournisseurs …

Intervenants :

 

16h45 à 17h45 – Atelier NOMINATION – Transformez votre CRM en GPS commercial

Découvrez comment le connecteur Nomination peut vous permettre

– d’être plus pertinent en identifiant le bon décideur dans les organigrammes

– de gagner du temps avec les coordonnées directes (mail, téléphone, assistant)

– et de générer de nouvelles opportunités à partir des alertes business Nomination

 

17h00 à 18h00 – Atelier 2B CONSULTING – Analyse prédictive, machine learning, services de données cloud : la nouvelle génération de solutions IBM Analytics transforme la Business Intelligence.

Quels profits en tirer pour les fonctions métier : de la prévision de la demande à la gestion du risque et de la fraude, en passant par l’analyse comportementale des clients ou le management des talents avec Watson. Décryptage.

 

JEUDI 22 SEPTEMBRE 2016 

9h45 à 10h45 – Atelier POLARYS – Datavisualisation & la BI Agile

 

10h00 à 11h00 – Atelier CANON – Evaluez votre maturité numérique pour révéler votre potentiel disruptif

Changement des modèles organisationnels, évolutions règlementaires, découvrez comment aborder sereinement vos projets de transformation numérique.

Intervenants :

 

10h00 à 11h00 – Atelier AXELOR – Pourquoi choisir un ERP Open Source ?

L’Open Source connait depuis quelques années une diffusion de plus en plus large. De nombreuses entreprises n’hésitent plus à implémenter des solutions Open Source dans leur SI.

Les ERP n’échappent pas à la règle et l’offre est désormais à maturité.

Les solutions Open Source concurrencent désormais les ERP propriétaires en étant aussi riche fonctionnellement, et en s’adaptant à de nombreux secteurs d’activités.

Cet atelier permettra de faire le point sur les spécificités des ERP Open Source, puis nous étudierons les meilleures raisons de choisir une solution libre et ouverte.

Pour conclure, nous verrons comment la combinaison d’un BPM et d’un ERP Open Source vont permettre à ce dernier d’être très agile en évoluant par simples paramétrages, sans développements spécifiques.

Intervenant :

 

10h45 à 11h45 – Atelier DIMO SOFTWARE – POSTE CLIENT : Et si courir après vos clients ne servait à rien pour être payé à l’heure ?

Découvrez comment CashOnTime vous permet de lettrer automatiquement vos encaissements et structurer votre recouvrement de créances.

 

11h00 à 12h00 – Atelier COMARCH – Comment gérer les ventes omnicanal et répondre aux nouveaux comportements d’achats depuis un outil unique.

 

11h00 à 12h00 – Atelier SIGRAPH – Dématérialisez vos factures fournisseurs (et autres documents) sur SharePoint Online ou IBM ECM : cas d’application avec notre partenaire DSInformatique Diffusion

Découvrez comment classer automatiquement vos factures fournisseurs, déclencher un workflow de validation et les rechercher rapidement dans Sharepoint Online, aussi bien pour vos documents papiers (capturés par un scanner, un multifonction ou un smartphone) que numériques (email, cloud, ftp, …). L’extraction des informations des factures via les solutions RAD/LAD de Kofax permettent également d’alimenter les logiciels de comptabilité et ERP.

Intervenants :

 

12h00 à 13h00 – Atelier EVERIAL – Externaliser la gestion d’un processus métier : enjeux, enseignements, motivations et précautions pour vos futurs projets.

Retour sur le cas d’ALPTIS, société d’Assurance ayant fait appel à EVERIAL pour la dématérialisation de ses bulletins de souscription et d’adhésion de salariés dans le cadre de la gestion des contrats collectifs.
A travers le cas client ALPTIS, EVERIAL présentera les enjeux, résultats et bénéfices de la mise en place de solutions externalisées de gestion des processus documentaires.

Intervenants :

 

12h00 à 13h00 – Atelier SYNERTRADE – Best practices SRM : analyser et comprendre les données fournisseurs pour mieux collaborer

Découvrez comment SynerTrade Accelerate peut vous aider à construire un partenariat fournisseurs à long terme en optimisant la gestion des données achats.

Intervenant :

 

13h00 à 14h00 – Atelier DOCUWARE – Jusqu’où intégrer la GED avec son ERP ?

La GED doit être transverse, collaborative et interopérable. Un sacré challenge !
L’intégration de la GED dans le système d’information du client est un point majeur. Les obstacles sont nombreux et les exigences fortes : ERP, messagerie, portail, signature électronique, CRM, logiciel d’immobilisation, site Web marchand….

Intervenant :

 

14h00 à 15h00 – Atelier JEDOX – Comment rationaliser vos prévisions et optimiser votre pilotage financier ?

La collecte et l’analyse des données sont devenues des enjeux stratégiques au sein de l’entreprise. Les flux de données grandissant, les entreprises ont parfois opté pour des systèmes très complexes que seuls les experts informatiques maîtrisent vraiment. La mise en place d’une solution de Business Intelligence complètement intégrée avec Excel permet aux utilisateurs d’avoir un accès direct à leurs données et ainsi générer en toute autonomie des processus d’élaboration budgétaire qui répondront à leurs attentes. Comment la mise en place d’une plateforme unique et innovante facilite-t-elle le pilotage de votre activité ?

Intervenant :

 

14h00 à 15h00 – Atelier NOMINATION – Optimiser son capital data BtoB dans son CRM

47% des projets CRM n’atteignent pas leurs objectifs de ROI (source Forrester Research.).
Mettez toutes les chances de votre coté ! Investissez dans vos données afin de fournir à vos utilisateurs un véritable outil opérationnel, leur permettant d’adresser les bons contacts, dans les bonnes entreprises, au bon moment.

 

14h00 à 15h00 – Atelier YOOZ – Et si vous imaginiez la dématérialisation achats et factures autrement ?

Yooz, la démat’ 100% Cloud, 100% intuitive, 100% efficace de vos processus achat & fournisseur

La mission de Yooz consiste à mettre à disposition de toute organisation, quelle que soit sa taille, des solutions logicielles de dématérialisation et traitement de documents, dans le Cloud, en associant la simplicité et l’accessibilité à la performance et à l’innovation. Yooz assure la dématérialisation et l’automatisation du processus Purchase To Pay, depuis la gestion des achats jusqu’au traitement des factures (numérisation, reconnaissance automatique, enregistrement et imputations, circuit de validation électronique, export des écritures vers les ERP ou logiciels comptables et archivage électronique). De par son positionnement unique, 1500 clients et 20000 utilisateurs dans tous les pans de l’économie « Yoozent » chaque jour leurs achats et leurs factures.

Lors de cet atelier, vous découvrirez la solution qui révolutionne la dématérialisation des achats et factures et bénéficierez d’un zoom sur 3 success stories. Enfin nous conclurons par une démonstration du traitement dématérialisé de la création d’une demande d’achat au traitement d’une facture fournisseur.

Agenda de l’atelier • Yooz : un positionnement unique • Zoom sur des 3 cas clients:  – Adopte un mec  – Villages Club du Soleil  – Toulouse Business School • Démonstration live du processus achats et factures • Forum de discussion

Intervenant :

15h00 à 16h00 – Atelier ELO DIGITAL – Connecter sa GED et son ERP en toute simplicité

Vous avez sans doute déjà imaginé les avantages d’un outil qui fusionnerait les données de vos applications métier à votre gestion documentaire…

Aujourd’hui c’est possible, très simplement !

ELO Digital Office propose des solutions de Gestion Electronique de Documents, workflow et archivage intégrées à vos applications métiers (ERP, CRM…).

Intervenant :

15h00 à 16h00 – Atelier SOLUTION BI – Datavizualisation et mobilité : les enjeux de la self-service BI

Intervenants :

16h00 à 17h00 – Atelier IMS HEALTH – Master Data Management pour les industries de santé : libérez la puissance de vos données et dopez votre système décisionnel

IMS Health, leader mondial de l’information, des technologies et des services pour les professionnels de santé vous invite à découvrir pourquoi mettre en place un Master Data Management dans le cadre d’un projet de Business Intelligence.

Grâce à sa plate-forme Cloud unique d’hébergement de données de santé de référence et ses applications métiers interopérables, IMS Health est aujourd’hui l’acteur incontournable du monde de la santé interconnecté de demain.

Intervenant

By
@coesteve1
backtotop